Sony va aller chercher 150 milliards de yens sur le marché obligataire. Soit à peu près 1,5 milliards d'Euros. Le tout en émettant des obligations sur 5 ans, remboursables en 2017. Cette somme servira pour partie (60 milliards de yens) à investir dans la production de capteurs Cmos, à rembourser quelques dettes contractées lors de l'acquisition de parts d'Olympus (à hauteur de 60 milliards de Yens). Les 30 milliards restants serviront à payer des échéances l'an prochain. 


(graphique: Boursorama)

Maltraité par les agences de notation (dégradé à Baa3 par Moody la semaine dernière, avec perspective négative), Sony voit le cours de son action chuter à son plus bas depuis 32 ans. Dans les dernières années, souvent mouvementées, la division "imaging" de Sony a toujours été l'un des meilleurs élèves de la classe, et a même été désignée par le nouveau PDG du groupe comme l'un des piliers de la compagnie dans sa quête du redressement. Lors de la présentation des résultats financiers du second trimestre 2012 Mr. Hirai avait d'ailleurs insisté sur le fait que Sony gagnait de l'argent à la fois sur les ventes d'appareils photo, et sur son activité de fabrication de capteur pour la concurrence (incluant smartphones et autres marques photo). 
Source : Sony


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation