Sony alpha 100
Stockage

Sur ce point, l’Alpha est sans doute encore un modèle de transition. Par défaut, le boîtier accepte les cartes Compact Flash de type I et II (Microdrive). Comme chacun le sait, Sony est assez tenace sur ses formats propriétaires (le MiniDisk est un bon exemple) et bien sûr, il est possible d’utiliser les cartes au format Memory Stick Duo et Duo par l’intermédiaire d’un adaptateur. Gageons, sans grand risque, que le prochain reflex Sony utilisera indifféremment les Compact Flash et les Memory Stick sur deux emplacements bien distincts. Il y a peu de chance de voir apparaître un slot SD sur les appareils de la marque. Dommage, car ce dernier format a, semble-t-il, plus d’avenir que le vieillissant (et honorable) format CF. Les spécificités SD viennent d’évoluer récemment et les nouvelles SDHC (High Capacity) atteindront prochainement 32 Go de capacité avec des taux de transfert toujours plus rapides. La Compact Flash est certes plus imposante (et donc plus facilement manipulable), mais les picots de connexion restent un des points de fragilité. Quant aux Memory Stick, elles ne rivalisent toujours pas en terme de taux de transfert.

Alimentation

Important fabricant de batteries, Sony ne pouvait que proposer ses accumulateurs Infolithium (7,2 V, 11,5 Wh) dans son premier reflex. Exit donc les batteries Konica-Minolta (qui ne seront pas compatibles avec ce nouveau boîtier). Pourtant, le remplacement de batterie semble avoir été un peu rapide et l’Alpha 100 ne dispose pas de la spécificité de ses batteries, à savoir l’affichage à la minute près de l’autonomie restante. Une autonomie relativement confortable, l’Alpha 100 autorisant entre 500 et 600 déclenchements avec une utilisation plus que modérée du flash et un Eye-Start en fonctionnement. Si vous n’avez pas la gâchette trop sensible, cela vous permettra de partir sereinement en week-end photo. Les autres seront sans doute tentés de glisser une seconde batterie dans leur sac, car malheureusement, il n’existe pas pour l’instant de grip d’alimentation pour l’Alpha 100. Un oubli fâcheux pour ceux qui veulent partir en reportage photo, le grip assure une bonne alternative aux batteries (il est souvent possible d’alimenter l’appareil via de simples piles AA) et un bon confort de prise en main