Pour nos essais en studio, nous avons vissé le smc 18-135 mm f/3,5-5,6 WR sur un Pentax K-5. Le capteur CMOS 16 Mpx est actuellement le plus exigeant sur la gamme Pentax (4,75 µm). 

Piqué

Pour la mesure de piqué, nous utilisons la mire à points DxO couplée au logiciel d'analyse.



Au grand-angle et sur le K-5, l'optique donne de très bons résultats au centre avec le meilleur score à f/4. Au-delà, nous notons une petite baisse des performances probablement due à la diffraction. La périphérie des images est toutefois largement en retrait notamment à pleine ouverture. Il faudra fermer à f/5,6 pour retrouver une assez bonne homogénéité. 



À 35 mm, les résultats sont excellents et l'optique gagne en uniformité sur le champ. La diffraction est toujours là avec une baisse des performances au-delà de f/5,6.



À 70 mm, l'optique perd très légèrement et globalement en piqué. Mais la différence est négligeable et au final l'optique présente un excellent piqué au centre de f/5,6 à f/16. La périphérie est un peu "molle" à f/5,6 et il conviendra de fermer d'un cran ou deux si les conditions le permettent pour gagner en homogénéité. 



C'est bien sûr au télé que l'on attend le 18-135 mm. Au centre, le piqué reste très bon (en léger retrait par rapport aux autres focales), mais c'est surtout la périphérie qui "souffre" un peu tout en restant correcte. 

Distorsion

À 18 mm, la distorsion est facilement visible. Nos mesures montrent une déformation en barillet de l'ordre de 2,88% ce qui reste important.

Pentax 18-135 mm f/3,5-5,6 distorsion à 18 mm

Dès 35 mm, la distorsion s'inverse et l'on note une petite déformation en coussinet. Celle-ci est assez légère (1,4%). Seul un oeil exercé pourra déceler cette déformation sur une scène de la vraie vie sans véritables repères visuels. 

Pentax 18-135 mm f/3,5-5,6 distorsion à 18 mm

Sur le reste de la plage focale (35-135 mm), la distorsion en coussinet est peu gênante.

Vignetage

Au grand-angle, le vignetage est assez marqué avec un assombrissement des coins d'environ 1 IL à pleine ouverture. Il faudra fermer à f/5,6 pour gagner en homogénéité. Le vignetage n'est toutefois pas totalement absent. En passant à 36 mm, le vignetage devient quasiment imperceptible. Celui-ci redevient un peu visible à partir de 70 mm et au télé (135 mm) à f/5,6 pour disparaître en diaphragmant.

Pentax 18-135 mm vignetage
Évolution du vignetage en IL en fonction de la focale et de l'ouverture.


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation