Epson R3000 test review avis

La nouvelle Epson Stylus Photo R3000

Il y a presque 3 ans, Epson annonçait une nouvelle imprimante A3+ à encres pigmentaires UltraChrome K3 Vivid Magenta, la R2880. Alors qu'Epson évolue pratiquement sans concurrence (HP semble délaisser le marché et Canon tarde à mettre réellement les moyens pour prendre des parts de marché), la marque propose la  Stylus Pro Photo R3000 qui ne vient directement remplacer la R2880, mais étoffe la gamme d'imprimante A3+ avec un modèle haut de gamme. 

La R3000 marque donc un petit changement, puisque l'imprimante grimpe, en quelque sorte, d'une catégorie passant d'une version R2xxx à R3xxx. 

Pourtant, à la lecture de la fiche technique, les modifications semblent mineures. 

 
Jet d’encre : oui, UltraChrome K3 Magenta
Nombre de cartouches: 9 cartouches (8 têtes d'impression pour 9 emplacements cartouches !)
noir : noir photo, noir mat, gris et gris clair
couleur : jaune, cyan, cyan clair, vivid magenta, vivid magenta clair
Type d’encres : pigmentaire
Contenance cartouche : 25,9 ml
Formats : A3+ et impression rouleau
Résolution maximale : 5760 x 1440 ppp (points par pouce)
Epaisseur support : jusqu'à 1,3 mm
Chargement papier : feuille à feuille arrière et avant, rouleau
Logiciels fournis : -
Interface : 2x USB (PictBridge et ordinateur), Ethernet, Wi-Fi (b/g/n)
Dimensions : 616 x 369 x 228 mm (stockage) et 616 x 814 x 424 mm en fonctionnement
Masse : 15 kg
Autres : Impression sur CD/DVD avec plateau support
Nous apprécions les nouvelles cartouches grande capacité (elles passent de 11,4 à 25,9 ml), le chargement frontal pour les papiers Fine Art à fort grammage et la connexion réseau Ethernet / Wi-Fi. 

En outre, Epson annonce un temps d'impression réduit de 20%. L'interface évolue également avec un nouvel écran LCD qui permet de "piloter" plus simplement l'imprimante.

Au niveau des regrets, Epson conserve malheureusement 8 têtes d'impression pour 9 cartouches d'encre (il n'y a qu'une tête pour la cartouche noir mat et noir photo). Le passage de l'une à l'autre est désormais automatique, mais nécessite toujours une purge et donc une perte du précieux liquide : l'encre. 

On pourra également regretter un prix constant et relativement cher. 
Alors, faut-il craquer pour cette nouvelle imprimante ? 

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation