Impressionnés par le Pentax K-5 et son capteur 16 Mpx, nous étions assez impatients de voir les résultats du Nikon D7000 et nous ne sommes pas déçus !

De 100 à 400 ISO, le bruit électronique est complètement invisible sur les clichés et il faut visionner les images à 100% sur écran pour voir les premiers moutonnements à 400 ISO. Sur la plage de sensibilité suivante (800 - 6400 ISO), les résultats sont particulièrement intéressants pour un capteur de type APS-C. La montée du grain est bien sûr visible, mais celui-ci sait rester très fin et doux, même à 6400 ISO. Le bruit chromatique est peu visible, même sur les aplats et les zones denses. La dynamique reste de bon aloi avec une légère baisse à 3200 ISO, mais vraiment rien de dramatique. Sur toute la plage ISO "normale" du D7000, les images sont donc exploitables sans véritables problèmes. À 6400 ISO, le Nikon D7000 est sans doute le boîtier actuel qui propose les plus beaux JPeg. 

Les deux sensibilités Hi1 et Hi2 sont logiquement plus compliquées. Le bruit chromatique est déjà plus visible sur les zones sombres à 12800 ISO et encore plus gênantes à 25600 ISO. Toutefois, et c'est la spécificité de Nikon, le grain reste fin et le lissage peu marqué. Du coup, même les fichiers JPeg supportent un peu de post traitement. 
Comme d'habitude, vous pouvez visualiser les images en pleine définition en cliquant sur les vignettes ci-dessous et même télécharger les fichiers bruts (NEF).

Nikon D7000 : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Nikon D7000 : Réduction du bruit standard 1600-25600 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (100-200-400-800-1600-3200-6400-12800-25600 ISO)


Vous pouvez également comparer les résultats du D7000 avec les principaux concurrents que sont les Pentax K-5, Sony Alpha 55 et Canon 60D.

Pentax K-5 : Réduction du bruit standard 80-400 ISO
Pentax K-5 : Réduction du bruit standard 800-51200 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (51200 ISO)

Le Pentax K-5 est équipé d'un capteur CMOS APS-C de 16 Mpx probablement équivalent à celui du Nikon D7000. Les résultats sont d'ailleurs assez proches et les présentent des performances remarquables. Le Nikon D7000 prend toutefois un léger avantage avec un grain plus fin et un lissage moins marqué que le modèle Pentax, ce dernier se permettant une excursion jusqu'à 51200 ISO qui peut faire la différence.

Sony Alpha 55 : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Sony Alpha 55 : Réduction du bruit standard 1600-12800 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (100-200-400-800-1600-3200-6400-12800 ISO)

Alors que le Sony Alpha 55 nous avait impressionnés à l'époque (c'est le premier reflex équipé du capteur APS-C 16 Mpx), il est désormais légèrement surclassé par ses deux concurrents directs. La différence est certes peu importante, mais l'Alpha 55 se limite à 12800 ISO alors que les deux autres s'aventurent au-delà.

Canon 60D : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Canon 60D : Réduction du bruit standard 1600-12800 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (100-200-400-800-1600-3200-6400-12800 ISO)

Le Canon 60, équipé d'un capteur 18 Mpx plus dense, et présente des JPeg intéressants avec un grain assez fin, mais qui se colore plus rapidement que les concurrents. Un passage en noir & blanc sera donc bénéfique.

Les fichiers bruts

Pour l'analyse des fichiers bruts, nous utilisons les résultats de notre partenaire DxO Labs sur le site DxOMark. Peu de surprises sur ce graphique qui montre la supériorité des fichiers raw issus du capteur Sony 16 Mpx sur le traitement du bruit par rapport à l'APS-C 18 Mpx de Canon. Le Nikon D7000 est toujours un peu au dessus du 60D, mais le Pentax présente un léger rebond grâce à un traitement des fichiers bruts à partir de 3200 ISO.

Nikon D7000 test review bruit électronique comparaison canon 60d et pentax k-5

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation