Logiciel : Photoshop CS4
Editeur : Adobe
Site Internet : www.adobe.fr
Plateforme : Windows / Mac OS X

Nous allons voir dans cette vidéo comme utiliser la fonction HDR de Photoshop. Si le terme circule beaucoup sur le net, Photoshop n'est pas toujours l'outil idéal pour cela étant donné qu'il en existe sont dédiés à ce "format". Pourtant, on creusant un peu et avec une bonne préparation, il donne des résultats intéressants.

Le HDR, ou High Dynamic Range (Imagerie à grande gamme dynamique), permet de créer des images à large gamme dynamique de tons. Ce que vous voyez avec vos yeux d'être humain est bien plus riche en matière de gamme de tons que ce que votre appareil peut capturer. Alors, comme on ferait un panorama avec plusieurs photos pour inclure tout un paysage, on va utiliser plusieurs images avec différentes expositions pour composer une image 32 bits contenant plus de 4 milliards de couleurs... Cela implique soit l'utilisation de la fonction bracketing de votre appareil, soit un réglage manuel de l'exposition et évidemment un trépied.

Avant de commencer, il est bon de rappeler qu'il existe plusieurs techniques pour réaliser des images avec une plage dynamique élevée. La première, la plus connue est donc le HDR qui permet de combiner plusieurs images "bracketées" pour réaliser un fichier 32 bits qu'il n'est pas possible de visualiser sur un écran classique. Pour obtenir une image "observable", il faut passer par une étape dénommée ToneMapping qui permet de compresser les informations 32 bits en 16 ou 8 bits.
Une autre technique, plus rapide, pour créer une image riche en détail à la fois dans les hautes et les basses lumières consiste à fusionner plusieurs images également "bracketées" sans passer par un fichier 32 bits : c'est l'exposure fusion.

Nous verrons tout d'abord comment utiliser la fonction HDR de Photoshop au plus simple avec trois expositions et sans aucun réglage ou presque.

photographie HDR avec Photoshop

La conversion HDR Exposition et gamma est parfaite pour les images simples.

Dans notre second exemple, nous verrons comment à partir du même genre de photo, mais au format RAW et avec une méthode de conversion différente, on peut atteindre un résultat bien plus dynamique.

photographie HDR avec Photoshop

La conversion par Adapatation locale sur des photos RAW peut donner des résultats surprenants.

Nous verrons enfin comment travailler des images plus complexes en utilisant 11 expositions, puis en travaillant le rendu à l'aide de calques de réglage et outils de Photoshop pour un résultat bien exposé de haut en bas... Pour le plaisir, nous ajouterons un petit effet avec le plug-in Topaz Labs dont nous avons déjà parlé dans nos vidéos.

photographie HDR avec Photoshop

Avec un peu de travail, les résultats sont assez convaincants.

Le tutoriel vidéo est présenté ci-dessous en 620 pixels de large. Vous pouvez naturellement agrandir la vidéo (la définition initiale est en 1040x784 pixels) en cliquant sur le bouton situé dans l'interface.


PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation