Pour nos essais en studio, nous avons vissé le Samyang 35 mm f/1,4 sur un Nikon D700 et un Nikon D3x, qui offre actuellement chez Nikon la meilleure définition sur un capteur 24x36.

Si le capteur 16 Mpx du D7000 est plus exigeant (avec des pixels de 4,73 µm contre 5,9 µm sur le D3x), le reflex 24x36 permet d'apprécier la qualité de l'optique sur l'ensemble du champ couvert par l'optique. Pour les mesures, le boîtier est configuré par défaut (JPeg), les options de correction de l'optique sont désactivées (distorsion, aberrations chromatiques). Pour les mesures de piqué, nous utilisons également les fichiers bruts, ce qui permet d'obtenir des résultats plus proches des performances de l'optique sans prendre en compte l'accentuation des images lors de la création des JPeg.

Piqué et résolution optique

Le Samyang 35 mm f/1,4 est une optique impressionnante tant par son niveau de fabrication que par les résultats obtenus sur notre mire MTF. Nos mesures exprimant la résolution optique pour une MTF à 10% sont plutôt prometteuses pour une optique de cette catégorie (moins de 500 euros). 

En effet, si à pleine ouverture l'optique semble en retrait, elle est capable de distinguer plus de 50 paires de lignes par millimètre, ce qui est un score plutôt honorable. Notez que, étonnamment, la bordure d'image semble un peu plus piquée que le centre. En fermant un peu, l'optique gagne rapidement en précision et grimpe à plus de 62 lp/mm à f/2 et plus de 75 lp/mm à f/4. L'optique est à son paroxysme à f/8 avec un peu moins de 80 lp/mm. Sachant que la résolution optique du capteur du D3x est à 84 lp/mm, le Samyang 35 mm rend honneur au 24x36 de Nikon. Sans surprise, la précision diminue avec l'ouverture, la diffraction faisant son œuvre à partir de f/11.

Samyang 35 mm f/1,4 Nikon D3x test review résolution optique en fonction de l'ouverture mtf

Distorsion

La focale 35 mm n'est pas vraiment grand angle, pourtant la déformation géométrique du Samyang est clairement visible sur la mire. Sa distorsion en barillet (-1,76%) devrait être perceptible sur certains clichés comportant des lignes droites. Toutefois, cette déformation n'est pas alarmante et se corrige assez facilement.

Samyang 35 mm f/1,4 test review avis distorsion mesures

Aberrations chromatiques latérales

Les franges colorées des aberrations chromatiques latérales ne sont pas vraiment un problème avec le Samyang 35 mm f/1,4. Sur les images d'un D700, elles ne dépassent pas 1 pixel et sont presque indiscernables sur des tirages 20 x 30 cm, quelle que soit l'ouverture utilisée.

Vignetage

Franchement visible à pleine ouverture, le vignetage s'estompe petit à petit en diaphragmant. Il faut toutefois atteindre f/4 pour que l'assombrissement des bords ne soit plus perceptible.

Samyang 35 mm f/1,4 test review vignetage

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation