Comme tout bon appareil photo qui se respecte, le Samsung NX10 propose un mode vido au format HDTV 720p. Le petit Samsung enregistre un fichier .MP4 (encapsulage MPeg-4) avec un encodage AVC (Advanced Video Codec, profil High en version 3.1 équivalent au H.264). Le débit (qui est variable) est d'environ 10 Mo/s ce qui semble être la norme pour les appareils photo, les caméscopes pouvant grimper jusqu'à 24 Mo/s, soit le maximum défini par l'AVCHD. L'enregistrement vidéo est limité à un fichier de 4 Go, ce qui plus qu'honorable.

Samsung NX10 test review
Notez la présence d'un seul micro sous le logo NX10. Sur le dessus de l'appareil, vous apercevez le haut-parleur.

Côté son, le NX10 dispose d'un unique micro en façade, mais le format vidéo permet d'enregistrer 2 canaux, mais le NX10 ne dispose pas d'entrée micro (ni de sortie casque par ailleurs). Pour une prise de son de qualité, il sera donc nécessaire de s'équiper d'un matériel annexe, la prise de son en façade étant très sensible au vent et au système de stabilisation optique.

Le mode vidéo est accessible via le barillet de choix des modes d'exposition. Malheureusement, il n'y a pas de touche d'accès direct pour lancer immédiatement l'enregistrement vidéo pour des prises sur le qui-vive. un petit tour par les menus (touche Fn) permet de paramétrer le mode vidéo. Les options sont peu nombreuses et vous ne pouvez jouer que sur le mode d'exposition P ou A (priorité ouverture), les dimensions (1280x720, 640x480 ou 320x240 pixels), la qualité, les fondus, le son et la stabilisation.

Autofocus

L'un des premiers points à vérifier reste bien sûr l'autofocus continu pendant l'enregistrement vidéo. Cette fonction est essentielle pour une prise de vue automatique. Petite astuce sur ce point, par défaut le mode AF-C n'est pas activé, il faut sélectionner ce mode dans les menus puis activer la fonction en appuyant sur le bouton de test de profondeur de champ situé à côté de l'objectif.

La mise au point est assez rapide, mais un peu brutale. Lors du passage d'un plan rapproché à un plan éloigné ou lors du suivi d'un sujet, l'autofocus est un peu trop sec, contrairement au mode AF d'un caméscope qui assure des transitions plus douces. En mode continu, le système pompe un peu en permanence, mais la mise au point est rapide et très silencieuse avec le 18-55 mm.

Samsung NX10 vidéo suivi af continu
Vous pouvez télécharger la vidéo en pleine définition en cliquant sur l'image ci-dessus (55 Mo). Samsung NX10 autofocus continu et stabilisation

Samsung NX10 30 mm autofocus continu
Même scène avec le 30 mm f/2. Pas de stabilisation avec cet objectif. Vous pouvez télécharger la vidéo en pleine définition en cliquant sur l'image ci-dessus (35 Mo)

Dommage que Samsung n'ait pas intégré le système de stabilisation dans le boîtier. Avec le 30 mm, il faudra avoir recours à un trépied pour ne pas avoir trop de tremblement. La mise au point manuelle est également disponible. Comme pour le mode photo, l'absence de stabilisation est une contrainte, puisqu'en zoom numérique les tremblements sont amplifiés et la mise au point délicate.

Samsung NX10 suivi sujet vidéo
Le Samsung NX10 ne propose pas de reconnaissance des visages en mode vidéo. Il faudra donc faire confiance au système multipoint pour suivre le déplacement du personne en mode autofocus continu. Vous pouvez télécharger la vidéo en pleine définition en cliquant sur l'image ci-dessus (14 Mo)

Samsung NX10 exemple vidéo
Exemple de vidéo réalisée avec le Samsung NX10 avec le 18-55 mm sans stabilisation optique. Vous pouvez télécharger la vidéo en pleine définition en cliquant sur l'image ci-dessus (31 Mo).

Sur des mouvements rapides de l'appareil, on notera facilement le phénomène de rolling shutter (déformation de l'image en forme de vague). Un problème que l'on rencontre de manière fréquente sur les appareils dotés d'un capteur CMOS. 
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation