Photokina 2012 : Décidément, la grand-messe de la photo est un grand cru pour Sony qui dévoile en exclusivité le RX1, un compact vraiment compact équipé d'un capteur 24x36 de 24 Mpx et d'une optique fixe 35 mm f/2 griffée Zeiss. Un coup de maître ?

Sony RX1 un compact 24x36 et optique fixe 35 mm f/2

Inlassablement, nous posions la question aux constructeurs : « et un compact 24x36 c'est pour bientôt ? » et inlassablement ils nous répondaient que c'était techniquement difficile et que le marché n'était pas prêt (pour mémoire les compacts 24x36 argentiques experts étaient monnaie courante, il y a quelques années : Contax T3, Olympus XA, Nikon Ti...). Apparemment, les choses ont changées !

Sony nous avait déjà enthousiasmés avec le RX100, un compact haut de gamme équipé d'un capteur 1 pouce (20 Mpx) et d'un zoom 3,6x, aujourd'hui, la marque vient titiller nos rêves les plus fous avec le RX1 : un compact équipé d'un capteur 24x36 de 24,3 Mpx et d'une optique fixe 35 mm f/2 griffée Zeiss idéale pour le reportage.

Un boîtier compact ?

Ce qui surprend au premier contact, ce sont bien sûr les dimensions du RX1. Hors optique, celui-ci est à peine plus grand qu'un RX100 que nous trouvons déjà assez ramassé. Avec 113 x 66 mm (largeur x  hauteur, le RX1 a presque les dimensions d'un Panasonic GX1, mais avec un capteur 24x36 ! Bien sûr, avec l'optique, le boîtier prend immédiatement de l'embonpoint, tout en conservant un encombrement raisonnable. Avec une masse de 482 g (avec carte et batterie), le RX1 n'est également pas très lourd.


Sony RX1 compact 24x36 vue droite
Le RX1 de Sony met en avant son optique Carl Zeiss 35 mm f/2 T* Sonnar. Notez qu'une molette sur le côté permet de basculer rapidement d'une mise au point autofocus (S,S, DMF) à un mode manuel (MF).

Contrairement au RX100 qui est tout lisse, le RX1 dispose d'une partie caoutchoutée pour faciliter la préhension du boîtier. C'est un bon point, mais le renflement est à peine suffisant pour que l'on puisse réellement bien saisir le compact. Notez qu'une cale pour le pouce, qui viendra se clipse sur l'arrière de l'appareil, sera vendue en option et rendra la prise en mains du compact 24x36 plus confortable. Seule la commande vidéo, positionnée presque sur la tranche de l'appareil est difficile à atteindre. 

Sony RX1 dosPas d'écran orientable sur le Sony RX1.


Au dos de l'appareil, vous trouverez un écran LCD WhiteMagic et son quadruplet de sous-pixels rouge, vert, bleu et blanc déjà présent sur le RX100. l'écran affiche dont 1 229 000 points pour une définition en VGA (640x480 pixels ratio 4/3). L'écran est une fois de plus non tactile et non inclinable / orientable. Dommage. 

L'interface est à la fois sobre et complète avec une commande manuelle du flash, un bouton de lecture, une molette de réglage malheureusement non cliquable, une touche AEL, une touche Fn à laquelle il sera possible d'associer plusieurs options, une roue codeuse cliquable et personnalisable associée à un bouton central.

Sony RX1 dessusLa griffe flash est classiquement à la norme ISO et permet de fixer une foultitude d'accessoires.

Le dessus de l'appareil est également chargé avec un flash (NG 6 à 100 ISO), , une nouvelle griffe porte accessoire à la norme ISO et doté de connecteurs. Il sera donc possible de fixer un viseur optique, mais également électronique (nous n'avons aucun détail pour l'instant), un module audio XLR (comme sur l'Alpha 99) ou un moniteur de contrôle (Sony CLM-V55). Le contrôle du flash est complet avec un mode auto, fill-in, synchro lente, synchro arrière. Pour piloter de flashes distants sans fil, il faudra toutefois se munir d'un flash compatible et le greffer sur le porte accessoire. Le barillet pour le choix du mode d'exposition propose 3 positions personnalisables, mais également des modes scènes, le mode panoramique à main levée par balayage et le mode vidéo. Vous disposez également d'une couronne pour corriger l'exposition et une touche C également personnalisable.

Côté connectique, le RX1 est bien loti avec un emplacement par carte mémoire SD/MS, une sortie USB 2 (arrgh toujours pas d'USB 3...), une sortie micro HDMI et une entrée stéréo mini Jack. Sans doute pour des raisons de compacité, les ingénieurs de Sony n'ont pas opté pour l'intégration d'un viseur électronique à l'instar du Nex-7 ou du plus récent Nex-6.

Le 35 mm f/2 Zeiss

Avec une focale 35 mm, Sony a sans doute fait le meilleur compromis avec une optique pour le reportage. Certains auraient sans doute souhaité un plus grand-angle (28 mm) ou pourquoi pas un zoom 3x plus polyvalent (la fonction Smart Télé-convertisseur permet de recadrer les images en 1,4x ou 2x). Les ingénieurs ont privilégié la qualité avec une formule optique de 8 éléments (dont 3 asphériques) répartis en 7 groupes et un diaphragme à 9 lamelles ! Les courbes de MTF fournies par Sony sont impressionnantes, même si vous noterez une baisse en périphérie à f/2.

Sony RX1 courbes MTF Zeiss 35 mm f/2

Une petite déception ? Oui, l'absence de stabilisation. Nous imaginons qu'il était difficile d'intégrer la stabilisation mécanique dans le boîtier, mais nous aurions aimé une stabilisation optique pour parfaire le tout. Gageons qu'avec une focale 35 mm, une ouverture f/2 et un capteur capable de grimper à 25600 ISO, la stabilisation n'est pas indispensable !

L'optique dispose de 3 bagues : une pour contrôler l'ouverture, une pour basculer en mode macro (0,2 - 0,35 m / 0,3 m - infini) et une bague de mise au point manuelle. Celle-ci est sans fin et nous regrettons que Sony n'est pas opté pour un système débrayable (clutch) comme sur le M.Zuiko 12 mm d'Olympus, qui permet de passer d'une mise au point automatique à une véritable mise au point manuelle mécanique. En mode macro, le grossissement est de 0,26x.

Un capteur 24x36

L'autre pièce maîtresse du RX1 en plus de l'optique Zeiss reste bien sûr le capteur 24x36 à 24,3 Mpx. Celui-ci est une variante du modèle intégré dans l'Alpha 99 puisqu'il ne dispose pas des pixels dédiés à la mise au point par corrélation de phase. Pour le reste, c'est identique avec un travail sur la captation de la lumière et le filtre passe-bas. Le processeur Bionz est bien présent et permet d'enregistrer des fichiers bruts sur 14 bits et de réaliser des rafales à 5 vps en pleine définition et à 2,5 vps en autofocus continu. Le capteur n'est pas stabilisé mécaniquement comme sur l'Alpha 99. Nous n'avons pour l'instant que peu d'informations sur le module autofocus, mais celui-ci est à détection de contraste et probablement dans la même veine que celui qui équipe le RX100 avec 25 zones. En mode manuel, vous pouvez soit activer le mode peaking qui permet de surligner les zones de netteté soit utiliser un zoom électronique.
Sony RX1 différence tailles capteurs
3 tailles de capteur : 24x36, APS-C et 1 pouce.

Au niveau de la sensibilité ISO, la plage auto s'étend de 100 à 25600 ISO, mais il sera possible de pousser le capteur à 102400 ISO au besoin ! La taille du capteur, l'ouverture généreuse à f/2 et les 9 lamelles de l'iris laissent entrevoir de beaux flous arrière. Nous sommes vraiment impatients de voir la qualité des images produite par ce nouveau compact. 

Le RX1 dispose également des technologies maison comme le DRO (optimisation de la page dynamique), le mode HDR Auto (et manuel), le mode panoramique et des filtres créatifs. Vous trouverez bien sûr un bracketing d'exposition.

Vidéo

Naturellement, le mode vidéo n'est pas oublié et le compact filme en HDTV 1080 à 60/50 vps (28 Mbps). Comme sur le RX100, le mode 25 ou 24 p n'est pas disponible en AVCHD, il faut basculer en MP4 pour filmer en 1080 à 25 vps. Le compact dispose d'une captation sonore en stéréo et une prise micro est disponible. Les modes PSAM permettent également de régler la prise de vue à sa convenance.

Prix et disponibilité

Le Sony RX1 sera disponible au mois de décembre pour un prix d'environ... 3200 euros. Douche froide pour beaucoup, mais tel est le prix à payer pour ce petit bijou. Vous pourrez toujours venir l'essayer au salon de la photo à Paris (invitations gratuites) en novembre où il sera pour la première fois manipulable. Le prix tutoie les sommets himalayens, mais Sony profite de sa position unique et le seul réel concurrent se nomme M9 et coute deux fois plus cher...sans la moindre optique.

Sony RX1 gamme d'accessoires
Toute la gamme d'accessoires pour le RX1 !

> La fiche technique complète du RX1 sur le site de Sony

Notre premier avis

Difficile de rester insensible aux charmes du RX1 et de sa fiche technique. C'est sans doute l'une des plus belles pépites de cette Photokina 2012. À 3200 euros, il s'agit clairement d'un produit d'image et la performance technique est intéressante et prometteuse pour l'avenir. Un peu comme le RX100, le RX1, Sony bouscule le monde du compact expert haut de gamme du X-Pro au Leica M en passant par la série DP de Sigma avec un capteur plus gros (sauf Leica) !

L'association d'un capteur 24x36 avec une optique 35 mm f/2 laisse présager d'une excellente qualité d'image et si certains attendaient plus de raccourcis pour piloter l'appareil, le RX1 offre un niveau de personnalisation très important. En bons pinailleurs, nous trouvons toujours quelques points d'évolution : absence d'écran orientable et tactile, absence de viseur électronique intégré, de Wi-Fi, de GPS ou d'USB 3. Nous aurions également aimé une bague de mise au point mécanique avec un système débrayable pour la mise au point automatique...

Plus problématique, la batterie livrée (NP--BX1, identique à celle du RX1) n'offrirait que 270 vues, ce qui est un peu juste. Il ne reste donc plus qu'à attendre les premiers tests afin de vérifier la qualité des images et apprécier la réactivité de l'autofocus, l'autre point totalement inconnu.

Clairement, le RX1 joue avec nos émotions et la nostalgie de la photographie argentique où le 24x36 dominait. Les amoureux de la profondeur de champ réduite apprécieront. Reste une question. Pouvons-nous maintenant espérer un modèle équivalent à objectifs interchangeables ? En regardant le parcours de la série X-Premium chez Fujifilm avec les X100, X-Pro1 et X-E1, tous les espoirs sont permis !

Lire également :
> Test du Sony RX100
> Tous les compacts testés
> Toute l'actualité Photokina 2012

Source : Sony France
Contact LES RDV PHOTOS Charte de la vie privée