Sony propose un caméscope compact filmant en AVCHD pour les professionnels qui reprend l'essentiel de la version grand public.

Sony HXR-MC50

En janvier 2010, Sony a introduit pour la première fois dans sa gamme professionnelle un caméscope filmant au format AVCHD, le HXR-NX5, labellisé NXCAM. Fin juillet, le fabricant propose une version plus "light" avec le HXR-MC50 qui ne pèse que 460 grammes. Il ne s'agit toutefois pas d'un modèle de la série NXCAM. Le MC50 fait plutôt la passerelle avec le segment grand public dont elle reprend de nombreux aspects.

Premier élément frappant, le MC50 est dépourvu de prise XLR. Sony a pourtant habitué ses clients à intégrer cette prise indispensable pour connecter un micro pro. Ici pas du tout. Les ingénieurs de Sony ont préféré alléger au maximum le poids de l'appareil quitte à supprimer cette interface. À la place, Sony a intégré une prise micro mini-jack ainsi qu'un micro stéréo ECM-CG1 avec sa pince de fixation que se connecte à la griffe. Dommage.

Car dans l'ensemble, le MC50 reprend des fonctions dont bénéficient déjà les caméscopes grand public depuis plusieurs mois, voir un an. À commencer par le stabilisateur d'image optique à mode "active" initié pour la première fois sur le HDR-XR500 au printemps 2009. Le système Active exploite la surface du capteur CMOS pour amortir l'image sur les 3 axes du mouvement ce qui permet de filmer en marchant sans à coup.

Autre élément surprenant sur un modèle "pro" : l'absence d'architecture tri-CMOS. Le MC50 se contente de reprendre le mono-capteur CMOS 1/2,9 pouce intégré au modèle grand public HDR-CX550. Ce dernier est toutefois de bonne qualité puisqu'il bénéficie de la technologie Exmor qui réduit (voir supprime) le bruit sur l'image en basse lumière de façon remarquable permettant de filmer jusqu'au seuil de 3 lux.

Le capteur n'est pas l'unique composant issu du CX550. On retrouve aussi la même optique Sony G qui dispose d'un zoom 10x et d'un grand-angle de 29,8 mm en 24x36, certes très appréciable. La mémoire flash interne de 64 Go qui permet de filmer 6 heures en FullHD. Le même viseur et le même écran LCD tactile (8,8 cm / 921 600 pixels) qui ont une excellente qualité d'affichage. Le mode GPS de géo-localisation des clips, et même le mode Golf Shot qui filme un mouvement rapide pour le décompose en plusieurs vignettes dans un fichier vidéo et photo (adapté au Golf ou au tennis).

Sony HXR-MC50

Le MC50 a toutefois ses propres attributs :
  1. Le pare-soleil sur l'objectif (diamètre 37 mm),
  2. Un revêtement noir mat de la coque
  3. L'enregistrement en 1280x720 pixels en balayage progressif 50p,
  4. La batterie longue durée Sony NP-FV70,
  5. La garantie de 2 ans Prime Support pour l'Europe (assistance téléphonique, prêt d'un appareil de remplacement pour une réparation supérieure à 7 jours).
Et enfin le prix puisque le MC50 est vendu au prix officiel de 1750 € ht soit 2093 € ttc. Mais certaines boutiques le vendent déjà 1780 € ttc.

Le MC50 filme au format grand public AVCHD en 1920x1080 pixels (50i/25p) dans sa plus haute qualité (24 Mbps). Basé sur un codec Mpeg-4, l'AVCHD est un peu la bête noire des monteurs professionnels qui doivent transcoder les rushes avant de commencer l'édition. C'est obligatoire avec Final Cut Pro d'Apple qui ne prend pas en charge l'AVCHD en natif et  vivement conseillé avec les autres logiciels (Premiere, Avid Media Composer, Edius et Vegas Pro 9) qui peinent à gérer ce format très gourmand en ressource informatique. Sony rappelle néanmoins qu'une configuration récente associée à une bonne carte graphique permettent de monter sans difficulté en AVCHD. Il suffit d'y mettre le prix...

Notre avis

Si le MC50 reprend de très bons éléments du marché grand public (steadyshot active, technologie Exmor), on attendait des fonctions plus typiques sur un caméscope pro. Les professionnels sont peu habitués à s'équiper d'un caméscope orphelin de prise XLR et filmant en AVCHD, même pour faire du repérage. Quant aux passionnés, Sony leur propose à partir de septembre le caméscope NEX-VG10 à optique interchangeable vendu 2000 € TTC et dont la profondeur de champ semble prometteuse. Enfin, la valeur ajoutée face au HDR-CX550 vendu 1200 € TTC est un peu mince. Nous testerons en tout cas ce nouveau venu de la gamme professionnelle de Sony très prochainement.
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation