Depuis quelques semaines maintenant une histoire abracadabrante remue le web. Elle commence sur un ton plutôt cocasse. 
Un photographe professionnel de renom, David  Slater, part faire des photos dans la jungle. Des singes lui volent son reflex, et l'un d'eux réalise un autoportrait... plutôt hilarant. Comment la photo est-elle arrivée jusque chez Techdirt... ? Peu importe. Toujours est-il que l'agence représentant le photographe contacte le site web en lui indiquant qu'il exploite des photos appartenant à son client, sans sa permission. Et demande le retrait immédiat des clichés. Pour en rajouter au comique de la situation, il faut préciser que l'article initial de Techdirt se demandait justement qui détenait les droits sur ce cliché. 

Copyright... D.Slater / Le Singe / Personne

Tout le problème maintenant étant de savoir qui détient le copyright ? Le singe peut-il être propriétaire de "l'oeuvre" ? Le photographe professionnel l'est-il puisqu'après tout c'est avec son matériel que la photo fut faite ? Ou la photo fait-elle partie du domaine public car le singe, auteur du cliché, ne peut prétendre à un copyright (seule une oeuvre produite par un humain le peut semblent dire les textes du US Copyright Office). 
Vous noterez notre goût prononcé pour la fronde: nous aussi utilisons la photo du singe qui cause tant de problèmes à Techdirt. On ose !

Source : Petapixel
NOS FORMATIONS

FOCUS NUMERIQUE & RDV Photo vous proposent toute l'année des formations photos.

Contact LES RDV PHOTOS