Navire amiral de l'entrée de gamme Canon, le 550D reste un boîtier  tout en plastique. Si la fabrication est sérieuse, le boîtier reste largement en retrait face à un Nikon D90 et a fortiori un Pentax K-7. La prise en main est relativement classique avec une poignée que je trouve définitivement trop étroite (comme sur les modèles 450/ 500D). Toutefois et comme sur le 500D, le revêtement "gomme" de la poignée est très agréable et assure une bonne préhension de l'appareil.canon 550d test review

À première vue et de face, l'EOS 550D ressemble à deux gouttes d'eau au modèle 500D.

Pour découvrir les principaux changements, il faut faire un tour au dos de l'appareil. Les touches perdent de leur rondeur et se répartissent un peu différemment que sur le 500D. Si les deux commandes Menu et Disp. restent immuable, le raccourci pour le passage en visée directe et l'enregistrement vidéo migre en haut du boîtier juste à côté du viseur et devient une nouvelle commande. À côté du joypad, la touche Q (Quick menu) fait son apparition et permet d'afficher les principaux paramètres de prise de vue sur l'écran LCD arrière afin de pouvoir les modifier directement. Le reste de l'interface n'évolue pas et le correcteur d'exposition est toujours situé en bordure d'écran ce qui rend sa manipulation malaisée pour les personnes qui visent de l'oeil gauche. 

Canon 550D test review

Le superbe écran LCD est désormais un peu élargi pour respecter un format 3:2.

Autre changement notable, les dimensions de l'écran LCD. En effet, si celui-ci reste d'une diagonale d'environ 7,6 cm (3 pouces), le ratio change et devient 3:2 pour mieux s'adapter à l'affichage des images. Petit changement également au niveau de la définition de l'écran qui passe de 920 000 points à 1 040 000 points. Les images sont toujours d'une belle précision et cette belle définition est un avantage indéniable pour la visée directe. L'écran reste toutefois assez brillant notamment en plein soleil et pour la visée directe il sera sans doute parfois nécessaire de faire de l'ombre pour bien apprécier les contrastes.

Canon 550D test review

Le flash intégré du 550D est maintenu assez haut par la potence pour limiter l'apparition des yeux rouges.

Sur le dessus de l'appareil, pas de changement non plus. Vous retrouverez la molette de réglage sur la poignée, une commande pour modifier la sensibilité ISO (plutôt pratique) et un barillet pour choisir son mode d'exposition et notamment le mode vidéo. 

Canon 550D test review

Malheureusement et contrairement au 7D, le 550D ne permet pas de piloter des flashes distants sans fil. Il faudra alors se rabattre sur un transmetteur vendu en option.Canon 550D test review

La poignée du 550D est un peu étroite, mais le revêtement caoutchouté agréable.

Canon 550D test review

Le capteur CMOS avec 18 millions de pixels.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation