Vous avez été plus de 530 à répondre à notre petit questionnaire sur les 35 mm. En effet, Canon et Sigma ont lancé récemment deux nouveaux modèles avec des stratégies radicalement différentes. Canon a opté pour un modèle compact et léger avec une ouverture de f/2 et une stabilisation optique et Sigma a préféré un modèle plus imposant, sans stabilisation avec une ouverture de f/1,4.

Pour commencer, ce qui ressort de l'étude c'est que vous êtes majoritairement plus intéressés par le modèle Sigma que le modèle Canon : 40% pour le modèle Canon contre 60% pour le modèle Sigma.

Pour 76% d'entre vous, la stabilisation optique est un simple plus, mais pas un argument de premier ordre dans le choix d'un objectif. Cette dernière est majoritairement utile (pour 78%) afin d'améliorer les possibilités de prise de vue dans de faibles conditions lumineuses à main levée, autrement dit pour contrer le flou de bouger du photographe avec des temps de pose longs. La stabilisation est très peu envisagée comme un outil pour disposer d'une plus grande profondeur de champ. Quoi qu'il en soit, elle est tout de même préférable au fait de monter la sensibilité ISO.


Globalement, le poids et l'encombrement d'un objectif sont très importants, assez peu de personnes voient ces caractéristiques comme des points forts pour la prise en main et la stabilité. Par une proportion non négligeable des votants, ne prête pas attention à ces deux points lors de leur choix d'objectif (31%).

Égalité parfaite cependant pour ce qui de l'ouverture maximale. Il semblerait qu'elle soit envisagée aussi bien pour disposer d'une profondeur de champ très courte que pour réaliser des images nettes à main levée dans de faibles conditions lumineuses. CE dernier argument entre en contradiction directe avec le peu d'intérêt que les votants portent pour la stabilisation optique. Au-delà de ces considérations, vous êtes 70% pour qui le bokeh (concept un peu flou sur la qualité du flou d'arrière-plan) est très important et qui êtes capables de déceler une différence entre une photo prise à f/1,4 et une autre prise à f/2. Pour 30% d'entre vous, c'est avant tout l'étendue (la taille) de la zone de netteté qui prime.

Pour conclure, on comprend bien que le duel n'est pas tranché. Certains photographes préfèreront opter pour le Canon, compact, discret, stabilisé et ouvrant à f/2 alors que d'autres seront plus attirés par le modèle Sigma.

> Test Sigma 35 mm f/1,4 DG HSM
> Test Canon EF 35 mm f/2 IS USM 
> Tous les tests d'optiques

PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation