Le Canon 550D dispose du même viseur optique que ces deux compères, les EOS 500D et 450D. Pas d'amélioration donc et le reflex propose toujours un pentamiroir avec un grossissement de 0,87x et une couverture de 95%. 
À l'usage, le viseur est assez clair, mais reste relativement étroit surtout comparé aux viseurs des Nikon D90 ou Pentax K-7

Canon 550D test review viseur

Naturellement, le 550D propose également une visée sur écran LCD. Avec l'affichage 1 040 000 points, la visée s'avère précise, fluide et au final très agréable. La surface de l'écran reste encore très réfléchissante en plein soleil et il sera parfois difficile de cadrer en extérieur. La bonne luminosité de l'écran reste toutefois un bon atout pour l'EOS 550D. Les angles de vision sont également assez larges pour une utilisation déportée. Nous pourrons juste reprocher l'absence d'écran rotatif sur un modèle qui met en avant le mode vidéo. 

La visée directe sur l'écran LCD apporte certains conforts comme une couverture à 100% et une simulation de l'exposition. Le nouvel écran au rapport 3:2 permet également un affichage plus grand des images à la fois pour la visée et la visualisation des images (tout l'écran est utilisé) et seule la partie vidéo (16:9) conserve des bandes noires en haut et en bas. 

Canon 550D test review visée directeCanon 550D test review visée directe

Il est possible d'afficher de nombreuses options sur l'écran de visée. Ainsi, vous pouvez avoir un rappel de certaines options (balance de blancs, style d'image, correction automatique de la luminosité, qualité d'image, motorisation), mais également un histogramme d'exposition et différentes grilles de composition. 
En mode mise au point manuelle, vous pouvez utiliser un loupe qui permet de zoomer par 5 ou 10 fois sur la zone sélectionnée (déplacement libre) afin de vérifier le netteté.

Autofocus 

Le module autofocus reste identique à celui du 500D. Vous retrouverez donc le capteur CMOS à 9 collimateurs en ligne sensibles jusqu'à f/5,6 dont le collimateur central est en croix et sensible jusqu'à f/2,8. 


Globalement, l'AF du reflex est plutôt performant en pleine lumière, les performances sont en léger retrait en basse lumière, mais l'AF reste d'un assez bon niveau.
Nous avons mesuré le temps de mise au point du Canon EOS 550D avec le 18-5135 mm IS f/3,5-5,6 (sans stabilisation) entre l'infini et 80 cm. L'objectif est positionné à 18 mm, f/3,5. Vous trouverez ci-dessous les graphiques des enregistrements sonores de la mise au point en pleine lumière à la fois en mode visée directe (détection de contraste) et mode visée optique. Nous avons également réalisé des mesures avec un objectif USM, le 24-70 mm. 

Canon 550D test reviews autofocusCanon 550D test review autofocus 24-70 mm

Avec le module AF classique, il faut compter environ 0,39 s pour réaliser la mise au point avec le 18-135 mm (micromoteur) et environ 0,6 s avec le 24-70 mm disposant pourtant d'une motorisation USM. Un résultat plutôt étonnant.

Canon 550D test review autofocus contraste 18-135canon 550d test review autofocus contraste 24-70 mm

En mode visée directe (AF contraste), le 550D est beaucoup plus lent et il faut environ un peu moins de 2 secondes pour réaliser la mise au point. Cette fois, le 24-70 mm est légèrement plus rapide, mais la différence est négligeable.

Canon 550D test review phase basse lumière 18-135 mmCanon 550D test review contraste 18-135 mm basse lumière

En basse lumière (1,5 lux sur la mire), les choses se compliquent pour le Canon 550D et le 18-135 mm f/3,5-5,6. En visée optique, il faut "patienter" 1,5 s pour que le reflex arrive à faire le point. En mode visée directe (AF contraste), l'allongement du temps de mise au point n'est pas négligeable non plus puisque l'on dépasse désormais les 3 secondes.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation