Photoshop CS5 boites

La suite Adobe Creative Suite 5 vient d’être annoncée et vous avez sans doute vu déjà quelques démonstrations des prochaines possibilités de la suite. Photoshop CS5, le logiciel phare de la suite, change beaucoup depuis la dernière version. Il est vrai que Photoshop est un logiciel utilisé par les graphistes, les photograveurs, les designers … Quelles sont les nouveautés vraiment intéressantes pour les photographes et fonctionnent-elles aussi bien que ce que nous voyons sur les démos ?
Focus Numérique et le Blog photographe professionnel ont décidé de passer au crible ces nouveautés.

Une version 64 bits, enfin...

Une des nouveautés les plus importantes est le passage en 64 bits ce qui permet d’augmenter les capacités du logiciel de 10% dans les tâches de tous les jours et de multiplier par 10 la vitesse sur certaines opérations complexes. Vous pouvez désormais attribuer plus de mémoire vive à Photoshop et dépasser allègrement la barre des 3072 Mo imposés par la version 32 bits. Voilà pour l'annonce. Dans la pratique, Photoshop CS5 s'avère effectivement plus rapide pour certaines opérations et notamment le travail sur des images très grandes, mais il faudra sans doute travailler plus longtemps avec la version finale du logiciel pour percevoir plus en profondeur les gains réels du passage en 64 bits.

Interface

Si vous passez de CS4 à CS5 vous constaterez de petits changements subtils dans l'interface. Ainsi, vous découvrirez le nouveau bouton MB pour Mini Bridge. Ce Mini Bridge permet d’avoir accès à ses fichiers dans un dossier et de les visionner sans ouvrir Bridge et son imposante fenêtre. C’est très pratique pour travailler sur une séance de shooting.

Photoshop CS5 test review : mini bridge
Mini Bridge : Vous pouvez disposer mini Bridge où vous le souhaitez


L'une des fonctionnalités les plus impressionnantes reste sans doute celle de remplir avec le contenu qui permet de supprimer très facilement un élément perturbateur. Elle fonctionne de plusieurs manières.
La première fonctionne avec le correcteur où il suffit de cocher dans la barre des options de l’outil "remplir avec le contenu" pris en compte. Ensuite vous passez l’outil sur le détail à supprimer et Photoshop s’occupe de reconstituer l’arrière-plan. Vous pouvez agir sur un calque pour affiner plus facilement la modification par la suite. Cet outil n’est pas magique comme on peut le voir sur les démos et il ne fonctionne pas à tous les coups et bien évidemment pas pour chaque situation. Il y a aura souvent des zones à retravailler, mais cet outil fera souvent une grande partie du travail. Avec l’expérience, vous comprendrez vite dans quelles situations cet outil fonctionne bien et comment utiliser son potentiel.

photoshop cs5 test review : correcteur
Correcteur : Passez sur l’objet de la manière la plus précise possible

Photoshop CS5 test review : correcteur
Correcteur : Parfois les corrections ne sont pas parfaites; ici on voit des zones dans le ciel mais on peut les corriger dans un second temps.

Vous pouvez également vous servir du lasso pour sélectionner la zone à retirer et aller dans le menu Edition>Remplir en sélectionnant remplir avec le contenu pris en compte. Cette technique a pour inconvénient de ne pas pouvoir être utilisée sur un calque.
En revanche appliquée à une photo panoramique le résultat peut être étonnant. En effet lorsqu’on assemble plusieurs photos avec Photomerge par exemple pour en faire un panoramique il reste des zones blanches. Sélectionnez ces zones blanches avec le lasso par exemple en gardant un peu de matière de la photo et de la même manière remplissez avec le contenu pris en compte. Photoshop reconstitue alors les zones manquantes. De la même manière, le résultat mérite souvent encore quelques corrections, mais le logiciel vous aura avancé dans votre retouche.


photoshop CS5 test review : remplir un panoramiqueRemplir avec le contenu pris en compte appliqué à une photo panoramique.


Photoshop est souvent utilisé pour corriger les distorsions des images (distorsions géométriques des objectifs). Cette fonctionnalité évolue notablement dans Photoshop CS5. Au lieu d’agir uniquement avec un curseur sur l’effet coussinet ou barillet d’un objectif, Photoshop peut désormais utiliser des profils de correction optique propre à votre couple boitier/objectif. Si le profil n’existe pas vous pouvez toujours le télécharger où le fabriquer vous même et le rentrer dans l’interface. On regrette que cette fonction ne soit pas disponible sur le Raw...pour l'instant ! Car les récentes modifications du DNG (1.3) permettent d'intégrer les corrections géométriques des images. Des évolutions dans Camera Raw et Lightroom devraient donc logiquement arriver dans les prochaines versions.

photoshop CS5 test review : correction des objectifs
L’interface du filtre correction objectifs.

Adobe Lens Profile CreatorAdobe Lens Profile Creator, un petit logiciel pour caractériser ses objectifs. Il devrait être normalement disponible sur Adobe Labs.

Adobe Camera Raw

En ce qui concerne le Raw, Camera Raw 6 a beaucoup progressé. Le moteur de développement a été complètement refait. Le résultat est bien meilleur, moins de bruit dans les ombres et plus de netteté. La différence est très visible dans les fichiers pris avec une grande sensibilité ISO.
Parmi les curseurs deux nouveautés : la manière d'atténuer le bruit dans une image, et la possibilité d’augmenter le grain dans la photo. Dans la gestion de la netteté vous n’êtes plus obligé de rester à 100%. Malheureusement et comme les autres versions de Camera Raw, cette nouvelle édition n'est compatible qu'avec Photoshop CS5. Une bonne manière de vendre des nouveaux Photoshop car les nouvelles mises à jour des boîtiers ne devraient pas fonctionner avec les anciennes versions d'ACR. Il faudra donc passer DNG converter (gratuit) pour continuer à utiliser les anciennes versions d'ACR.


Une des autres grandes nouveautés qui sera utile aux photographes est le HDR qui a été complètement repensé. Avec la version CS5 vous possédez un outil très performant et très facile à utiliser. Adobe l’appelle d’ailleurs HDR pro. Vous ouvrez vous photos à fusionner et si vous n’utilisez pas des fichiers Raw, Photoshop vous rappelle que vous obtiendrez un meilleur résultat avec du Raw. L’interface est complètement différente, simple, mais proposant toutefois de nombreux curseurs vous permettant de soigner votre effet. Vous avez même la possibilité de retirer les images fantômes présentes dans la fusion. En effet, il n’est pas rare que certains éléments de la photo aient bougés entre les différentes prises de vues comme les feuillages, les plans d’eau… et lors de la fusion HDR ces parties de la photo apparaissent avec un flou de bougé. Avec CS5 vous les supprimez facilement.

Photoshop CS5 test review : fusion HDR
La nouvelle interface de fusion HDR..

Les outils de détourage s'enrichissent de nouvelles possibilités. Dans les dernières versions de Photoshop on avait vu apparaître la fonction améliorer le contour qui permet d’affiner un masque en jouant sur sa netteté, son contour... Avec CS5, cette fonction fait un bond en avant. Il est désormais possible de ne plus agir de la même manière sur toutes les parties du masque. Imaginons un personnage à détourer, on aura besoin d’un masque très net sur le contour de son corps et en revanche sur les cheveux le masque devra être plus flou et plus progressif.
L’outil de détection dynamique améliore le contour de manière très puissante.
Il arrive parfois que lorsqu’on détoure un sujet qui se trouve devant un fond de couleur que l’on est des retours de lumière colorés sur le sujet. Vous pouvez maintenant les supprimer grâce au curseur décontamination.

Photoshop CS5 test review : masque
Les nouvelles possibilités de la fonction améliorer le masque.


Il y a une nouveauté qui peut apparaître au premier abord un peu superflue, mais qui à mon avis ne l’est pas du tout : la fonction marionnette. Elle permet de déformer un objet de manière dynamique. Dans l’exemple avec la photo de l’éléphant, vous détourez la trompe et vous la collez sur un calque en l’ayant reconstitué l’arrière-plan derrière la trompe. Avec la fonction marionnette vous posez des points d’ancrage sur les parties de la trompe que vous souhaitez articuler et ensuite vous pouvez la tordre et lui donner du mouvement.
Je pense que cette fonction si on la détourne un peu et qu’on l’applique à la retouche photo elle permettra d’affiner une silhouette ou un visage facilement et naturellement.

Photoshop CS5 test review marionnettePhotoshop CS5 test review marionnette
Utilisation de la fonction marionnette


Une autre nouveauté utile pour les photographes et la palette filigrane. C’est en fait un script que l’on peut paramétrer pour ajouter un filigrane avec un copyright par exemple à une photo ou un lot de photos.
Il y a bien d’autres grandes améliorations comme le pinceau mélangeur, la gestion des brosses ou les progrès du module 3D de la version extended, mais elles seront moins utiles pour les photographes et nous ne les détaillerons pas ici, tout comme les dizaines de petites améliorations présentent ça et là pour rendre le logiciel plus pratique.

Notre avis : En conclusion les nouveautés de la version CS5 sont très importantes et les photographes ont été gâtés avec cette nouvelle mouture. La version CS5 de Photoshop est une très bonne cuvée et je ne peux que la conseiller à tous les photographes. Entre le nouveau moteur Camera Raw, le passage aux 64 bits, le HDR, les fonctions de détourage je pense que la mise à jour vaut la peine pour une seule de ces nouveautés.


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation