Le Pentax K-5 intègre le capteur nouvelle génération de Sony au format APS-C et disposant de 16 millions de photosites. Nous avons bien sûr passé le nouveau reflex expert de Pentax en studio pour une petite montée ISO et les résultats sont plutôt impressionnants !

De 80 (mode sensibilité étendue) à 1600 ISO, les images sont remarquables. Le grain monte graduellement, mais reste assez bien contenu et il faut grimper jusqu'à 400 ISO pour voir les premiers moutonnements. Le bruit chromatique est bien géré et les grains colorés se font très discrets même sur les aplats et les zones denses. 
Vous noterez un premier décrochement au-delà de 1600 ISO. Le grain perd légèrement en finesse et les plus petits détails commencent à se diluer dans le moutonnement. Tout cela reste peu contraignant et à 1600 ISO, les images sont tout à fait exploitables pour de grands tirages. Le cran au-dessus (3200 ISO) est vraiment étonnant. Le grain est certes plus visible, mais cette sensibilité ISO est parfaitement exploitable, même sans retouche.

Il est possible de monter à 6400 ISO sans trop de problèmes, ce qui est une première pour un reflex expert Pentax. Les images conservent beaucoup de détails et le grain est étonnamment fin. À 12800 ISO, le grain devient plus grossier et le lissage plus marqué. Le bruit chromatique est toujours bien géré avec peu de points colorés. Des résultats très intéressants. La plage de sensibilité par défaut 100-12800 ISO est donc parfaitement utilisable sans problème. Les deux sensibilités étendues (25600 et 51200 ISO !!) sont, logiquement, un peu plus problématiques. La granulation s'accentue sévèrement, le lissage prend le dessus et la dynamique des images diminue notablement. Sur de petits tirages (10x15), cela sera encore acceptable, mais ces deux sensibilités extrêmes seront à réserver pour des occasions extrêmes. Toutefois en Raw et avec un peu de traitement, il sera sans doute possible d'exploiter ces images dans les mois à venir.

Pentax K-5 : Réduction du bruit standard 80-400 ISO
Pentax K-5 : Réduction du bruit standard 800-51200 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (51200 ISO)


Les fichiers bruts

Avec notre partenaire DxO Labs, nous avons également passé le Pentax K-5 et ses fichiers bruts au banc DxOMark pour déterminer les performances du capteur. Les mesures DxOMark effectuées sur les fichiers raw, viennent parfaitement corroborer les résultats visuels obtenus avec les fichiers JPeg. DxOMark note un traitement du bruit électronique sur les fichiers raw au-delà de 1600 ISO (smoothed : points en blanc).

Pentax K-5 gestion du bruit électronique fichier raw

Il est intéressant de comparer également le Pentax K-5 avec ses principaux rivaux que sont le Nikon D7000 et le Canon 60D.

Pentax K-5 bruit électronique DXO comparaison D7000 Nikon 60D Canon

Le capteur Sony 16 Mpx montre clairement un potentiel supérieur au CMOS de Canon. Sur pratiquement toute la plage de sensibilité, les boîtiers Nikon et Pentax sont au-dessus du 60D. Sur 100-1600 ISO, les courbes du D7000 et K-5 sont similaires. Le traitement du bruit sur les fichiers bruts du Pentax permet au K-5 de surclasser les concurrents dans les plus hautes sensibilités.

La dynamique des images

Le nouveau capteur présent dans les boîtiers Pentax et Nikon est surtout étonnant par la dynamique qu'il permet d'obtenir. Alors que la plupart des reflex actuels proposent une dynamique qui se situe autour de 12 IL, le Pentax K-5 culmine à plus de 14 IL. Le gain est donc considérable.
Pentac k-5 dynamique des images comparaison Nikon D7000 Canon 60D

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation