photokina 2014 - Sigma vient d'officialiser son super zoom à l'allonge diabolique. Un 150-600 mm f/5-6,3 DG OS HSM que le constructeur décline dans deux de ses gammes : une version Sport (gamme S) et une version Contemporary (gamme C).


Sigma 150-600 mm f/5-6,3 DG OS HSM Sport Gamme S La version "Sport"

Les deux modèles ont des caractéristiques sensiblement différentes. Au cœur de la version Sport, on trouve une formule optique très ambitieuse associant 24 éléments répartis en 16 groupes (dont 2 verres FLD et 3 SLD), avec un diaphragme à 9 lamelles. L'optique utilise un filtre de 105 mm et permet une mise au point à une distance minimale de 2,60 m. Dotée d'un rapport d'agrandissement maximal de 1:5, elle affiche des dimensions assez respectables de 290 mm de longueur pour 2,86 kg sur la balance.

La version Contemporary utilise un peu moins de verres : 20 éléments répartis en 14 groupes (avec 1 verre FLD et 3 SLD). Elle est plus petite, avec un diamètre de filtre de "seulement" 95 mm pour 260 mm de long, et un poids non communiqué pour le moment. Elle aussi utilise un diaphragme à 9 lamelles, et offre un rapport d'agrandissement maximal de 1:5. Par contre, la distance minimale de mise au point passe à 2,80 m.


Sigma 150-600 mm f/5-6,3 DG OS HSM Contemporary Gamme C
La version "Contemporary"

Les deux versions ont en commun le moteur AF, le HSM qui bénéficie d'un algorithme optimisé, censé améliorer l'efficacité de la mise au point continue de l'ordre de 5 % par rapport aux modèles précédents. Également en commun : la stabilisation multimode dont est équipée l'optique. En mode 1, l'optique est parée pour la photo courante. En mode 2, elle spécifiquement préparée pour les filés : un accéléromètre intégré permet de savoir si l'optique est en mode portrait ou paysage, et ajuste l'AF de manière à réaliser des filés parfaits.
On retrouvera de même sur les deux versions une lentille frontale bénéficiant d'un traitement déperlant, empêchant l'eau et les graisses d'adhérer au verre et facilitant ainsi son entretien. Enfin, les deux zooms disposent d'un verrou permettant de le bloquer à n'importe quelle focale.

Le modèle Sport pour sa part dispose d'une construction "tropicalisée" (ou protégée contre les intempéries), alors que la version Contemporary ne dispose a priori que d'un joint de monture.

Les deux versions, S comme C, sont en outre dotées d'un mode MO (Manual Override) en plus des classiques AF / MF permettant de débrayer en manuel à tout moment, même lors de prises de vue en AF continu. En prime, la sensibilité du passage en mode manuel est réglable, par le biais d'un paramétrage sur le Dock USB Sigma.

Le collier de la version S (inamovible en l'occurrence) a par ailleurs été repensé. Il est ainsi pourvu de crans cliquables tous les 90° afin d'en assurer le positionnement parfait en toutes circonstances. On peut également y attacher une courroie pour soulager les tensions qu'une optique aussi imposante exerce sur la baïonnette, laquelle est faite de laiton chromé pour les deux versions.

Enfin les deux versions sont compatibles avec les téléconvertisseurs Sigma. Leur associer un TC-1401 ou un TC-2001 les transforme respectivement en un 210-840 mm f/7-9 ou en 300-1200 mm f/10-12,6. Il faut ensuite un boîtier capable d'assurer la mise au point dans ces circonstances... c'est une autre question.

Les deux modèles seront proposés en montures Sigma, Canon et Nikon. On les trouvera en magasin à partir du mois de septembre, pour un tarif non encore divulgué.

Bien entendu ces optiques entreront en concurrence avec le très remarqué 150-600 mm de chez Tamron (déjà testé).


> Toute l'actualité de la photokina 2014
> Tous les tests d'objectifs
Source : Sigma
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation