Pentax K-x test review

Nouvel arrivant dans la gamme Pentax, le K-x vient remplacer l'intéressant K200D (test) que l'on trouve désormais à moins de 400 euros nu. Ainsi, la gamme Pentax se compose désormais de trois boîtiers reflex : le K-m en entrée de gamme, le K-x pour les photographes exigeants et le K-7 pour les experts. 

Petite déception, le K-x n'est plus "tout temps" comme son prédécesseur : il faudra se "contenter" d'une construction plus classique. Cela ne doit pas faire oublier les évolutions du nouveau boîtier, car elles sont nombreuses et vraiment intéressantes.
On ne s'arrêtera pas sur la carrosserie du reflex qui ressemble à s'y méprendre au K-m, mais on lorgnera plutôt du côté de la fiche technique. Premier changement d'importance, le capteur. Le K-x est en effet équipé d'un capteur CMOS de 12 Mpix qui a déjà fait ses preuves sur les Nikon D90 et D300. Nous attendions un nouveau capteur Samsung, il n'en est rien...La marque coréenne se focalise sans doute sur son capteur plus pixelisé et n'entend sans doute pas créer une gamme complète de CMOS dans les mois à venir. 

En tout cas, l'arrivée de ce capteur est une heureuse initiative et permettra sans doute, si la puce de traitement PRIME est à la hauteur de se mesurer plus facilement aux ténors du moment chez Nikon et Canon.

     
  • Capteur :

    Capteur CMOS de 12,4 Mpix
    (12,9 Mpix au total)
    Taille : 23,6 x 15,8 mm. Rapport 3:2
  • Monture :

    KAF2, Compatible avec les objectifs à baïonnette KAF3, KAF2 , KAF, KAF, avec le zoom motorisé KAF2, montures K- avec restrictions, M42 et moyen-format avec adaptateur
  • Optique :

    /
  • Stabilisation :

    oui, par déplacement du capteur
  • Antipoussière :

    oui
  • Vidéo :

    oui, 1920x720 pixels, 24 i/s
  • Viseur :

    pentamiroir, 96% du champ couvert,
    grossissement : 0,85x,
    verre de visée Natural Bright II
  • Visée écran LCD :

    Oui, couverture 98%
  • Écran :

    6,9 cm (2,7 pouces), 230 000 points
  • Mise au point :

    SAFOX VIII à détection de phase TTL,
    11 points AF sélectionnables individuellement, automatiquement ou collimateur central
  • Modes autofocus :

    Auto (single, continu), manuel
  • Mesures d'exposition :

    Mesure TTL 16 segments choix de mesures multi-zones, centrale pondérée ou spot
    plage de 0 à 20 IL
  • Modes d'exposition :

    Programme (Hyper-Programme), Priorité Sensibilité (Sv), Priorité Vitesse (Tv), Priorité Ouverture (Av), Manuel, Pose B, Vidéo
  • Vitesse d'obturation :

    1/6000 à 30 s, sync flash 1/180e s
  • Motorisation :

    4,7 i/s sur 17 vues JPeg / 5 Raw
  • Sensibilité ISO :

    200 - 6400 ISO
    (100 - 12800 ISO en mode étendu)
  • Mémoire :

    Carte SD/SDHC
  • Format image :

    Raw PEF ou DNG :  4288x2848 pixels
    Codage Raw sur 12 bits
    JPeg et Raw+JPeg
    Vidéo : AVI, compression Motion JPeg
  • Alimentation :

    4 batteries ou piles AA
  • Connexion :

    USB 2, sortie A/V, alimentation secteur
  • Dimensions :

    122,5 (L) X 91,5 (H) X 67,5 (P) mm
  • Poids :

    580 g
    (boîtier nu avec carte mémoire et batterie)
  • Logiciels :

    PENTAX Digital Camera Utility 4.0
  • Dans la boîte :

    /


Avec ce nouveau capteur, le K-x annonce une plage de sensibilité de 100 à 12800 ISO en mode étendu, une visée sur écran et un mode vidéo HDTV 720 à 24 i/s.

Bien sûr, le K-x dispose de la stabilisation intégrée au boîtier par déplacement du capteur et de quelques innovations fraîchement apparues sur le K-7 comme la correction à la volée de la distorsion ou des aberrations chromatiques. Vous retrouverez également quelques fonctions avancées comme le micro ajustement des optiques, mais également des options plus grand public comme les filtres numériques. En outre, le K-x sera disponible en plusieurs coloris : noir, blanc, bleu et rouge.

Alors, le Pentax K-x dispose-t-il des armes pour se faire une place dans le trio de tête et tenir à distance Sony ?

Réponse dans notre test du Pentax K-x

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation