Stabilisation

Le système de stabilisation mécanique (Anti-Shake largement éprouvé sur les appareils Minolta puis Konica-Minolta) a été encore amélioré (la technologie s’appelle désormais Super SteadyShot) sur l’Alpha. Sony annonce désormais un gain de 3,5 vitesses. On devrait pouvoir photographier avec un temps de pose plus long, par exemple passer du 1/60 s au 1/8 s (3 vitesses). Des données difficilement vérifiables, la stabilisation mécanique dépendant de nombreux paramètres comme le photographe (!) ou l’objectif utilisé. Il faut toutefois avouer que le système fonctionne correctement et permet des prises de vues auparavant impossibles. Avec le 18-70 mm, il est encore raisonnable de déclencher au 1/10e de seconde. Rappelons que le système, désormais de Sony, déplace le capteur à l’aide de microscopiques « moteurs » piezoélectriques en fonction des tremblements du photographe. Ce système ne « corrige » que les mouvements du photographe et ne fige absolument pas les sujets en mouvement. Contrairement aux stabilisations optiques disponibles sur les optiques Canon ou Nikon, le stabilisateur mécanique de Sony, assure une correction pour toutes les optiques vissées sur le boîtier. Un plus non négligable pour les images, mais également pour la carte bleue.

Système antipoussière

Autre bonne nouvelle, l’Alpha 100 dispose d’un système antipoussière. Sous couvert de cette dénomination, Sony met en œuvre plusieurs techniques sensées limiter le désagrément des poussières. La première consiste à appliquer un revêtement antistatique (Indium Tin Oxyde) sur le filtre passe-bas afin de limiter le dépôt des particules. La seconde consiste à détourner la fonction de stabilisation pour « agiter » le capteur à haute fréquence afin de décoller les poussières rebelles. Si l’idée est séduisante, le système n’est pas tout à fait abouti. En sachant que la fonction est automatique à l’extinction de l’appareil et qu’il n’existe aucun système pour capter les particules après dépoussiérage, il est fort probable que celles-ci finissent par se « redéposer » sur le capteur. Enfin, il est probable que ce système ne donne aucun résultat sur les particules grasses. Les grands nettoyages de printemps à l’aide de bâtonnets humides ont semble-t-il encore de beaux jours devant eux. Ne boudons pas notre plaisir, de tels systèmes apportent un réel confort au jour le jour.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation