Le système antipoussière d'Olympus SSWF (Super Sonique Wave Filter) a toujours était assez impressionnant d'efficacité et il était rare de trouver une poussière sur les modèles testés même après 15 jours d'utilisation. Avec le Pen E-PL1, le système reste toujours aussi efficace.

Olympus E-PL1 test review antipoussière

Malgré les nombreux changements d'optiques (14-42 mm, 17 mm et 9-18 mm), le capteur est resté relativement "propre". Sur le cliché ci-dessus et à f/22 on ne note que quelques poussières.

Stabilisation

Autre atout de l'Olympus Pen E-PL1par rapport aux principaux concurrents, celui-ci dispose d'un système de stabilisation intégré au boîtier par déplacement du capteur. Généralement, la stabilisation optique est légèrement plus performante que la solution mécanique, mais cette dernière à l'immense avantage d'être fonctionnelle avec toutes les optiques et surtout les modèles ultraplats (pancake) dans lesquels il est plus difficile d'insérer un système de stabilisation optique. En outre, la stabilisation intégrée facilite l'utilisation et la visée sur écran avec des optiques à mise au point manuelle (lorsqu'il s'agit de zoomer sur le sujet pour vérifier la mise au point). 

Olympus annonce toutefois un système de stabilisation moins performant que sur les modèles Pen E-PL1 et E-P2. Sur nos tests, cette information est confirmée est la stabilisation permet de gagner environ 1,5 IL.

Olympus E-PL1 test review stabilisation

Pour nos essais, nous avons utilisé l'optique 14-42 mm f/3,5-5,6 livré en kit. Nous avons placé l'optique à la focale 25 mm soit en équivalent 24x36 : 50 mm. La vitesse théorique pour obtenir une image nette serait donc 1/50 s. S'il est possible de gagner facilement une vitesse, au 1/13 s le taux de réussite tombe à 50% ce qui est tout juste appréciable.

Olympus Pen E-PL1 test review stabilisation
Olympus E-PL1, 25 mm, 1/13 s à main levée. Vous pouvez cliquer sur l'image pour la visionner en pleine définition.
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation