L'Olympus E-PL1 est clairement orienté grand public. La marque a donc décidé de revoir, en partie, son interface graphique pour simplifier l'utilisation du compact à objectifs interchangeables.

Olympus E-PL1 menus simplifiés test reviewOlympus E-PL1 menus simplifiés test review
En mode iAuto, les changements opérés pour la prise de vue sont directement visibles sur l'écran.

Accessibles en mode iAuto uniquement, les options apparaissent par simple pression sur le bouton  START/OK. Une colonne d'icônes apparaît alors et vous pouvez accéder aux réglages de la saturation des couleurs, le changement de tonalité, le changement de luminosité, la modification du flou arrière ou la capture d'un mouvement net ou flou. Un dernier menu vous donne même accès à des conseils pour la prise de vue de certains sujets comme les enfants, les animaux, les plantes ou de manière plus anecdotique, la cuisine.

Les notions photographiques de balance de blancs ou de profondeur de champ sont ici masquées par un vocabulaire plus accessible comme rendu des couleurs chaud ou froid, arrière-plan flou ou contrasté. Sur le papier, l'idée est plutôt bonne, mais la réalisation manque de maturité. En effet; l'accès aux différents réglages n'est pas très intuitif. Il faut obligatoirement passer par la touche MENU pour passer d'une option à une autre, la touche menu annulant au passage la modification choisie. Impossible donc de modifier à la fois le rendu des couleurs et la luminosité, les options étant à chaque fois réinitialisées. En outre, il aurait été plus commode de passer d'une option à une autre avec les flèches gauche/droite et haut/bas. En outre, une fois le flash déployé, il n'est plus possible d'utiliser ces réglages...

Olympus E-Pl1 test review menusOlympus E-Pl1 test review menus
Avec le flash, le mode simplifié de l'interface graphique ne fonctionne pas...(gauche). Les conseils pour la prise de vue sont agrémentés d'exemples (droite).

Pour finir, il est dommage que ces modes ne soient pas accompagnés d'un mode plus didactique pour finalement savoir ce qui se passe derrière. En voulant flouter l'arrière-plan d'une image, l'utilisateur ne sait pas vraiment ce qui se passe et ne saura donc pas reproduire l'effet dans un autre mode ou sur un autre appareil photo.

L'interface graphique du E-PL1 est pour le moins antinomique : d'un côté, l'interface automatique est relativement simple à comprendre, de l'autre les menus traditionnels restent pour le moins rébarbatif avec des listes interminables d'abréviations pour le moins nébuleuses pour le débutant (et les experts parfois...). Sur ce plan, Olympus peut largement faire mieux, ne serait-ce qu'avec une aide contextuelle. 
Les réglages de l'appareil pour la prise de vue sont, par contre, d'un accès assez simple et intuitif : une simple pression sur la touche OK fait surgir un bandeau sur le côté droit de l'écran contenant les différentes options. Il suffit alors de se déplacer et de choisir les valeurs avec les 4 touches de déplacement. 

Olympus E-PL1 test review interface graphique menusOlympus E-PL1 test review interface graphique menus
Des menus pas toujours très clairs...(gauche). Les réglages pour la prise de vue sont par contre simples d'accès (droite).

Le mode lecture permet de lancer un diaporama avec de la musique, mais également de développer des fichiers Raw et retoucher des fichiers JPeg. Dans ce dernier mode, vous pouvez équilibrer les zones sombres d'une image, corriger les yeux rouges, recadrer ou jouer sur les tonalités en passant les clichés en noir & blanc ou en sépia par exemple.

Olympus E-PL1 test review menusOlympus E-PL1 test review
L'Olympus E-PL1 dispose d'un zoom 14x pour vérifier la mise au point sur les images. Vous pouvez également retoucher et améliorer vos images directement sur le compact.
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation