Parallèlement au lancement du nouvel A7R II et de son nouveau capteur de 42,4 millions de pixels, Sony a également annoncé hier soir un nouveau compact expert et un nouveau bridge. Il s'agit d'évolutions naturelles : le RX100, qui passe en quatrième génération avec ce RX100 Mark IV, et le RX10, en deuxième génération avec le RX10 Mark II.

sony rx

EXMOR RS : 5X plus rapide !

Ne vous attendez pas à des révolutions en termes de prise en main et de design, les nouveautés sur ces deux appareils se trouvent principalement en leur cœur : au niveau du capteur. Sony a en effet développé un capteur CMOS de toute nouvelle génération, nommé Exmor RS. Ce capteur — dont les dimensions restent inchangées par rapport aux modèles précédents, à savoir 1 pouce — affiche une définition de 20 Mpx (pas de changement sur ce point non plus).

sony RX100 IV

Sa nouveauté vient de son architecture. On parle désormais de Exmor "RS", avec un S pour "Stacked". Sony avait annoncé travailler sur cette génération de capteur au début de l'année 2012 et a proposé une première transformation pour les smartphones en 2013 avec l'Xperia Z.

L'intérêt ? Gagner encore plus de place en intégrant le circuit électronique sous la couche sensible. Les photodiodes ont plus d'espace, la lecture des données est plus rapide et il est possible d'embarquer de la mémoire dans le capteur.

sony Exmor RS

Le capteur, que nous avons pu voir intègre directement une puce de mémoire vive DRAM, soudée à l'arrière. Ceci augmente considérablement la vitesse de traitement des données. Sony annonce que ce nouveau capteur est 5 fois plus rapide que celui de la génération précédente.

4K et 1 000 images par seconde

Ce nouveau capteur Exmor RS permet à Sony d'implémenter de nouvelles fonctions vidéo très gourmandes en données.

Bien entendu, la firme ne pouvait pas passer à côté de la 4K, déjà largement implantée sur de nombreux produits de son concurrent direct Panasonic. C'est donc chose faite : les deux boîtiers proposent un mode 4K de 3840 x 2160 px en 30p, 25p ou 24p / XAVC-S et avec un débit de 100 Mb/s.

À noter : l'enregistrement est réalisé sans regroupement de pixels. Fait étrange, il est bridé à 5 minutes par séquence sur le RX100 IV, alors qu'il peut aller à 29 minutes sur le RX10 II.

On retrouve des fonctions expertes avec le Picture Profile, S-Log2/S-Gamut, etc.

sony RX10 II

En vidéo toujours, les deux appareils se voient dotés d'un mode ralenti (slow motion) redoutable ! Il est désormais possible d'enregistrer des séquences jusqu'à 960 images par seconde, ce qui équivaut à un ralenti de 40x. La définition proposée pour ce mode est de 1136 x 384 px. Bien entendu, des modes intermédiaires sont disponibles avec des définitions plus élevées : 480 et 240 images par seconde. Nous avons pu en observer une démonstration assez bluffante !

Taillé pour la vitesse : 1/32 000 - 14 /16 images par seconde - 0,09 s

Grâce au nouveau capteur Exmor RS, Sony a pu également améliorer son obturateur électronique : il grimpe désormais à 1/32 000 s. Les temps de pose de ce genre, extrêmement courts, peuvent être très utile quand on se trouve dans des environnements très lumineux et que l'on souhaite utiliser une grande ouverture.

Les performances en rafale ont également été améliorées, passant à 14 i/s sur le RX100 IV et 16 i/s sur le RX10 II. Enfin, l'autofocus progresse lui aussi et est annoncé avec réactivité de 0,09 s sur des sujets en mouvement.

Pour le reste

Pour le reste malheureusement, il n'y a pas grand-chose de neuf ! Les deux appareils reprennent grosso modo le même design, sont équipés des deux mêmes optiques, à savoir un équivalent 24-70 mm f/1,8-2,8 pour le RX100 et un équivalent 24-200 mm f/2,8 pour le RX10. Le viseur électronique a été amélioré et affiche désormais une définition de 2,36 Mpx.

sony RX100 IV

Notre premier avis

Soyons francs, lorsque Sony nous a présenté ces deux nouveaux appareils, nous n'avons pas éprouvé l'effet "waouh" auquel ils nous ont tant habitués ces dernières années (le viseur électronique escamotable présenté pour la première fois sur le RX100 III nous avait laissés presque sans voix).

Pas de doute, les RX100 IV et RX10 II seront d'excellents appareils (nous le vérifierons tout de même à travers nos tests), mais les nouveautés qu'ils présentent ne révolutionnent pas vraiment les modèles de génération précédente, à moins que l'on soit féru de ralentis et de vidéo 4K. Or nous avons publié en début de semaine les résultats de notre sondage à ce sujet, et il en ressort clairement que selon vous, la 4K est encore loin de devenir un "must have" ! Nous restons donc un peu sur notre faim. On aurait aimé voir apparaître par exemple une nouvelle optique ou une interface tactile. Peut-être sur les prochaines générations ?

De plus, les tarifs de lancement de ces deux nouveaux appareils nous confortent dans notre jugement. Le nouveau RX100 IV sera disponible en juillet au prix de 1 150 €, soit environ 300 € de plus que le RX100 III à sa sortie. Ce bond tarifaire est assez peu compréhensible, malgré, il est vrai, un taux de change du yen défavorable. Le RX10 II sera lui proposé à 1 600 €.

> Test du RX100 Mark IV
> Test du RX10 Mark II
> Tous nos tests de boîtiers


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation