Photokina 2008 : Nous avons rencontré Baudoint Prové, Directeur de Sigma France, sur la Photokina pour une présentation des nouveautés de la marque et notamment les nouveaux boîtiers DP2 et SD15.

sigma france Baudoin prove
Baudoin Prové, directeur de Sigma France, nous présente le Sigma DP2.

Sigma a été le premier constructeur à oser réaliser le rêve de beaucoup de photographes exigeants : un appareil compact, mais doté d'un grand capteur comme les reflex. Celui-ci, le DP1, a été largement salué, et tout aussi largement critiqué : prise en mains discutable, lenteur généralisée, qualité d'image au top à la condition expresse de travailler en Raw, ergonomie étonnante...


Un an plus tard, Sigma présente le DP2. Celui-ci ne remplace pas le DP1, mais vient plutôt se poser en alternative avec son objectif plus long (équivalent 41 mm, contre 28 sur le DP1) et plus lumineux (f/2,8 contre f/4).

De fait, si Sigma observe d'un œil attentif ce que font Panasonic et Olympus avec leur micro-4/3, elle n'a pas l'intention de tenter la création d'un compact à objectifs interchangeables dans l'immédiat. Son approche sera donc de proposer plusieurs appareils comparables, mais de focales différentes. Ceci étant, nul ne peut dire si le DP1 (appareil à paysages) et le DP2 (plutôt calé standard) auront un frère doté d'une focale à portraits, par exemple.


Vus de dos, la différence entre le DP1 (à gauche, avec son viseur optionnel) et le DP2 est plus visible : un bouton de plus, labellisé QS, permet d'accéder rapidement aux réglages de prise de vues, les boutons permettant de zoomer dans les images sont repositionnés en colonne (améliorant légèrement la prise en mains) et une position Setup apparaît sur la molette des modes, permettant de rendre plus logique la répartition des menus.

Sigma estime donc avoir largement tenu compte des remarques faites sur le DP1 ; aussi, nous avons été étonnés de constater que sa préhension est à peine moins mauvaise, que son écran est toujours aussi mauvais, et qu'il est toujours impossible de régler rapidement vitesse et ouverture  via une molette ou une roue -- un comble pour un appareil qui ne propose que les modes PASM !

Pour ce qui est de la réactivité, l'exemplaire pris en mains n'étant pas définitif, nous ne pourrons conclure sur le nouveau processeur TRUE II, qui remplace le TRUE du DP1. Espérons que Sigma aura réellement beaucoup amélioré ce point, qui rendait le DP1 presque totalement inapte au reportage.

Le DP2 devrait être disponible en février. Son lancement s'accompagnera d'une baisse du tarif du DP1, qui descendra à 599 euros.


Parallèlement au DP2, Sigma a présenté sous cloche uniquement la première maquette de son prochain reflex, le SD15. Celui-ci sera, en résumant, un SD14 équipé d'un écran 3 pouces, d'un lecteur de cartes SD et du nouveau processeur TRUE II.

PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation