Sony NEX-VG10 test review recommandé
Le NEX-VG10 est-il un bon caméscope ? Il est en tout cas une bonne caméra et reçoit un recommandé.

Sur le plan ergonomique, il ravira les nostalgiques de la bague manuelle qui avait quasiment disparu des caméscopes grand public. Le plaisir de "faire le point" (focus) comme sur les anciennes caméras argentiques et la "variation de focale" (zoom) revient sur ce caméscope résolument unique. On souhaiterait néanmoins que les deux bagues soient plus souples et fluides.

De fait, le NEX-VG10 cible les vidéastes expérimentés qui ne sont pas accros aux automatismes, les cinéastes amateurs ou les passionnés d'image qui veulent sortir des sentiers battus. La poignée est également très utile pour filmer dans toutes les positions et l'autofocus marque LA différence avec les reflex-caméras.

Sur la qualité d'image, le VG10 fournit un excellent piqué et une colorimétrie assez réaliste. La texture "pellicule" de l'image est très appréciable et sa faible profondeur de champ est un vrai régal pour des flous artistiques. Son principal défaut est son ouverture à f/3,5 qui plombe sa sensibilité en basse lumière. Il faudra donc prévoir une lumière d'appoint ou une optique plus ouverte pour filmer en zone sombre.

Reste la question du budget. Vendu 2000 euros, le VG10 se place comme un caméscope haut de gamme à la frontière du monde professionnel. Ni un appareil photo, ni un caméscope, le VG10 est une caméra numérique comme on en espérait depuis longtemps. Sony semble avoir repris conscience de l'existence d'une population désireuse de faire des films et pas seulement des vidéos. Le VG10 remet l'optique et l'image à l'honneur. Bravo !

Points forts

Points faibles

Faible profondeur de champ

Mauvaise sensibilité

Grand-angle 32,4 mm

Bagues de zoom et de mise au point (18-200 mm) trop rigides. Nécessite de filmer sur pied

Excellent stabilisateur d'image

Pas de zoom motorisé

Optique interchangeable

 

Entrée micro

 

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation