Terre des lions, crédit : Laurent Baheux, éditions Altus
crédit : Laurent Baheux, éditions Altus

En feuilletant Terre des lions, il est difficile de rester insensible devant la force des images qui se déroulent le plus souvent sur 2 pages. Denses, noires, intenses, contrastées pour mettre en évidence les lignes et les textures, Laurent Baheux met en scènes les animaux comme le ferait un portraitiste en studio, seulement voilà, ici le studio, c'est l'Afrique et les sujets les grands mammifères comme les éléphants, les buffles, les hippopotames, les girafes, les lions naturellement, mais également les oiseaux comme en témoigne la superbe série sur les pélicans de Namibie.

Terre des lions, crédit : Laurent Baheux, éditions Altus
crédit : Laurent Baheux, éditions Altus

Dans cet ouvrage, ce sont donc les habitants des terres africaines qui sont à l'honneur, inutile de chercher un paysage, Laurent Baheux aime cadrer serrer comme pour rentrer dans l'intimité des animaux, mais également pour rechercher les lignes, le graphisme des courbes et souligner les textures des pelages, des plumes ou des carapaces.

Terre des lions, crédit : Laurent Baheux, éditions Altus
crédit : Laurent Baheux, éditions Altus

Ce qui marque bien sûr, c'est le noir. Un noir dense, profond, épais, qui certes renforce la beauté des animaux,  mais également tellement dramatique, tellement gluant que les animaux semblent avoir parfois du mal à ressortir. Un noir comme un signe de fin, un noir qui mange petit à petit ces animaux si imposants, si fiers, si forts et finalement si fragiles. Un noir comme un cri d'alarme sourd qui nous rappelle que ces animaux sont en danger et qu'il faut les protéger.

Terre des lions, crédit : Laurent Baheux, éditions Altus
crédit : Laurent Baheux, éditions Altus

Si au travers des images le texte est rare (tout au plus quelques citations), Laurent Baheux et les éditions Altus ont tenu à faire passer un message sur les espèces en danger. L'auteur rappelle à notre mémoire le terrifiant, mais malheureusement réaliste, ouvrage de Peter Beard (1965) The End Of The Game qui, il y a déjà plus de 40 ans avec des images chocs de cadavres, une Afrique en pleine transformation.

Terre des lions est imprimé en France chez Legoiv sur papier Arjowiggins 100% recyclé. Sur le prix de 36,90 euros, 1 euro est reversé à WWF-France.

Terre des lions par Laurent Bauheux, éditions Altus 
the-end-of-the-game-peter-beard 
 
Lire également :

PARTAGER
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation