Colour Confidence, dédiée à la gestion des couleurs, est une division de TypeMaker Ltd, qui offre des solutions pour la gestion des couleurs depuis 1995, www.typemaker.co.uk

Depuis ses débuts, Colour Confidence a été au premier rang du marché de la gestion des couleurs, offrant formation, solutions de produits et conseils d’experts à un large segment d’utilisateurs, incluant des photographes utilisant le numérique, des imprimeurs, des éditeurs et des départements informatiques d’entreprises multinationales.

Color Confidence développe et distribue plusieurs solutions de chartes de gris :

•    Color Condifence Total Balance (qui ressemble étrangement beaucoup à la Lastolite Ezy Balance, testée sur Focus Numérique).
•    Color Confidence Grey Balance Bord (conçue sur le même principe que la Kodak Grey Card.

Elle distribue également, entre autres, les chartes X-Rite, Datacolor, QP Card, Kodak et Douglas.

D’une conception classique, la charte se présente sous la forme d’un carton épais à deux faces, l'une grises et l'autre blanche au format 20 x 25 cm.  Les chartes sont livrées par pack de deux.

Elles sont aussi bien conçues pour la balance couleur (à la prise de vue ou en post production) que pour déterminer l'exposition à la prise de vue.

Color Confidence Grey Balance Board test review
La charte Color Confidence Grey Balance Board.
 
Cette charte est distribuée par Color Confidence au prix de 23 € sur son site internet www.colourconfidence.com 

Ergonomie et utilisation

Le packaging est très simple, les chartes sont livrées dans une pochette en plastique épais. Elles sont réalisées dans un carton épais mat parfaitement lisse avec un côté un gris à 18% et de l'autre d'un blanc à 90%.

Les deux faces sont conçues pour être neutres spectralement (a priori pas de défauts de métamérisme) et pour réfléchir la lumière de manière uniforme dans toutes les directions (évite les reflets).

La charte est conçue pour plusieurs applications :

•    Déterminer l'exposition à la prise de vue
•    Réaliser la balance couleur via la balance des blancs à la prise de vue ou bien en post production (sur les caméras vidéo uniquement ?)
•    Ajuster les ratios d'éclairage
•    Référence neutre pour l'impression et la reproduction

Dans le cadre de notre étude, nous nous intéressons uniquement aux fonctions relatives à la balance couleur.

Les deux chartes incluses dans le pack sont livrées avec une fiche comme manuel d'utilisation, malheureusement le guide est en anglais. Cette fiche explique très brièvement chacune des fonctions de la charte et fait référence à la méthode de balance des blancs personnalisée manuelle sur les caméras vidéo.
Autrement dit, cette fiche ne sert, a priori, à rien pour un photographe désirant savoir comment utiliser la charte pour réaliser une balance couleur : dommage.

Le site Internet du constructeur est lui aussi très pauvre en informations bien qu'il dispose d'une interface de formation en ligne : Le centre d'apprentissage.
On peut venir y récupérer des fiches et documents relatifs à la gestion de la couleur, des tutoriels vidéo et une image référence pour l'impression ou l'étalonnage écran.

Le site du Centre d'apprentissage de Color Confidence.
 

Les mesures au laboratoire

L'analyse au spectrophotomètre nous permet d'apprécier la réflexion spectrale de la charte; c'est-à-dire la manière dont elle renvoie la lumière, longueur d'onde par longueur d'onde.

Color Confidence Grey Balance Board test review

Les deux faces présentent des défauts. Le côté gris s'affaisse vers les rouges (reflète du vert). Le côté blanc reflète trop de rouge et manque de bleu. La perception de neutralité des patchs risque donc de varier légèrement d’un illuminant à un autre.

Les valeurs L*a*b*, calculées depuis les valeurs spectrales, donnent une bonne idée de la neutralité. Dans le diagramme L*a*b*, a* correspond à l’axe bleu - jaune et le  b* à l’axe magenta – vert.

  L* a* b*
ColorConf Grey Balance Board Blanc 96,4 -0,4 1,6
ColorConf Grey Balance Board Gris 50,3 -1,3 0,3

Color Confidence Grey Balance Board test review

Le diagramme agrandi L*a*b* nous montre effectivement un tout petit peu plus de jaune dans le patch blanc et le patch gris est quant à lui un peu cyan.

Dans la pratique

Cette partie a pour but de venir comparer « objectivement », c’est-à-dire avec des valeurs chiffrées, les résultats réels que l’on peut tirer des différentes chartes de gris par rapport à une utilisation automatique (ou avec les presets) de la balance des blancs directement à la prise de vue sur l’appareil. Cette comparaison a été réalisée en studio sous deux types d’éclairages différents (parfaitement calibrés) : flash et tungstène.

Pour effectuer notre comparaison, nous avons utilisé la charte couleur XRite ColorChecker, une référence tant dans les milieux scientifiques qu’en photographie, depuis plus de 30 ans. Nous avons comparé les valeurs L*a*b* obtenues sur la gamme de gris de la charte XRite ColorChecker sur les images par rapport à leurs valeurs réelles. Le ΔEab représente la distance entre deux couleurs L*a*b*. Plus il est petit et plus les « couleurs » des patchs gris obtenues sont proches de la ColorChecker dans notre scène test.

Nous avons comparé deux cadres d'utilisation.

La première consiste simplement à réaliser le point blanc avec la pipette (outil courbe sous Photoshop) sur la face blanche de la charte.
Cette méthode peut également se réaliser au moment du développement RAW si le logiciel utilisé propose la fonction.

Color Confidence Grey Balance Board test review
La méthode du point gris : même logique que le point blanc sauf que le contraste est modifié

La seconde méthode consiste à réaliser, à la prise de vue, une balance des blancs personnalisée manuelle sur l’appareil.

Cette méthode peut aussi bien être utilisée en JPEG (la balance couleur est appliquée de manière définitive sur l'image) ou en RAW (les informations sont stockées dans les métadonnées de l'image qui devra être développée avec le logiciel constructeur de l'appareil).

Nous n'avons pas utilisé la face blanche pour réaliser ces tests

La scène test sous un éclairage tungstène :

Color Confidence Grey Balance Board test reviewBalance des blancs préréglée tungstène.Color Confidence Grey Balance Board test reviewBalance des blancs automatique.Color Confidence Grey Balance Board test reviewCorrection balance des blancs point gris.Color Confidence Grey Balance Board test review balance des blancs personnalisée manuelle.

Toutes les images ont été réalisées sous un éclairage de type tungstène.

    Patch 1 Patch 2 Patch 3 Patch 4 Patch 5 Patch 6 Moyenne des ∆Eab
Eclairage Méthode ∆Eab ∆Eab ∆Eab ∆Eab ∆Eab ∆Eab
Tungsten BDB - Tungsten 7 10 13 12 8 5 9
BDB - Auto 14 19 24 25 20 13 19
ColorConfidence Grey Balance Board - Point Gris 6 7 9 7 5 6 7
ColorConfidence Grey Balance Board - BDB 9 5 8 8 7 12 8

La méthode du point gris sous Photoshop neutralise mieux les dominantes que la balance des blancs personnalisée et globalement, l'utilisation de la charte permet de mieux gérer les dominantes colorées que la balance de blancs de l'appareil.

La scène test sous un éclairage flash :

Color Confidence Grey Balance Board test reviewBalance des blancs préréglée sur Flash.Color Confidence Grey Balance Board test reviewBalance des blancs automatique.Color Confidence Grey Balance Board test reviewCorrection balance des blancs point gris.Color Confidence Grey Balance Board test review
Balance des blancs personnalisée manuelle.

Les images ont été réalisées sous un éclairage de type Flash

    Patch 1 Patch 2 Patch 3 Patch 4 Patch 5 Patch 6 Moyenne des ∆Eab
Eclairage Méthode ∆Eab ∆Eab ∆Eab ∆Eab ∆Eab ∆Eab
Flash BDB - Flash 8
7
10 9
8 12
9
BDB - Auto 7
2
3
3
5
12 5
ColorConfidence Grey Balance Board - Point Gris 7
3
3
3
5
11
5
ColorConfidence Grey Balance Board - BDB 8 3 3 6 7 13 7

La balance des blancs automatique nous donne de très bons résultats, mais avouons que les conditions ne lui laissent pas trop l’occasion de se tromper : éclairage uniforme, pas de bruit et surtout pas d’éclairages mixtes à l’intérieur de la scène.

Au flash, nous pouvons confirmer les résultats obtenus en tungstène, à ceci prêt qu'ici, la balance des blancs automatique de l'appareil donne de meilleurs résultats qu'en balance des blancs manuelle avec la charte.

Verdict

Calquée sur son homologue Kodak, elle en reprend les avantages et les défauts.
D'abord, sa fragilité. Une charte de gris devrait être pensée tout terrain et celle-ci demande un minimum de précaution.Heureusement, il y a deux chartes pour le prix d'une.

Mais ses performances sont bonnes, en particulier en balance des blancs personnalisée. Avec une charte de gris, on ne risque pas de surexposer la référence. Il suffit de la prendre plein cadre, et sans changer ses réglages d'exposition. Et les résultats sont bons!

Nénamoins, la linéarité des courbes spectrale nous laisse à penser que ses résultats seront moins bons avec des sources de lumière problématiques comme les néons ou les LEDs.

Vous pouvez acheter la Grey Balance Board directement sur le site Internet de Color Confidence.

Points forts

Points faibles

Simplicité de conception

Fragilité

2 chartes livrées

Prix plus élevé que la Kodak Grey Card

Trés bonnes performances

Instructions succinctes, en anglais et pour la vidéo



PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation