Autofocus

Pour cette nouvelle optique grand-angulaire haut de gamme, Sigma a choisi d'intégrer une moteur ultrasonique HSM (Hyper-Sonic Motor) plutôt efficace. Il faut dire que la course de la mise au point en grand angle est pour le moins courte. La motorisation est rapide et pratiquement inaudible en extérieur.

Vignetage

Le vignetage est un phénomène naturel particulièrement visible sur les objectifs grands-angles. Le 8-16 mm étant particulièrement large, il est tout à fait normal que constater du vignetage à pleine ouverture et à 8 mm. Fermer de deux crans le diaphragme permet de diminuer un peu l'effet, mais celui-ci reste présent. On mesure environ une perte de luminosité de 1 IL à f/5,6. Le vignetage est moins sensible aux autres focales (12 et 16 mm), mais l'assombrissement est perceptible sur une mire. Sur le terrain, le vignetage est plus difficile à mettre en évidence. En outre, le vignetage est assez facile à corriger avec certains logiciels et notamment Lightroom 3 d'Adobe qui dispose déjà des profils nécessaires à la correction.

Sigma 8-16 mm test review vignetage 8 mm f/4,5Sigma 8-16 mm test review vignetage 8 mm f/5,6Sigma 8-16 mm test review vignetage 8 mm f/8

Ci-dessus, deux exemples pour illustrer le vignetage de l'objectif. À gauche, le Sigma est positionné à 8 mm pleine ouverture et à droite, le diaphragme est à f/5,6. Si le vignetage est visible, la différence entre les deux images n'est pas réellement significative. Il faut fermer à f/8 (2e ligne) pour sentir une nette évolution du vignetage.

Flare

Avec les grands-angles, le flare peut devenir problématique. Le Sigma 8-16 mm ne fait pas exception à la règle et si dans la plupart des cas, les irisations sont assez bien contrôlées, lorsqu'une source lumineuse est présente en bordure d'image ou de face, le flare est bien visible.

Sigma 8-16 mm test review flare 1

Sigma 8-16 mm test review flare


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation