En reflex expert, la construction du Nikon D7000 est un bon compromis entre les boîtiers légers d'entrée de gamme et les poids lourds professionnels. La finition du reflex est de bonne facture et le revêtement au niveau de la poignée plutôt agréable pour une bonne préhension du boîtier. Au niveau de la protection tout temps, le D7000 offre, là aussi, une solution intermédiaire : les différentes trappes offrent bien des joints de protection pour éviter que l'eau ne pénètre à l'intérieur, mais ceux-ci sont assez petits et permettent sans doute pas d'assurer une protection du niveau d'un Pentax K-5. Toutefois, cela devrait largement suffire pour affronter une petite pluie ou des chutes de neige si l'objectif est également équipé d'un joint d'étanchéité.

Nikon D7000 test review

La poignée du D7000 est bien proportionnée pour les mains d'un homme et plutôt bien dessinée. Un creux permet facilement de loger les doigts pour bien maintenir le boîtier. 

Nikon D7000 test review poignée

Au niveau de l'interface, le D7000 apporte de nombreux changements et le boîtier se pare de nombreux raccourcis pour paramétrer rapidement et facilement les réglages de la prise de vue. Globalement, le photographe habitué à la logique Nikon gagnera en efficacité. Sur l'avant du boîtier vous trouverez une commande Fn personnalisable tout comme le testeur de profondeur de champ. De l'autre côté, le levier pour passer du mode autofocus au mode manuel dispose d'une touche pour activer les modes AF-S, AF-C ou AF-A, choisir le nombre de collimateurs utilisés ou enclencher le suivi 3D. Près du flash, un bouton bracketing répond logiquement à cette fonction. Au dos, la première nouveauté visible est sans doute la gâchette (déjà présente sur le D3100) qui permet de passer d'un mode visée optique au mode visée directe et vice versa. Au centre, une commande permet de lancer directement l'enregistrement vidéo. Voilà de quoi transformer le D7000 en véritable petit caméscope facile à mettre en route. 

Nikon D7000 test review dos

Cette gâchette a toutefois obligé à déplacer le joypad de sélection un peu plus bas. Personnellement, je préfère l'emplacement plus haut, de la molette du D300 qui est plus naturellement accessible. Ne boudons pas notre plaisir, car ce joypad reste très agréable à utiliser (les différentes directions sont facilement identifiables) et vous trouverez un bouton de validation au centre. Les autres commandes ont pris un léger embonpoint et sont donc plus facilement manipulables. L'écran LCD de 7,6 cm affiche toujours 920 000 points (affichage VGA) et reçoit une plaque en plastique de protection amovible.

Nous avons également mesuré les performances de l'écran LCD avec un sonde Eye One Display 2, une série de mires. Au final, l'écran du Nikon D7000 s'avère plutôt bon avec un rendu des couleurs assez juste (Delta E moyen de 2,2) et un taux de contraste d'environ 800:1 assez classique. L'affichage des gris est assez neutre avec une légère bascule colorimétrique (vers le bleu) pour les zones denses.

Nikon D7000 écran LCD température des couleursNikon D7000 rendu des couleurs écran LCD
Nikon D7000 résultats des mesures de l'écran LCD arrière.

Sur le dessus de l'appareil, les changements sont également visibles. La molette des choix d'exposition à la fois se simplifie et s'enrichit. En plus des traditionnels modes P,S,A et M, vous trouverez donc un mode auto, un mode scène, un mode auto sans flash et surtout 2 nouveaux modes personnalisés U1 et U2. En dessous du barillet, une couronne permet de sélectionner rapidement la motorisation (single, rafale, retardateur, télécommande, miroir relevé et mode Q (silencieux). Si cette couronne est bloquée (il faut appuyer sur une commande pour la tourner), le barillet a tendance à tourner tout seul notamment lorsque vous sortez l'appareil d'un sac photo.

Nikon D7000 test review dessus

Vous noterez également la présence d'un écran LCD de rappel sur le dessus. Celui-ci s'avère assez complet à quelques exceptions comme le correcteur d'exposition dont la valeur n'est pas indiquée.
Le D7000 s'avère plutôt discret, le son du déclenchement est relativement feutré et un mode Q (Quiet) permet de réduire encore plus le niveau sonore et de retarder le réarmement de l'obturateur. Vous pouvez écouter l'enregistrement sonore du D7000 en cliquant sur la vignette ci-dessous.

Nikon D7000 test review son déclenchement


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation