CES : Sony lève le voile sur 9 nouvelles références pour sa gamme de compacts numériques printemps - été 2011. Au programme toujours plus de pixels avec des capteurs 16 Mpx (la nouvelle norme 2011...), des écrans tactiles, des designs toujours aussi élégants et un appareil étanche. Pas de révolution donc, mais une belle évolution.

Série H : les gros zooms

Comme l'an passé, et comme la gamme T du reste, la gamme H de Sony est donc divisée en deux modèles, d'esthétique proche, partageant boîtier et optique (25-250 mm), mais différents par l'électronique.

Sony Cyber-shot H70 faceSony Cyber-shot H70 dos
 

Sony Cyber-shot H70

Sony Cyber-shot H70 : CCD 16 Mpx, 25-250 mm, LCD 230 000 points, 720p, 240 euros 

Le H70 est donc le modèle pauvre, avec un écran 230 000 points (vertement reproché au HX5V) et un nouveau capteur CCD de 16 Mpx, que nous ne connaissons pas encore mais nous rappelle de douloureuses expériences — nos rencontres avec les précédents CCD 12 et 14 Mpx n'avaient pas été particulièrement enthousiasmantes. La vidéo est, comme toujours avec ce type de CCD, limitée au 720p. À 240 €, le H70 ne sera pas le moins cher des compacts à zoom 10x mais restera raisonnablement tarifé.

Sony HX7V faceSony HX7V dos

Sony Cyber-shot HX7V

Sony Cyber-shot HX7V :CMOS BSI 16 Mpx, 1080i, 25-250 mm, 320 euros

Le HX7V, pour sa part, reçoit logiquement un capteur CMOS rétro-éclairé, qui grimpe lui aussi à 16 Mpx. Sera-t-il aussi bon en basse lumière que les modèles 2010 ? Cela reste à voir.

On retrouve en tout cas la vidéo HD 1080i, avec un déclencheur séparé (absent du H70). Autre retouche ergonomique, le trèfle est équipé d'une roue codeuse qui devrait permettre une navigation plus rapide dans les réglages.

Mais l'élément catégorique qui nous fait déjà préférer le HX7V à son prédécesseur, c'est l'écran. Enfin, Sony s'est décidé à adopter sur son gros zoom phare un écran VGA avec des angles de vision corrects ! Cela va changer la vie de ceux qui aiment à viser au ras du sol ou par dessus une foule ; mais même de face, l'écran plus défini sera un confort appréciable.

Le HX7V sera-t-il le gros zoom de l'année ? Il convient d'attendre les résultats de son CMOS 16 Mpx et les annonces futures de la concurrence pour l'affirmer. Mais à 320 €, soit une trentaine de moins que le HX5V à son lancement, il réunit un certain nombre d'éléments appréciés et corrige la principale faiblesse de son prédécesseur.

Série T : stylé et étanche

Sony renouvelle deux appareils de sa gamme T. Si le T110 relève sans surprise le T99, le TX10 est un bien plus intéressant remplaçant de l'excellent TX5.

Sony Cyber-shot T110 faceSony T110 dos

Sony Cyber-shot T110

Sony Cyber-shot T110 : écran tactile 7,6 cm, 20p, CCD 16 Mpx : 230 euros

Sony a une longue tradition d'ultra-compacts tactiles, stylés et bien construits. Le T110 renouvelle sans surprise le T99, précédent modèle d'entrée de gamme tactile du constructeur.

Au programme, toujours l'écran 7,6 cm tactile, toujours le zoom 25-100 mm, et toujours un capteur CCD — qui grimpe à 16 Mpx, c'est la principale innovation du modèle. La vidéo reste donc également en 720p, et l'appareil compte surtout sur sa construction et son tarif assez contenu (230 €).

Sony Cyber-shot TX10Sony TX10 dos
Sony Cyber-shot TX10

Sony Cyber-shot TX10

L'an passé, avec le TX5, Sony avait frappé un grand coup en proposant le premier compact étanche à écran tactile. Efficace, agréable à utiliser et aussi fin et stylé qu'un appareil aérien, il nous avait fortement séduits.

Le TX10 aura donc fort à faire. Pour en faire le digne héritier du TX5, Sony n'a pas trop bouleversé la recette, agissant par petites touches : le TX10 est plus solide — il plonge à 5 m de profondeur au lieu de 3 m — et reçoit un nouveau capteur, toujours BSI CMOS, qui grimpe d'un coup à 16 Mpx.

On sait que le 25-100 mm, apparu sur le TX5 et répandu depuis sur l'ensemble de la gamme T, est correct sur le capteur 10 Mpx, mais peine déjà à lui fournir une résolution suffisante dans les angles. Peut-on dès lors espérer un réel gain de détail en passant à 16 Mpx ? Au centre, peut-être, et encore...

Reste que la nouvelle électronique permet au TX10 de rejoindre les TX non-étanches sur le chapitre de la vidéo : comme eux, il filme désormais en 1080i.

Au total, avec un prix de lancement identique à celui du TX5 (350 €), le TX10 pourrait être le succès étanche de l'année.

Série W : cœur de gamme

Cette année, Sony n'a pas fait dans l'économie d'échelle : les quatre modèles de la série W utilisent quatre capteurs et trois optiques différentes.

Sony Cyber-shot W510 faceSony Cyber-shot W510 dos
Sony Cyber-shot W510
Sony Cyber-shot W530 faceSony Cyber-shot W530 dos
Sony Cyber-shot W530
Sony Cyber-shot w570 faceSony Cyber-shot W570 dos
Sony Cyber-shot W570

Le W510 repose sur un CCD 12 Mpx et un zoom 26-104 mm. Écran 6,9 cm, pas de stabilisation, vidéo VGA, et un prix de 110 € : notre petit doigt nous dit qu'il aura fort à faire pour s'imposer face à une concurrence qui pourrait être un peu mieux dotée...

Le W530, placé à 130 €, risque également de souffrir. Zoom 26-104 mm toujours, mais cette fois griffé Zeiss et marginalement plus lumineux, capteur CCD 14 Mpx , toujours pas de stabilisation ni de vidéo HD.

Le W570 est plus intéressant, non par son capteur CCD 16 Mpx — la nouveauté de l'année, que l'on peut s'attendre à retrouver sur le haut de gamme d'un peu tous les constructeurs — mais par son objectif 25-125 mm, enfin doté de stabilisation. Il reçoit également la vidéo HD 720p qui manque à ses petits frères, et sera proposé aux environs de 170 €.

Sony Cyber-shot WX7 faceSony Cyber-shot WX7 dos

Sony Cyber-shot WX7

Sony Cyber-shot WX7 : vidéo 1080i, LCD 460 000 points, CMOS BSI 16 Mpx, 230 euros

Le WX7 est, enfin, destiné à proposer une alternative légèrement plus abordable au WX5 né à l'automne. Comme lui, il filme en HD 1080i. Il lui emprunte aussi le contrôle du zoom autour du déclencheur, bien plus agréable que le basculeur sous le pouce des autres W.

Il économise en revanche sur l'objectif : il utilise celui du W570, un peu moins lumineux et perdant un millimètre en grand-angle. L'écran est également plus petit avec ses 7,1 cm, mais bonne nouvelle : il affiche 460 000 points, alors que le reste de la série W se contente de 230 000 points.

Enfin, il reçoit un inédit capteur 16 Mpx, qui n'est plus le CCD du W570 mais un CMOS rétro-éclairé, qui devrait offrir de bien meilleures performances en basse lumière — quant à savoir s'il tiendra la comparaison face au 12 Mpx du WX5, c'est une autre question...

À 230 €, le WX7 sera en tout cas moins cher que le WX5, tout en restant sur le papier un modèle fort intéressant.

Série S : premiers prix

Sony Cyber-shot S3000 faceSony Cyber-shot S3000 dos

Sony Cyber-shot S3000

Sony Cyber-shot S3000 : 10 Mpx, vidéo VGA, zoom 28-112 mm, 80 euros

Attaquons avec la remarque narquoise, comme ça, ça sera fait : n'est-il un peu opportuniste de squatter le nom de l'appareil le plus vendu en 2010, le Nikon S3000 ?

Car le remplaçant du Sony S2100 s'appelle également S3000. Son design plus arrondi abrite toujours une alimentation par piles ou accus AA, mais le reste évolue de manière radicale. En effet, le S3000 reçoit un zoom 28-112 mm, et permet donc à Sony de proposer un grand-angle pour 80 €.

En contrepartie, le nouveau S perd deux mégapixels : il se contente de 10 Mpx, ce qui est en pratique bien suffisant. À noter, la petitesse du capteur CCD : au format 1/2,9", il ne dépasse pas 3,7 x 4,9 mm, une taille que nous n'avions pas vue depuis longtemps. La taille des photosites, à environ 1,4 µm, l'apparente donc aux capteurs 14 Mpx au format 1/2,5" : il ne faudra pas attendre des performances extraordinaires en basse lumière, d'autant que l'appareil ne dispose pas de stabilisation.

Pour le reste, le S3000 est assez ordinaire, avec la vidéo VGA, un écran 6,9 cm, une commande de zoom sous le pouce...

> Comparatif : les APN compacts sur LesNumériques
Source : Sony France
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation