Alors qu'une définition de 12 Mpx sur un capteur 17,3 x 13 mm (format 4/3) semblait être le bon chiffre, Panasonic surprend un peu tout le monde avec un nouveau capteur MOS entassant pas moins de 18,3 millions de photodiodes pour délivrer des images en 16 Mpx. 
Le GH2 marque un tournant dans la gamme G de Panasonic, avec une nouvelle génération de capteur qui devrait logiquement équiper certains futurs boîtiers de la gamme. Les ingénieurs de la marque annoncent un gain au niveau du traitement du bruit électronique grâce à l'intégration du convertisseur analogique/numérique (CAN) au sein même du capteur. Nous étions plus qu'impatients de découvrir les performances de ce nouveau capteur dont la taille des photodiodes (3,63 µm) est sensiblement inférieure à celle du GH1 (12 Mpx, 4,31 µm).

JPeg

Nous vous présentons donc ci-dessous une série d'images en JPeg réalisées dans des conditions lumineuses constantes (éclairage lumière du jour calibré à 5500 K) et sur toute la plage de sensibilité ISO de l'appareil. 
De 160 à 800 ISO, les résultats sont très bons avec un grain imperceptible jusqu'à 400 ISO même à 100% sur écran. Une légère granulation pointe le bout de ses pixels à 800 ISO, mais rien de visible sur un tirage A2. Voilà qui est déjà remarquable. À 1600 ISO, vous noterez un léger lissage et un grain plus présent sur les aplats, mais rien de vraiment dommageable. Un palier est réellement franchi à 3200 ISO. Le lissage des fins détails est déjà plus visible, le grain devient plus grossier et la dynamique générale baisse d'un cran. Sur un tirage papier, les images à cette sensibilité ISO sont encore facilement exploitables. C'est sans doute la limite à ne pas dépasser pour garder une bonne qualité photographique. À 6400 ISO, le GH2 est capable de produire des images acceptables, mais il faudra les traiter sur ordinateur pour en exploiter le potentiel, avec notamment un passage en noir & blanc. La dernière valeur (12800 ISO) est par contre peu utilisable : le lissage dilue les détails, les couleurs perdent en intensité, la dynamique est basse et l'image manque de contraste. 

Panasonic GH2 : Réduction du bruit standard 160-800 ISO
Panasonic GH2 : Réduction du bruit standard 1600-12800 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (160-200-400-800-1600-3200-6400-12800 ISO)


Face au GH1

La confrontation avec son aîné, le GH1, est inévitable. En analysant les fichiers JPeg (la scène est différente), on note une différence assez faible entre les deux boîtiers. Le GH2 semble plus performant dans les sensibilités intermédiaires (400 / 800 /  1600 ISO), mais à 3200 ISO, la différence est plus marginale. En réalité, GH2 se différencie par sa possibilité de "grimper" plus haut en sensibilité. Il offre ainsi une plus grande polyvalence photographique, même si comme nous l'avons vu, il n'est pas franchement conseillé de dépasser 6400 ISO. La définition plus importante sera également un atout pour ceux qui veulent imprimer des images en grande taille, les 16 Mpx permettant de moins "tirer" sur les pixels bruités. 

Panasonic GH1 : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Panasonic GH1 : Réduction du bruit standard 1600-3200 ISO

Face aux reflex

Par rapport aux produits actuels (Pentax K-5, Nikon D7000), le nouveau Panasonic GH2 a clairement du mal à soutenir la comparaison dans les hautes sensibilités. Disposant d'une définition équivalente (16 Mpx), les reflex délivrent une bonne qualité d'image jusqu'à 6400 ISO, là ou justement le GH2 achoppe.
Nikon D7000 : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Nikon D7000 : Réduction du bruit standard 1600-25600 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (100-200-400-800-1600-3200-6400-12800-25600 ISO)


Pentax K-5 : Réduction du bruit standard 80-400 ISO
Pentax K-5 : Réduction du bruit standard 800-51200 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (51200 ISO)

Raw

Pour l'analyse des fichiers Raw (RW2), nous utilisons les résultats DxOMark Score. Les résultats sur les fichiers bruts sont en accord avec notre observation. Vous noterez toutefois que le nouveau GH2 est en léger retrait par rapport au GH1au niveau du signal/bruit. Une différence difficile à mettre en évidence sur les fichiers JPeg, preuve que le traitement du bruit électronique lors du développement des fichiers bruts est de qualité. 

Panasonic GH2 test review avis rapport signal/bruit fichier brut comparaison GH1 sur écran
Évolution du rapport signal/bruit des fichiers bruts en fonction de la sensibilité ISO pour une visualisation 100% sur écran.

Panasonic GH2 test review avis rapport signal/bruit fichier brut comparaison GH1 sur impression
Logiquement, après une normalisation en vue d'une impression papier (20x30 cm / 300 dpi), la définition supérieure du GH2 permet de combler le retard observer sur le graphique précédent.
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation