Avec un capteur APS-C CMOS 14,6 Mpx et un processeur de traitement des images apparemment identique, le NX11 doit compter sur de nouveaux algorithmes pour améliorer la qualité des images dans les hautes sensibilités par rapport à son prédécesseur. Qu'en est-il ?

JPeg

En comparant les clichés des deux modèles, nous n'observons aucune évolution notable, les deux compacts faisant jeu égal sur toute la plage de sensibilité 100-3200 ISO.

Le grand capteur APS-C du compact Samsung donne de très bons résultats de 100 à 400 ISO. Le bruit est absent sur les deux premiers paliers et la granulation est visible à 400 ISO dans les aplats sombres lorsque les fichiers sont observés à 100% sur écran. Le moutonnement est nettement plus visible à 800 ISO sur les aplats colorés, mais le lissage reste très modéré. Les images conservent donc un bon piqué et les tirages A3+ sont encore d'excellente qualité. À 800 ISO, le NX11 franchit une nouvelle étape avec un grain plus grossier et plus marqué. Le lissage est une fois de plus très léger : le moutonnement est donc bien visible, mais les détails sont encore là. Les images perdent donc en précision, mais les fichiers permettent une certaine latitude en post traitement sur ordinateur. À 3200 ISO, les images perdent en dynamique et les zones sombres sont de moins en moins détaillées. La granulation est plus marquée et les pixels aberrants fourmillent sur toute l'image. Le lissage est modéré, mais le moutonnement excessif dilue les fins détails.

Pixum partenaire de Focus Numérique pour l'évaluation de la qualité des imagesPour l'observation de la qualité des images en format 30x45 cm, nous réalisons un tirage chez notre partenaire Pixum. Cela nous permet de comparer facilement les appareils à la plus basse sensibilité et à 3200 ISO.

Samsung NX11 : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Samsung NX11 : Réduction du bruit standard 1600-3200 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (100-200-400-800-1600-3200 ISO)


Vous pouvez comparer les résultats du Samsung NX11 avec les principaux concurrents que sont le Sony NEX-5, l'Olympus E-PL2 ou le Panasonic G3.

Sony NEX-5 : Réduction du bruit standard 200-1600 ISO
Sony NEX-5 : Réduction du bruit standard 3200-12800 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (200-400-800-1600-3200-6400-12800 ISO)


Olympus E-PL2 : Réduction du bruit standard 200-1600 ISO
Olympus E-PL2 : Réduction du bruit standard 3200-6400 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (200-400-800-1600-3200-6400 ISO)


Panasonic G3 : Réduction du bruit standard 160-800 ISO
Panasonic G3 : Réduction du bruit standard 1600-6400 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (160-200-400-800-1600-3200-6400 ISO)


Raw

Le NX11 enregistre les fichiers bruts dans un format SRW (Samsung RaW) propriétaire. Vous ne pourrez donc, dans un premier temps, n'ouvrir les images brutes qu'avec le logiciel livré avec le compact. Une fois de plus, nous plaidons pour l'utilisation d'un format RAW ouvert plus facile à utiliser et surtout plus pérenne.
Avec les mesures de notre partenaire DxOMark sur les fichiers bruts (RW2), nous observons les mêmes résultats : les fichiers délivrés par le NX11 sont très proches, voire identiques, à ceux du NX10. Nous avons également comparé les données des modèles Samsung avec les scores obtenus par le Sony NEX-5.

Sur le graphique ci-dessous, vous pouvez facilement constater que le Sony NEX-5 gagne pratiquement 1 IL sur la gestion du bruit électronique. 
Samsung NX11 test review fichiers bruts bruit électronique
 Il est intéressant de noter que la dynamique du capteur n'évolue également pas entre les deux modèles. Une fois de plus, le capteur CMOS 14 Mpx de Sony montre clairement son potentiel largement supérieur avec pratiquement 2 IL de différence sur toute la plage de sensibilité ISO.

Samsung NX11 test review fichiers bruts bruit dynamique

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation