Le documentaire a acquis une place de choix dans le paysage audiovisuel. Les chaînes publiques et thématiques (France 5, Planete, National Geographic, Arte, TV5 Monde) remplissent copieusement leurs grilles de programmes de 26 et 52 minutes sur tous les sujets. Dans ce contexte, les jeunes journalistes ou cinéastes qui souhaitent entamer une carrière professionnelle en réalisant leur propre documentaire ont souvent besoin d'un "mode d'emploi". Telle est la vocation de l'ouvrage Réaliser son premier documentaire paru aux éditions Eyrolles.



Fort d'une expérience de 25 ans dans le cinéma et la télévision, Kevin J. Lindenmuth passe en revue toutes les étapes chronologiques de la production d'un documentaire à travers l'écriture, le financement et jusqu'à la diffusion.

Son ouvrage interroge d'abord le réalisateur sur sa vocation, la nature de son projet, et l'aide à cerner son sujet en posant les bonnes questions (ex : Quels sont les cinq documentaires à thèse qui vous viennent à l'esprit ? Pensez-vous que votre documentaire gagnerait ou perdrait à ce que vous le présentiez vous-même ? de quel sujet en particulier parleriez-vous le mieux ?). Une fois le diagnostic établi, l'auteur aide à définir l'angle du film, toujours à l'aide de questions, mais aussi de conseils et d'astuces. Ainsi une grande partie du livre est consacrée à la réflexion et à la préparation du film, ce qui témoigne de l'expérience vécue de l'auteur et donne une valeur considérable au moindre paragraphe.

Après avoir détaillé tous les types de documentaires, Kevin Lindenmuth livre ses recettes pour écrire un scénario, faire un story-board, et même choisir son matériel (tournage et montage). Sur ce point, on regrette que la caméra présentée tout au long du livre soit un vieux caméscope à cassette Mini-DV (un Sony PD170 sorti en 2003) alors que le marché est converti à la Haute Définition et à la mémoire flash depuis belle lurette. Rien de très grave en cela car les recommandations techniques sur l'éclairage, l'audio et les solutions de montage sont très pertinentes.

L'intérêt de l'ouvrage est aussi d'aborder le financement du documentaire : comment établir son budget ? Quel statut choisir ? Comment présenter son dossier ? Des questions souvent passées à la trappe par la plupart des auteurs qui se contentent de conseils techniques.
extrait du livre réaliser son premier documentaire
Des outils très pratiques comme des "documents types" sont présentés (autorisation de tournage, droit à l'image). L'auteur donne quelques ficelles pour "maximiser la valeur marchande" (voir photo ci-dessus) de son film et mettre en scène ses images. Toutes les techniques de prise de vues sont traitées (comment filmer des entretiens assis, éclairer une interview), ainsi que les costumes, le maquillage et les accessoires.

Après avoir détaillé la partie "montage" (un énorme chapitre), l'auteur explique comment promouvoir son film auprès des diffuseurs (télévision, Internet, DVD) à l'aide d'un dossier de presse et d'une bande-annonce.

Très complet, l'ouvrage explore les moindres détails techniques, pédagogiques, et économiques du documentaire. Au final, le lecteur est non seulement formé pour réaliser son "docu" mais sera même briefé pour n'importe quelle production (court-métrage, clip).

Rares sont les ouvrages qui couvrent la réalisation audiovisuelle de manière aussi complète. Le livre de Kevin Lindenmuth donne tous les moyens offerts à un livre pour réaliser son premier documentaire. Et pour 28 euros, sa valeur ajoutée est une aubaine pour ceux qui tenteront l'aventure.

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation