Tout comme le 7D de la même marque, le Canon EOS 550D détient également le record de densité de pixels sur un capteur APS-C (22,3 x 14,9 mm) avec des photodiodes de 4,3 µm. La collecte de la lumière est donc assez délicate, mais Canon a progressé au niveau de la conception des micro-lentilles et du traitement du signal. 

Quoi qu'il en soit, il convient de juger les avancées technologiques sur des images. Vous retrouverez donc ci-dessous une série d'images réalisées dans les différentes sensibilités ISO proposées par le 550D de Canon : 100 à 12800 ISO (mode étendu activé) à l'aide d'un 50 mm f/1,8.

De manière générale, les résultats sont pour le moins impressionnants pour la densité de pixels. En mode réduction du bruit par défaut (standard), le grain est pratiquement imperceptible jusqu'à 400 ISO même à 100% sur un écran. Il faut atteindre 800 ISO pour distinguer un peu de moutonnement, ce qui déjà une prouesse. Cela revient à dire que vous pouvez laisser le 550D gérer tout seul comme un grain la sensibilité ISO en limitant celle-ci à 800 voire 1600 ISO.  

À 3200 ISO, le grain est naturellement plus présent sur les clichés, mais là encore, il est relativement "agréable" et peu coloré. Les premiers artéfacts de traitement des images (points noirs et couleurs aberrantes) sont discernables un cran au dessus à 6400 ISO, mais même à cette sensibilité, le niveau de détail reste impressionnant. À la sensibilité maximale de 12800 ISO (!!), les images sont encore exploitables avec un peu de traitement ou un passage en noir & blanc. Ici, le grain est plus grossier, le lissage plus virulent et les aberrations plus visibles. Vous noterez notamment la présence de pixels noirs assez perturbants.

Vous pouvez également constater que la correction de la luminosité fait grimper sensiblement le bruit électronique, celui-ci devenant plus visible dès 3200 ISO. De manière générale, les traitements du bruit faible et standard offrent le meilleur rapport précision / lissage.

Le 550D se comporte donc vraiment bien sur toute la plage de sensibilité offerte. S'il est bien sûr préférable de ne pas s'aventurer au-delà de 3200 ISO, les valeurs au dessus sont encore exploitables avec un peu de travail et des recadrages légers. Finalement, le traitement du bruit électronique d'un 550D est très proche de celui d'un 7D ce qui est une belle performance. Le 550D devient donc une référence sur le segment des reflex APS-C grand public en terme de gestion du bruit dans les hautes sensibilités. 

Canon 550D : Réduction du bruit désactivée 100-800 ISO
Canon 550D : Réduction du bruit désactivée 1600-12800 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (100-200-400-800-1600-3200-6400-12800 ISO)


Canon 550D : Réduction du bruit faible 100-800 ISO
Canon 550D : Réduction du bruit faible 1600-12800 ISO

Canon 550D : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Canon 550D : Réduction du bruit standard 1600-12800 ISO

Canon 550D : Réduction du bruit élevé 100-800 ISO
Canon 550D : Réduction du bruit élevé 1600-12800 ISO

Canon 550D : Réduction du bruit standard et correction de lumière standard 100-800 ISO
Canon 550D : Réduction du bruit standard et correction de lumière standard 1600-12800 ISO

Canon 550D : Réduction du bruit standard et correction de lumière élevée 100-800 ISO
Canon 550D : Réduction du bruit standard et correction de lumière élevée 1600-12800 ISO


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation