Nous vous proposons un didacticiel pour mieux comprendre l’intérêt du module de correction optique disponible pour Photoshop CS5 : Adobe Lens Profile Creator

Adobe Lens Profile Creator test review

Avec Lens Profile Creator, Adobe vient compléter la petite panoplie de logiciels qui permettent de caractériser une optique afin d'en corriger automatiquement par la suite les défauts. Dans cette catégorie, vous trouverez Acolens, le logiciel Bibble 5, PTlens.

Logiciel participatif

Adobe Camera Raw vient donc désormais concurrencer frontalement DXO optics Pro 6.2, le logiciel commercial de DXO Labs dont le fonds de commerce est la correction des défauts des optiques (et des capteurs) à partir d'une base de données. DxO Labs caractérise tous les couples boîtiers/optiques "en interne" pour assurer une cohérence et un protocole très strict de mesures (lumière, planéité des mires...). Revers de la médaille, l'utilisateur d'une nouvelle optique ou d'un nouveau boîtier doit patienter et espérer que les ingénieurs de la société intègrent les nouveautés rapidement dans les évolutions du logiciel. 
À l'inverse, Adobe a opté pour logiciel participatif et propose aux utilisateurs de caractériser eux-mêmes leurs optiques. Vous pouvez donc améliorer le rendu d'anciens objectifs sur d'anciens reflex ou même, et c'est le sujet de cet article, mesurer des optiques exotiques ou peu utilisées comme celles des moyens et grands formats. Une fois le profil créé, vous pouvez directement l'employer dans Camera Raw et l'envoyer à Adobe pour que les ingénieurs l'intègrent dans la base de données.

La solution d’Adobe est proposée gratuitement sur http://labs.adobe.com/technologies/lensprofile_creator/

Elle comprend un kit de démarrage disponible pour Mac ou PC et renferme le logiciel, des explications en anglais et les indispensables mires de calibration (les fichiers), à photographier dans vos conditions de travail les plus habituelles. Avantage indéniable, le profil créé corrigera les déformations et aberrations colorées de « votre objectif » et non de celui du voisin toujours un peu différent.

Néanmoins, n’attendez pas une amélioration sensible de la netteté qui métamorphoserait n’importe quel « cul de bouteille » en objectif siglé par les plus grands opticiens allemands !

La démarche est utile pour les perfectionnistes qui ne supportent pas les franges colorées en bord d’images. Ceux qui font des reproductions et préfèrent retrouver la vraie forme rectangulaire de leurs dessins ou tableaux, plutôt qu’une œuvre en forme de coussin ou de barrique de vin « made in Bourgogne ». Plus sérieusement, les corrections géométriques sont aussi utiles lors de la création de panoramique. Elles évitent, par exemple à Photomerge, le module spécialisé de Photoshop, des approximations au moment d’assembler deux images pourvues d’une déformation en barillet aux verticales (idem horizontales) antagonistes (idem pour les déformations en coussinet).

Sur le terrain

Cette démonstration est basée sur un exemple de reproduction de dessin effectuée par un Mamiya RZ et un 50mm f/4,5 (quoi de plus exotique ?).

C’est dans ces conditions que les améliorations sont les plus visibles. Le dessin au trait noir sur un papier clair amplifie les aberrations colorées, tandis que la délimitation rectangulaire trahit les déformations géométriques.

Adobe conseille de réaliser 9 images, sur pied, d’une des nombreuses mires proposées (125 dans cette version 1.0) dans le dossier Lens Profile Creator. Cette foison de gammes permet de corriger au mieux une optique pour une distance et un diaph donné. La charte Landscape ISO_A3 - 11.70 In x 16.50 In (Square Print Dimension 18 Pts, Version 39 x 61) a été choisie pour optimiser la correction des dessins 9 fois plus gros, à environ 3m. En effet la procédure de création de profil conseille de shooter une mire occupant un tiers de l’image en hauteur ou largeur, soit le neuvième de l’image. À vous de choisir pour quelle distance vous souhaitez optimiser la correction. Les gammes aux différents formats A4, A3, A2, A1, A0, B4, B3… permettent également de les imprimer sur tous types de machine. Préférez toutefois une gamme qui donnera au minimum des carrés de 20x20 pixels sur le fichier final. Tout dépend donc de votre éloignement, de la focale et de la résolution de votre capteur. Plusieurs tests seront sûrement nécessaires !

Pour imprimer cette mire, privilégiez un papier mat qui supprimera les reflets indésirables.

Adobe Lens Profil Creator test review impression et cadrage

Il faut donc enchaîner les prises de vues pour réaliser les 8 autres images avec une lumière uniformément répartie sur cette gamme étalon, sans modifier ni la pause, ni le focus. Adobe préconise d’éclairer la charte avec deux lampes éloignées de la gamme par la même distance et incliner à 45° par rapport à la surface de la charte. Il est aussi simple de faire sa photo dehors, en lumière ambiante à condition qu’elle ne varie pas.
Adobe Lens Profil Creator test review eclairage charteÉclairage conseillé par Adobe.

Pour commencer et être convaincu par l’intérêt de cette démarche, mieux vaut se contenter d’une focale, d’un diaph (proche de f :11) et d’une distance. Il faut figer la balance des blancs, la sensibilité, l’espace de couleurs sRGB ou Adobe.

Si vous êtes enthousiasmés, sachez que le logiciel peut intégrer dans le même profil plusieurs focales (cas des zooms), plusieurs distances et plusieurs ouvertures ! Il devient vite commun de faire plus de 72 séries de 9 shoots pour caractériser un zoom (6 focales x 3 distances x 4 diaphs).

Ensuite, vous devez réaliser une série de clichés et positionner la mire aux différents endroits stratégiques : coins, centre haut et bas.

Adobe Lens Profil Creator test review charte Adobe Lens Profil Creator test review charte prise de vue Adobe Lens Profil Creator test review charte prise de vue Adobe Lens Profil Creator test review charte prise de vue Adobe Lens Profil Creator test review charte prise de vue Adobe Lens Profil Creator test review charte prise de vue Adobe Lens Profil Creator test review charte prise de vue Adobe Lens Profil Creator test review charte prise de vue

Le logiciel

Il faudra ensuite importer les neuf premières images dans le même projet.

Adobe Lens Profil Creator test review logiciel

Adobe Lens Profil Creator test review logiciel

À vous de choisir entre jpeg, tif ou DNG. Ce dernier format brut ayant l’avantage de ne rien trahir des défauts de l’optique. Dans ce cas, le passage est obligé (le plus souvent) par « Adobe DNG Converter » pour transformer les RAW propriétaires en .dng (http://www.adobe.com/products/dng/).

Ensuite tout va très vite. Remplissez le Checkerboard Info avec les valeurs imprimées sur la charte photographiée

Adobe Lens Profil Creator test review logiciel

dans cet exemple : Version : 39x61et Print dimension : 18

Il reste à mesurer, sur l’image, la largeur d’un carré, à l’aide de l’outil Ruler Tool (en bas à droite de l’image).
Une fois le tout renseigné, il ne reste plus qu’à cliquer (enfin) sur le bouton : Generate Profiles.

Adobe Lens Profil Creator test review logiciel

Le profil .lcp (lens camera profiles) est intégré sur votre PC et deviendra disponible dans Filtre -> correction de l’objectif->

Adobe Lens Profil Creator test review logiciel

Adobe Lens Profil Creator test review logiciel

Adobe Lens Profil Creator test review logiciel
Sur cette gamme la correction est bien visible.

Nous avons bien sûr également essayé notre profil sur une vraie photo et notamment la reproduction de ce dessin :

Adobe Lens Profil Creator test review logiciel
Sans la correction...

Adobe Lens Profil Creator test review resultat
...et avec. La déformation en barillet est automatiquement et totalement corrigée

Les aberrations chromatiques sont également traitées par le logiciel. 

Adobe Lens Profil Creator test review aberrations chromatiques
Adobe Lens Profil Creator test review aberrations chromatiques
Sur ce détail, la correction des aberrations chromatiques fait disparaître le liseré vert artificiel.

Vous pouvez également télécharger les fichiers en pleine définition en cliquant sur les vignettes ci-dessous.

 

sans correction correction avec Adobe Lens Profiles Creator
sans correction profil Adobe Lens Profile Creator appliqué

Conclusion

Cet ensemble « optique, boîtier et capteur Leaf » n’aurait jamais pu être corrigé par des solutions traditionnelles toutes faites. Jamais des sociétés pourtant spécialisées, comme DXO, (ou d’autres) n’auraient passé du temps à créer et vendre un tel profil utilisé par peu de photographes ; rentabilité oblige. La solution d’Adobe est donc aussi efficace qu’utile surtout qu’elle va devenir communautaire par le partage des profils. Si la procédure est longue et fastidieuse, un professionnel dispose d'un parc d'optiques souvent limité. L'investissement en temps n'est donc pas si problématique. Il reste ensuite quelques points sombres qui mériteraient quelques explications. Ainsi, il serait intéressant de savoir si les profils envoyés à Adobe sont vérifiés avant publication. En effet, de mauvaises conditions de prise de vue (notamment au niveau de l'éclairage) peuvent induire de fausses corrections (le vignettage par exemple..). Impossible pour l'instant de connaître l'origine d'un profil. Autre question : quel profil est retenu si plusieurs fichiers sont soumis à Adobe ? Pour l'instant, Adobe reste muet sur le sujet.

Points forts

Points faibles

Gratuit

Le temps de mise en œuvre du précédé. Une heure pour une optique fixe, bien plus pour un zoom caractérisé sur différentes focales, distances et ouvertures

La possibilité de corriger toutes ses optiques, quelque soit leur marque, format et focales

La précision indispensable de l’éclairage de la charte. Il faut éviter d’ajouter un défaut d’éclairage au vignettage de l’objectif.

La pérennité du profil. Il sera utile tout au long de la vie du couple objectif-capteur

La difficulté d’imprimer, chez soi, de grandes chartes (supérieures au format A4)

La disponibilité des profils édités par Adobe

 



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation