S'il est encore trop tôt pour dresser un bilan définitif sur le nouveau reflex haut de gamme et après avoir passé quelques heures avec un Sony Alpha 900, je peux d'ores et déjà livrer de premières impressions.

Le Sony Alpha 900 est un boîtier très agréable. Il est à la fois relativement léger et d'apparence très robuste. La construction du reflex est très rassurante et la prise en main et très plaisante avec un revêtement caoutchouc particulièrement efficace.
Le viseur est, avec le capteur 24,6 Mpix, la véritable pièce maîtresse de l'Alpha 900. À la fois large et assurant une visée à 100%, il est surtout particulièrement lumineux et précis. C'est probablement le meilleur viseur optique du moment, toutes marques confondues. Equipé d'un objectif f/1,4, la visée semble aussi claire que la vision humaine. Véritablement étonnant. 

Le nouveau système AF (9 points dont un central en double croix associé à un détecteur précis à f/2,8) est épaulé par 10 points qui permettent d'élargir la surface de détection. Sur le terrain, l'autofocus se révèle particulièrement précis et rapide sur des sujets fixes. Associée à des optiques SSM, la mise au point est très fluide, rapide et silencieuse. Un très bon point pour l'Alpha 900. Sur des sujets en mouvement, le système AF s'est montré un peu moins précis et le système Nikon semble donner de meilleurs résultats. Il faudra toutefois poursuivre les tests dans différentes conditions.

La plage de correction d'exposition est étendue. Il est possible désormais de corriger l'exposition sur +/- 2 IL. Le bracketing d'exposition (disponible en monde continu ou en vue par vue) permet d'ailleurs agit sur 3 ou 5 vues sur 0,3 / 0,5 et 0,7 IL. Le dernier mode sur 2 IL permet de créer rapidement des vues pour créer des images en "pseudo" HDR. Comme vous pourrez le constater dans les exemples de photos, la mesure d'exposition est souvent juste et même en contre-jour, l'exposition reste relativement fiable.

Sony Alpha 900 HDR Sony Alpha 900 HDR Sony Alpha 900 HDR

Sony Alpha 900 HDR

Le capteur 24,6 Mpix est l'autre élément majeur du nouveau reflex Sony. Les images produites par l'imageur sont en 6048 x 4032 pixels. En mode X Fine, la taille des fichiers oscille entre 20 et 27 Mo !! Les fichiers Raw (ARW) propriétaires font, quant à eux, environ 35 Mo. Le mode Raw + JPeg se "contente" d'un JPeg Fine et il faut compter environ 41 Mo pour les deux fichiers. Il existe un mode cRaw qui compresse (avec perte) le fichier brut.
Il est possible de réduire la définition des images en mode 13 Mpix et 6 Mpix.

Le A900 est équipé de 2 processeurs Bionz qui permettent de traiter une grande quantité d'information. La rafale atteint la cadence de 5 i/s sur 13 vues en Raw (13 vues en JPeg XFINE) et environ 100 vues en JPeg normal.

Le traitement du bruit est assuré par un premier traitement au niveau du convertisseur analogique/numérique lors de la création du fichier Raw (ce traitement est débrayable contrairement au système de l'A700). Un second traitement est appliqué au niveau du traitement des images par les processeurs Bionz. Comme nous l'avons vu précédemment, la taille des photodiodes est finalement assez proche de celles de l'Alpha 700 malgré l'augmentation significative de la définition. À 100%, le bruit électronique est bien visible dès 800 ISO. Sur certains clichés (comme des portraits), le lissage apparaît assez important. Toutefois, il est important de vérifier la qualité des images sur des tirages, l'importante définition permettant de limiter l'apparition du bruit chromatique dans les images imprimées. Vous pouvez visualiser les images ci-dessous à 100% en cliquant dessus.

Sony Alpha 900 6400 iso Sony Alpha 900 3200 iso Sony Alpha 900 1600 iso Sony Alpha 900 800 iso
Sony Alpha 900 - 6400 / 3200 / 1600 et 800 iso. DRO automatique avancé.

Contrairement à ce que j'avais annoncé, le système Eye-start ne semble piloter que l'extinction de l'écran LCD et il ne commande plus la mise en route du système AF à l'approche d'un visage.

Les menus n'évoluent pas beaucoup et le Sony Alpha 900 se prend facilement et rapidement en main

Dans les "petits" regrets, j'ai noté l'absence de mode Live View. Même si cette fonctionnalité n'est pas utilisée par tous les professionnels, il aurait été intéressant pour Sony, de pouvoir aligner une fiche technique identique à la plupart des boîtiers concurrents. L'absence de liveview est dans ce sens dommageable. Alors que Sony fut précurseur avec le GPS-CS1 dans le geotaguage des images, le nouveau reflex ne dispose pas de module GPS ou de connexion pour un module GPS.

Exemples de photos

Sony Alpha 900 exemple 1   Sony Alpha 900 exemple 2

Sony Alpha 900, 50 mm f/f,4, 1/60 s, 400 iso, DRO auto // Sony Alpha 900, 50 mm f/3,2, 1/8000 s, 200 iso, DRO auto.

Sony Alpha 900, 50 mm f/3,2, 1/125 s, 200 iso, DRO automatique.

Sony alpha 900 exemple 5
Sony Alpha 900, 70-300 mm f/5,6, 1/400 s, 200 iso, DRO auto.

Sony Alpha 900 exemple 2   Sony Alpha 900 exemple 6
Sony Alpha 900, 50 mm f/2,8, 1/80 s, 200 iso, DRO automatique // Alpha 900, 24-70 mm f/5, 1/2000 s, 200 iso, DRO automatique.



PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation