Photokina 2016 – La grand-messe de la photo à Cologne est toujours l'occasion de rencontrer des responsables des marques, qui font le déplacement eux aussi. Nous avons ainsi pu nous entretenir avec M. Yosuke Aoki, en charge de la division Digital Imaging Europe chez Sony, à propos du Sony Alpha 99 Mark II et du salon.

Sony photokina 2016 rencontre avec Aoki-SanM. Yosuke Aoki, Head of Digital Imaging, Europe, Sony.

Focus Numérique – 4 ans après la présentation de l'Alpha 99 (à la photokina 2012), vous proposez une version Mark II nettement plus chère, qui reprend beaucoup de la fiche technique de votre hybride A7R II d'ailleurs proposé à un tarif équivalent. L'autofocus est sans doute un peu plus rapide et la rafale plus consistante, mais pourquoi un photographe choisirait-il un modèle SLT plutôt qu'une version hybride plus compacte et qui dispose aujourd'hui d'une gamme optique importante ?

M. Yosuke Aoki – La technologie Translucent propose des avantages uniques sur la technologie reflex optique, mais aussi les hybrides. Et nous devons encore saisir les opportunités de profiter de ces avantages, comme l'autofocus à corrélation de phase sur un capteur différent, ou le mode rafale très rapide.

Pour l'instant et avec la technologie hybride, il n'est pas possible d'avoir une rafale à 8 ips en pleine définition à 42 Mpx avec suivi AF [le Sony A7R II plafonne à 5 ips dans les mêmes conditions, NDLR]. Nous devons profiter de notre savoir-faire pour améliorer les deux systèmes monture A et monture E qui ont chacun leurs avantages.

Nous avons choisi de reconduire le capteur 24x36 de 42 Mpx dans le SLT A99 Mark II, car pour nous, c'est actuellement le meilleur capteur de sa catégorie et nous souhaitons offrir la meilleure qualité d'image. Avant ce modèle, le photographe devait faire un choix entre la qualité d'image à 42 Mpx ou la rapidité. Désormais, avec ce nouveau boîtier, nous avons les deux.

Vue en coupe du Sony Alpha 99 Mark II (A99 II / A99 2) à la photokina 2016
Une tranche de Sony Alpha 99 Mark II à la photokina 2016. Sous le miroir fixe se trouve le capteur dédié à l'autofocus par corrélation de phase.

Focus Numérique – Sera-t-il un jour possible d'avoir de telles performances, en termes de réactivité, sur un modèle hybride ?

M. Yosuke Aoki – Il est toujours compliqué pour nous de parler des prochains boîtiers. Aujourd'hui ce n'est pas possible, mais nous travaillons tous les jours pour trouver des solutions et améliorer les technologies actuelles. Il sera sans doute possible d'atteindre de telles rafales, mais je ne peux pas dire quand.

Focus Numérique – Mais n'est-ce pas compliqué, voire onéreux, de garder deux lignes de produits finalement assez proches en même temps ? Finalement, et alors que la série A7 a été renouvelée plusieurs fois, la gamme en monture A n'a pas beaucoup bougé...

M. Yosuke Aoki – Pour nous, les montures A et les montures E font partie de la même grande famille Alpha (A). C'est pourquoi nous essayons toujours de développer les deux gammes en parallèle. Les deux gammes ne ciblent pas vraiment les mêmes catégories de photographes. Nous avons encore beaucoup de clients en monture A et nous ne pouvons pas les ignorer. Nous avons un parc optique important avec des optiques de très haute qualité.

Il faut également comprendre que la recherche et développement pour une catégorie de produits sert également à développer l'autre série. Les technologies développées pour la vidéo peuvent ainsi parfaitement un jour prendre place dans un compact expert ou un hybride haut de gamme comme l'A7S.

Nous pensons vraiment qu'il y a un marché pour les deux modèles, qui finalement ne viennent pas se concurrencer. En outre — et vous le savez très bien —, il est possible d'utiliser les optiques A sur une monture E via des adaptateurs.

Le dos du Sony Alpha 99 Mark II (A99 II / A99 2)
Peu de changements au niveau de l'ergonomie du A99 Mark II, dont l'écran n'est toujours pas tactile.

Focus Numérique – L'année dernière et cette année encore, nous avons vu de nombreux opticiens s'intéresser à la monture E / FE, notamment Zeiss et ses gammes Loxia et Batis, ou Samyang... Quelle est votre impression vis-à-vis de ces nouveaux acteurs sur votre marché ?

M. Yosuke Aoki – C'est une excellente nouvelle ! Nos clients peuvent désormais sélectionner leurs optiques dans un vaste choix. Comme vous l'avez dit tout à l'heure, nous devons déjà développer deux gammes d'optiques et nous ne pouvons pas satisfaire tous les besoins. Pour des usages particuliers, nous sommes heureux que nous clients puissent utiliser des optiques de différents autres constructeurs. C'est une également une bonne émulation pour nos équipes. Et nous sommes également heureux de voir toute une gamme d'accessoires être développée pour nos boîtiers. C'est désormais une grande famille.

Focus Numérique – Pour la photokina, Nikon a dévoilé des caméras d'action, dont un modèle à 360°. Nous pensons que Sony serait également capable de produire ce type de caméras. Quelle est votre position ?

M. Yosuke Aoki – Nous regardons avec intérêt ce marché, mais nous ne pouvons rien dire sur de prochains produits. Et puis nous sommes toujours présents sur le marché de la caméra d'action et nous venons d'en présenter une à l'IFA il y a quelques jours [la Sony FDR-X3000R, NDLR].

Focus Numérique – Nous vous posons la même question depuis des années : pourquoi n'y a-t-il pas d'écran tactile sur vos appareils comme le Sony A99 Mark II qui vient d'être présenté ?

M. Yosuke Aoki – (rires) Nous avons toujours la même réponse (rire). Nous pensons que pour un usage professionnel, l'écran tactile n'est pas approprié, c'est pour cela que nos différents appareils photo n'en proposent pas.

Stand Sony à la photokina 2016 présentation du A99 Mark II
Beaucoup de monde pour découvrir le Sony A99 Mark II sur le stand de Sony.

Focus Numérique – Une question sur le marché de la photo. Hier, Fujifilm a présenté un moyen format GFX avec un capteur... Sony. Il y a désormais beaucoup d'appareils photo moyen format avec votre capteur : Hasselblad, Pentax, Fujifilm, Phase One... À quand le vôtre ?

M. Yosuke Aoki – Naturellement, nous ne pouvons pas vous parler de nos futurs produits... Toutefois, nous pensons que le capteur 24x36 a plus de potentiel actuellement. C'est à notre avis le plus polyvalent, et nous concentrons nos recherches sur ce type de capteur. Une fois de plus, nous sommes vigilants et nous regardons le développement des autres secteurs.

Focus Numérique – Nous voyons beaucoup de développements autour des systèmes autofocus à corrélation de phase sur les capteurs. Chez Sony, à chaque nouveau modèle, vous ajoutez des collimateurs. Chez Canon, c'est l'intégralité du capteur qui peut être utilisé en corrélation de phase...

M. Yosuke Aoki – Nous ne pouvons pas faire de commentaire sur des produits concurrents. Nous avons choisi d'adapter certains pixels du capteur pour l'autofocus, car nous pensons que c'est un système plus rapide. Après, c'est à vous de nous dire quel système est le plus performant, mais nous sommes très confiants !

> Présentation du Sony Alpha 99 Mark II

> Toute l'actualité de la photokina 2016
> Toute l'actualité
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation