Compacité oblige, le Sony NEX-5 ne dispose pas de viseur (optique ou électronique) par défaut. Vous pouvez toutefois vous offrir un viseur optique (180 euros tout de même) qui ne fonctionne que pour le 16 mm f/2,8. Un élément avant tout...cosmétique.

Pour cadrer, il faudra donc utiliser le bel écran LCD de 7,6 cm capable d'afficher 920 000 points. Celui-ci est particulièrement fluide (même en basse lumière) et offre une bonne luminosité. Toutefois, en plein soleil, la surface s'avère très brillante. Vous avez la possibilité d'augmenter la luminosité, mais les couleurs deviennent alors "folles" et la batterie n'appréciera pas outre mesure...

Sony NEX-5 test review écran lcd

Bon point, l'écran, très fin, est monté sur un système de double charnière qui permet d'incliner celui-ci de haut en bas sur 135°.

Autofocus

La réactivité de l'autofocus par contraste est point crucial pour cette catégorie d'appareils qui viennent se placer en véritable alternative aux reflex. 
Dans cet exercice, le Sony NEX-5 est plutôt convaincant. Nous avons réalisé toutes les mesures en studio avec le 18-55 mm f/3,5-5,6, mais globalement, et sur le terrain, le 16 mm f/2,8 s'est montré légèrement plus réactif, la meilleure luminosité aidant probablement.

En studio, en pleine lumière et à 80 cm avec le 18-55 mm f/3,5-5,6 au grand-angle, la mise au point oscille entre 0,3 et 0,6 seconde. Le compact de Sony vient donc facilement concurrencer les Panasonic G et le Samsung NX10.

Sony NEX-5 test review autofocus
Sony NEX-5 test review autofocus pleine lumière
La mise au point en pleine lumière et au grand-angle varie entre 0,27 et 0,57 seconde.

Au télé, le NEX-5 est un peu moins performant et l'autofocus demande entre 0,6 et 0,7 seconde pour faire la mise au point.

Sony NEX-5 test review autofocus télé en pleine lumière

En basse lumière (1,5 lux) à 80 cm de la mire (grand-angle donc), le système AF est également un peu plus lent et temps nécessaire pour la mise au point se situe entre 0,7 et 0,9 seconde. Là aussi, le score est très honorable et proche de la concurrence et fait souvent mieux que le Samsung NX10 dans la pénombre.

Sony NEX-5 test review autofocus basse lumière

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation