Panasonic AG-3DA1 test review avis recommandé

Nous n'avions jamais tourné en 3D avant ce test. Et il faut admettre que l'exercice demande un temps d'entraînement voir une formation. Bien que Panasonic nous ait prodigué plusieurs conseils notamment sur les contraintes de la parallaxe, nous avons obtenu au début de nos essais, des rushes difficilement exploitables au montage. Le plus complexe à appréhender est la gestion de la convergence. Ne pas filmer un sujet trop près et faire la convergence derrière ou devant un sujet ont été nos principaux soucis lors du test. Ainsi, même un caméscope 3D "tout-en-un" ne simplifie pas le tournage au même niveau qu'un caméscope 2D.

L'autre souci se pose au montage au niveau du monitoring. Le fait de travailler plusieurs heures devant un écran 3D avec des lunettes fatigue énormément les yeux. Prévoyez un paquet d'aspirine ou ménagez-vous des pauses lors d'un projet qui sera nécessairement plus long qu'un montage en 2D.

Reste la question du marché de la 3D. Ce type de caméscope a t-il vraiment un avenir ou est-ce un effet de mode en attendant la déferlante du 4K  (à notre avis plus intéressant) ? Nous tenterons une réponse de normand en affirmant que les téléviseurs seront bientôt tous compatibles 3D, mais que la stéréoscopie restera marginale en terme d'usage, à l'exception des jeux vidéo qui sont un vecteur idéal de développement. Le public aura ainsi la faculté de visionner la version 3D d'un film Blu-ray, mais le fera-t-il pour autant s'il doit supporter des lunettes ? Il faudra certainement attendre le développement de technologies permettant de visionner des images stéréoscopiques sans accessoire pour que le grand public adopte massivement la 3D.

Pendant le salon de la Photo 2010, un visiteur situé devant un écran 3D sur le stand de Panasonic a demandé si l'image était meilleure qu'en HD ? Une hôtesse lui a répondu que seule la perception changeait. Le visiteur a alors rétorqué "dans ce cas ça n'a aucun intérêt". L'adoption de la 3D sera sans doute un travail de longue haleine.

Bref, faut-il recommander le Panasonic 3DA1 ? Oui dans la mesure où il simplifie considérablement le tournage en 3D grâce à son optique binoculaire et qu'il est pour l'instant l'unique modèle du marché à le faire (en attendant que Sony sorte son premier modèle en 2011). Mais sera t-il toujours le meilleur dans un an ? Le mieux est de viser la location dans un premier temps.

Points forts

Points faibles

Architecture Side by Side dans un seul boîtier

Contraintes du tournage en 3D (convergence, réglages manuels)

Bon piqué d'image

Sensibilité mauvaise en basse lumière

Enregistrement HDTV 1080 sur 2 cartes SDHC

Lenteur d'allumage

Double sortie HD-SDI

Poids et taille importante pour un caméscope de poing



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation