Photokina 2012 : Sigma profite de la foire allemande pour présenter sa nouvelle organisation de gammes d'optiques. La société proposera également un étonnant et intéressant logiciel pour peaufiner les réglages de ses nouvelles optiques.

Sigma stand Phokina 2012
Le stand Sigma à la Photokina 2012 : le 200-500 mm f/2,8 toujours en vedette.

Après le décès en début d'année du fondateur et CEO de Sigma, Michihiro Yamaki, c'est son fils, Kazuta Yamaki qui a repris les commandes de l'entreprise. Celui-ci a décidé de profonds changements à la fois dans la vision globale de l'entreprise, mais également dans l'organisation des optiques.

Ainsi, la marque souhaite redéfinir ses gammes pour aider le consommateur à choisir l'optique qui lui convient. Sigma mettra donc de côté les spécificités techniques pour se focaliser sur la valeur d'usage des optiques. La tâche semble ardue, mais l'idée est intéressante, encore faut-il que tout cela soit compréhensible par tous les clients.

Pour caractériser les nouvelles optiques, Sigma a donc développé 3 concepts qui permettront de segmenter les futurs produits.

Les optiques A : art

Seront rangées dans cette catégorie, les optiques aux performances les plus élevées : objectifs d'exception, grandes ouvertures, objectifs macro, grands-angulaires, fish-eye. Comme Sigma l'indique, elles devraient assurer le plus haut degré d'expression artistique. Les mots clés pour la gamme A seront : portrait, studio, macro et paysage.

La première optique à entrer dans la classification A est le 35 mm f/1,4 DG HSM.

Les optiques S : sports

La ligne sports est adaptée à la photo d'action. Sigma range ici les télézooms et les téléobjectifs lumineux. Les photographes sportifs (compétitions en stade) et les photographes animaliers seront tout naturellement dirigés vers cette catégorie. 

La première optique à entrer dans la classification S est le 120-300 mm f/2,8 DG OS HSM.

Les optiques C : contemporain

Il s'agit de la gamme la plus large qui devrait comprendre les zooms standards, les télézooms classiques ainsi que les zooms à forte amplitude. Les photographes qui cherchent des optiques polyvalentes, compactes et légères seront donc dirigés vers cette catégorie avec comme mots clés la photographie familiale ou les vacances.

La première optique à entrer dans la classification C est le 17-70 mm f/2,8-4 DC Macro OS HSM.

Cette réorganisation ne s'applique qu'aux optiques présentées à la Photokina et les prochains développements. Les anciens modèles reste donc dans la classification que l'on qualifiera désormais d'ancienne avec la dénomination EX et le liseré doré pour les optiques haut de gamme... Le site de Sigma risque donc d'être un peu confus au départ, les deux organisations d'optiques devant coexister pendant un peu petit moment.

Avec cette nouvelle classification, Sigma introduit également un nouveau protocole de tests. En effet, chaque nouvelle optique sera désormais contrôlée à l'aide d'un nouveau banc de mesure FTM équipé d'un capteur Sigma Foveon (environ 3x15 Mpx). 

Personnalisation des optiques

Au-delà du remaniement de la classification des optiques, Sigma propose une étonnante et intéressante solution pour paramétrer au mieux ses optiques. En effet, à l'aide d'une station (prix non communiqué) d'accueil USB, il sera possible de paramétrer aux petits oignons ses objectifs. 

Sigma station USB mise à jour optiqueSigma station USB mise à jour optique

Si nous avons pu voir la station d'accueil (sorte de gros bouchon avec une baïonnette), le logiciel n'a pas été montré au public. Toutefois, nous avons pu voir les premières ébauches de l'interface. Attention, seules les dernières optiques A,S et C seront compatibles avec cette fonctionnalité et contrairement à ce que pourraient laisser croire les captures d'écran présentées ci-dessous, les anciennes optiques ne seront pas personnalisables. 

logiciel sigma personnalisation : correction front / back focus

Le logiciel permettrait donc de corriger les problèmes de front / back focus de manière très précise selon la focale, mais également la mise au point. Pour l'instant, impossible de savoir comment ces réglages seront mesurés.

logiciel sigma personnalisation : plage mise au point

Pour accélérer la mise au point, il sera possible d'ajuster la plage de recherche du point. 

logiciel sigma personnalisation : autofocus

Vous pourrez également personnaliser la réactivité de l'autofocus en fonction de vos images. Le plus intéressant serait de pouvoir ajuster ces priorités à l'aide d'une commande sur l'optique. Pour l'instant, aucune date précise n'est communiquée par Sigma pour la commercialisation de cette station d'accueil avec le logiciel. Seule certitude : ce sera en 2013.

Sigma nous propose également un petit voyage au Japon pour découvrir les coulisses de fabrication des optiques.


Source : Sigma France


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation