Logiciel : Vegas Pro 10
Éditeur : Sony
Site : http://www.sonycreativesoftware.com
Applications : montage vidéo

Sony Vegas Vidéo 10 test review avis

Positionnement marketing

Vegas est assez méconnu en Europe, notamment en France. Il a été longtemps handicapé par sa version anglaise (en français depuis 2005), son interface déroutante, et par un manque de communication de son éditeur. Malgré ses lacunes, Vegas offre de sérieux atouts qui ont fidélisé toute une communauté d'inconditionnels depuis 10 ans. Au début des années 2000, Vegas était le seul logiciel de montage à pouvoir appliquer des effets en temps réel sur du DV sans calculs et sans carte accélératrice. Il ne nécessitait pas de configuration informatique puissante (on pouvait monter sur un portable) et sa bibliothèque d'effets surpassait toutes les autres. Son interface était certes rebutante avec sa timeline en haut et sa prévisualisation en bas, mais elle se révélait très intuitive et permettait de boucler un montage deux fois plus vite que sur Adobe Premiere.

Dix ans plus tard, Vegas Pro n'a pas pris une ride et conserve même de l'avance sur ses concurrents. Sa version 10 propose ainsi le montage en 3D, une meilleure gestion de l'AVCHD et la compatibilité avec les fichiers .mov des reflex numériques type Canon 5D Mark II. À titre de comparaison, le logiciel Final Cut Pro (qui est considéré comme la référence du montage professionnel) ne sait toujours pas monter de l'AVCHD en natif et requiert un transcodage avec le plug-in Apple ProRes.

Les appareils parfaitement gérés Sony Vegas Pro 10 :

Caméscope AVCHD Canon 5D/7D Panasonic HDC-SDT750 Panasonic AG-3DA1

L'interface

De prime abord, l'interface n'a pas beaucoup changé depuis Vegas Pro 9 (testé). On retrouve les 3 blocs du haut (chutier, trimmer, prévisualisation) et la timeline en bas.

La nouveauté est la reconnaissance automatique du format. Auparavant, lorsqu'on débutait un montage il fallait spécifier le format dans les propriétés du projet (HDV, HD 1080i, HD 720p, 2K, 4K, etc.). À présent, il suffit de cliquer sur l'icône "Faire correspondre les paramètres du média" dans la fenêtre des propriétés et d'importer ses clips pour que Vegas analyse et applique automatiquement le bon projet. Par exemple, si vous importez des clips d'un Sony HVR-Z7, Vegas ouvrira automatiquement un projet 1440x1080 pixels, 50i, 4:2:0. Cela simplifie les choses pour le néophyte et fait gagner du temps au professionnel.

Pour ceux qui ne connaissent pas Vegas, voici un rappel de ses possibilités en importation. Pour la capture de format HDV et DV sur cassette, Vegas dispose d'un module de pilotage de périphérique accessible en cliquant sur l'icône Caméra "Capturer la Vidéo". Le logiciel effectue un dérushage automatique (ou pas) et place les fichiers dans le chutier. Pour le format AVCHD, MPeg-4 ou H.264, il suffit de les importer directement dans le chutier ou même par glisser-déposer avec la souris.

Sony Vegas video pro 10 test review avis interface
L'interface graphique de Vegas Pro 10 n'a pas réellement changé depuis la précédente version et l'ensemble s'avère toujours intuitif pour qui a déjà réalisé quelques montages vidéo avec sur un ordinateur.

Les fichiers XDCAM et XDCAM EX de Sony peuvent être reconnus via l'explorateur de périphérique (onglet "Affichage"). Il suffit de connecter votre caméscope à l'ordinateur (ou un lecteur de carte SxS) pour que Vegas l'identifie et affiche les vignettes. Il est également possible d'exporter ensuite son montage sur un disque XDCAM.

Enfin, Vegas gère les formats 2K et 4K.

Une meilleure compatibilité MPEG-4

L'une des principales nouveautés de Vegas Pro 10 est sa gestion exemplaire des codec MPEG-4/H.264 qui ont longtemps donné du fil à retordre aux monteurs. On peut dire à présent qu'il y a un "avant" et un "après" Vegas Pro 10. Voyons cela en détail.

Caméscope AVCHD

Vegas Pro 10 accepte le format AVCHD depuis la version 8. Mais le montage était laborieux. Il y avait des saccades en lecture et la prévisualisation des effets (titres transitions) était indisponible tant la compression MPeg-4 nécessitait une ressource importante du processeur. Ce problème a longtemps pénalisé les caméscopes AVCHD qui se fermaient les portes du montage. Au mieux, il fallait convertir ses rushes en HDV pour monter confortablement.

Vegas Pro 10 balaye d'un coup ces problèmes qui seront désormais un lointain souvenir. Les développeurs de Sony Software ont intégré un nouveau codec qui permet de lire et monter en Mpeg-4 de façon totalement fluide. Nous avons fait le test avec les rushes d'un Sony HXR-MC50 montés sur un PC équipé d'un processeur Core 2 Quad couplé à une mémoire vive de 6 Go et le résultat est là : plus de latence, plus de saccades et des effets prévisualisés instantanément. Si votre ordinateur "rame" un peu, il suffit de lancer la lecture du clip une première fois pour que Vegas puisse ensuite le lire sans difficulté.

Reflex numérique

Les clips MPEG-4 des reflex numériques sont également pris en charge. Nous avons réalisé un montage complet avec titres, musique, transitions, PIP, et retouches colorimétriques à partir des fichiers MOV d'un Canon 5D Mark II et Vegas Pro 10 l'a édité sans problème en natif (image ci-dessous).

Sony vegas video pro 10 test review avis importation format vidéo
Sony Vegas Pro 10 gère sans problème les fichiers MOV issus d'un Canon EOS 5D Mark II sans conversion.

Pour l'exportation, une icône "rendre en tant que" est directement accessible sur l'interface en haut à gauche. Parmi la liste des paramètres prédéfinis se trouve un profil particulièrement adapté aux reflex numériques. Il s'agit du codec Sony AVC - Internet 1920x1080-25p. Il génère un fichier mp4 identique aux fichiers .mov des reflex. Ce profil est également recommandé pour l'exportation d'un montage AVCHD en vue d'une diffusion sur un écran plat ou Internet, car il désentrelace vos fichiers 1080i en 25p ce qui évite l'effet de peigne sur un écran informatique.

Le montage en 3D

C'est la deuxième grande nouveauté de Vegas Pro 10, sachant que les logiciels de montage compatibles 3D ne sont pas nombreux, tout comme les caméscopes...

Il existe pour le moment deux modèles filmant en 3D. Le Panasonic AG-3DA1 vendu sur le marché professionnel (19 000 euros) qui réunit deux caméras dans un même boîtier et produit deux flux HD séparés. Et le Panasonic HDC-SDT750 vendu sur le marché grand public (1500 euros) qui n'est autre qu'un caméscope AVCHD muni d'une lentille 3D mais qui produit au final un seul flux HD composé de deux images "semi-HD" de 960x1080 pixels chacune.

Dans le cas d'un film tourné avec le Panasonic AG-3DA1, il vous faut d'abord créer deux dossiers dans le chutier dédiés respectivement à une carte SD. Un dossier pour les clips AVCHD de la lentille droite et un dossier pour la lentille gauche. Vous ouvrez ensuite les propriétés du projet (1920x1080) et dans "Mode 3D stéréoscopique" vous sélectionnez "Côte à côte (demi)" (traduction de Side by Side en anglais). Vous importez vos clips et vous les déposez sur la timeline en créant deux pistes vidéo superposées et synchronisées. À ce stade vous ne voyez toujours qu'une image en 2D puisque seule la piste supérieure est visible dans le moniteur. C'est pourquoi Vegas vous permet de réunir ces deux flux sur une seule piste. Pour cela, vous devez déplacer ou supprimer les pistes audio sous les pistes vidéos. Vous sélectionnez deux clips vidéo, vous faites un clic droit de la souris et vous sélectionnez "Associer en tant que sous-clip 3D stéréoscopique". L'image 3D s'affiche alors en 2D dans la fenêtre de prévisualisation et dans votre moniteur externe 3D (si vous en avez un). Vous pouvez ainsi monter votre film sans lunettes.

Sony Vegas Video Pro 10 test review avis montage video 3D
La version 10 de Vegas Pro est l'un des premiers logiciels de montage pro à accepter de monter des fichiers vidéo 3D.

Dans le cas d'un film tourné avec le Panasonic HDC-SDT750, la démarche est plus simple, car il n'y a qu'un seul flux et donc une seule piste à gérer. Il suffit d'importer vos clips AVCHD et de spécifier "Côté à côté (demi)" dans les propriétés du projet pour obtenir l'image 3D. Sans cette activation, vous obtiendrez deux images affichées dans la même fenêtre.

À noter que Vegas Pro 10 intègre un nouvel outil dans sa bibliothèque d'effets baptisée "carte graphique 3D stéréoscopique Sony". Celui-ci permet de corriger la convergence de vos clips 3D en agissant sur le décalage horizontal et sur le recadrage.

L'exportation en 3D, elle, reprend les mêmes paramètres du projet et créé un fichier stéréoscopique que vous pourrez visionner sur un écran 3D. Si votre PC possède un écran informatique compatible 3D, vous pouvez installer le logiciel de lecture 3D PowerDVD 10 de Cyberlink qui lit parfaitement les films Blu-ray et les clips en relief.

Voici une vidéo de l'interface de Vegas Pro 10 qui illustre l'ensemble de notre test :

Verdict

Vegas Pro 10 apporte de réelles innovations en acceptant la 3D sur sa timeline, mais aussi en améliorant sa gestion du format AVCHD et sa compatibilité avec les reflex qui sont très en vogue depuis 2009. On peut donc tout monter sur Vegas !

Sony propose une version d'évaluation gratuite de 30 jours sur son site pour vous faire la main. La version payante est disponible en téléchargement ou en boîte au prix de 649 euros TTC. C'est un bon rapport qualité/prix comparé aux ténors du marché (Final Cut, Avid) puisque Vegas permet de monter des productions de qualité professionnelle.

Rapide, puissant, abordable et ouvert à pratiquement tous les formats vidéo, Sony Vegas Pro 10 reçoit facilement un recommandé.

Sony Vegas Pro 10 test review avis


Points forts

Points faibles

Gestion fluide des clips MPeg-4 (Cam AVCHD et reflex)

 

Montage en 3D avec association des 2 flux sur une seule piste

 

Exportation en MP4 1080/25p et 720/50p

 

Reconnaissance automatique du projet de montage

 


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation