Le P7000 est également équipé d'un capteur CCD de 10 Mpx, ce qui autorise la comparaison avec les 3 autres concurrents que sont les Panasonic LX5, Canon G12 et Samsung EX1.

Sur une la plage 100-400 ISO, les 4 compacts font pratiquement jeu égal sur le traitement du bruit électronique. Le P7000 semble particulièrement à l'aise jusqu'à 400 ISO. Les zones sombres sont peu marquées par le moutonnement et le compact Nikon prend un léger avantage par rapport aux concurrents, mais de manière assez étonnante, les aplats colorés présentent un grain plus prononcé.

À 800 ISO, les images délivrées par le P7000 sont encore très intéressantes : le grain est logiquement plus présent, mais le lissage modéré et les détails encore bien visibles. À 1600, la différence est flagrante et les images beaucoup plus granuleuses. Le moutonnement est toutefois peu coloré et les clichés exploitables en petits formats. À 3200 ISO, le grain devient plus grossier et les détails sont dilués. Les images conservent toutefois une assez bonne dynamique avec encore des détails dans les zones sombres. 6400 ISO sera à réserver aux cas extrêmes. 

Vous pouvez visualiser les images en pleine définition en cliquant sur les vignettes et même télécharger les fichiers bruts (NRW).

Nikon P7000 : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Nikon P7000 : Réduction du bruit standard 1600-6400 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (100-200-400-800-1600-3200-6400 ISO)


Vous pouvez comparer les résultats du Nikon P7000 avec le Canon G12. Si les deux rivaux sont assez semblables jusqu'à 400 ISO, le G12 prend l'avantage sur le reste de la plage ISO avec un grain très fin beaucoup plus agréable. Même à 1600 et 3200 ISO, les images du Canon sont plus douces et moins granuleuses tout en conservant un bon niveau de détail.

Canon G12 : Réduction du bruit standard 80-400 ISO
Canon G12 : Réduction du bruit standard 800-3200 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (80-100-200-400-800-1600-3200 ISO)


Vous pouvez comparer les résultats du Nikon P7000 avec le Panasonic LX5. Sur le traitement des images, les deux marques ont des stratégies différentes. Si le P7000 traite assez bien le bruit de chrominance, le moutonnement (bruit de luminance) est encore très marqué. Le LX5 a une approche assez différente. Le bruit chromatique est moins bien géré et on observe régulièrement des "plaques" colorées peu esthétiques. Pour limiter le bruit de luminance, le LX5 joue également plus avec le lissage. Mais celui-ci bien maîtrisé et les images gardent une bonne tenue et surtout une bonne dynamique. À 3200 ISO, le lissage du LX5 masque toutefois trop les détails et les images du P7000 sont plus précises.

Panasonic LX5 : Réduction du bruit standard 80-400 ISO
Panasonic LX5 : Réduction du bruit standard 800-3200 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (80-100-200-400-800-1600-3200 ISO)


Vous pouvez comparer les résultats du P7000 avec le Samsung EX1. Les deux compacts sont assez similaires sur le traitement du bruit électronique. Globalement, les images sont assez proches, même si l'EX1 présente un lissage légèrement plus important et donc un grain un peu moins présent.

Samsung EX1-présérie : Réduction du bruit standard 80-400 ISO
Samsung EX1-présérie : Réduction du bruit standard 800-3200 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (80-100-200-400-800-1600-3200 ISO)




PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation