Olympus Pen E-PL1 test review
L'Olympus Pen E-PL1 avec son transstandard M.Zuiko 14-42 mm f/3,5-5,6

Par rapport au Pen E-P2 précédemment sorti des mêmes usines, l'Olympus Pen E-PL1 vise un segment résolument plus grand public. Aussi, la construction a sans surprise été revue à la baisse : on ne trouvera plus un beau boîtier tout en métal, mais un assemblage plus plastique. Pour autant, la prise en mains est plutôt bonne : la poignée, plus étroite que sur les modèles précédents, est aussi plus creusée et le majeur et l'annulaire s'y calent naturellement.

Olympus Pen E-PL1 test review

Le contact avec les boutons n'est pas des plus rassurants : leur guidage est parfois approximatif (notamment les commandes de zoom au-dessus du déclencheur vidéo) et leur enfoncement un peu spongieux. De tous les µ4/3 présentés jusqu'à présent, le E-PL1 est clairement celui dont la construction inspire le moins confiance. Néanmoins, celle-ci reste correcte pour un compact haut de gamme.

L'écran est toujours le même LCD de 230 000 points : le haut de gamme en étant équipé, il était déraisonnable d'espérer mieux. Son revêtement est un peu brillant en plein soleil mais, globalement, il reste assez lisible sous tous les angles de vision ; on est bien entendu très loin de la dalle AMOLED du NX10, mais cela reste un bon LCD.



La face supérieure est sans grande surprise, avec une molette de sélection du mode, un interrupteur (suffisamment enfoncé pour ne pas être pressé accidentellement) et un déclencheur.

On note l'absence totale de molette de réglages, "justifiée" par l'objectif grand public de l'appareil — à l'heure où Canon ou Samsung, notamment, proposent une roue codeuse pour naviguer dans les menus de leurs compacts, on peine à apprécier l'argument.



À noter, en revanche : le E-PL1 dispose d'un flash intégré, absent des modèles haut de gamme ! La fixation de celui-ci paraît bien fragile par rapport à celle du GF1, et sa puissance est fort limitée, mais on apprécie l'effort d'intégration qui permettra toujours de déboucher quelques contre-jours ou... d'avoir un flash avec le viseur (vendu séparément) : partageant la même griffe, ils sont incompatibles sur le E-P2.




On retrouve en kit le M.Zuiko 14-42 mm, particulièrement court en position repliée mais qui, comme un objectif de compact, doit être déployé avant de pouvoir faire une photo. En conditions de prise de vues, il est donc aussi encombrant que les autres objectifs de systèmes compacts.



Le E-PL1 accepte évidemment tous les objectifs µ4/3, et une grande variété d'optiques sont adaptables avec une bague. L'appareil étant particulièrement léger, un pancake comme le M.Zuiko 17 mm f/2,8 s'impose...

Olympus Pen E-PL1 test review

...car avec le 14-42 mm, malgré la relative compacité de celui-ci, l'encombrement n'est plus le même.



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation