Certains d'entre vous ont peut être visionné le documentaire Prêt à jeter diffusé sur Arte mardi dernier sur l'obsolescence programmée des biens de consommation avec, en fil conducteur, une imprimante Epson qui s'auto déclare en fin de vie une fois que le compteur d'impressions a atteint le nombre fatidique programmé . Mercredi, M6 remettait une "couche" avec Retour sur l'impact de la consommation sur la planète à l'ère du tout jetable

appareil photo ouvert recyclage
Écran LCD condensateurs, lentilles, joints en caoutchouc... Un appareil photo n'est sans doute pas évident à recycler.

Dans ce contexte de prise de conscience globale, nous tenons à ajouter notre petit message aux constructeurs d'appareils photo et autres accessoires du monde de l'image. À la rédaction, nous tenons à jour la sortie de toutes les nouveautés en matière de compacts, bridges, reflex et autres appareils à objectifs interchangeables. Après les annonces du CES et du CP+ notre feuille de calcul nous annonce fièrement plus de 100 nouveaux produits (102 pour être précis) rien que pour ce début d'année 2011. Un chiffre déjà conséquent auquel vient s'ajouter une autre donnée : plus de 5 millions. Il s'agit du nombre de boîtiers vendus en 2010.

S'il appartient au consommateur de choisir l'appareil qui lui convient - et nous sommes là pour l'aider avec nos conseils et nos tests - et de savoir s'il a réellement besoin de celui-ci, nous restons stupéfaits par le manque de communication de la part des constructeurs sur le devenir de tous ces appareils photo. Sur les 5 millions d'appareils "écoulés" en 2010 un bon nombre a du remplacer un équipement déjà existant. Alors que faire de son ancien matériel ? Les marques, d'habitude si prolixes, se montrent étonnamment peu loquaces sur le sujet. 

Si l'appareil est encore en état de déclencher, vous avez bien sûr, la possibilité de :

- proposer votre matériel "désuet" aux magasins de revente d'objets d'occasion avec la possibilité de retirer une poignée d'euros.
-
donner votre ancien appareil à un proche ou à Emmaüs.

Mais quand, dans les mois qui suivent, la batterie ne fonctionnera plus (et que précisément ce modèle de batterie ne se fait plus) qu'adviendra-t-il de votre compact dernier cri en 2007 ?

Collectons.org ou sont les appareils photo et caméscopes ?
Sur Collectons.org, les appareils photo et autres caméscopes ne sont simplement pas référencés. La réglementation en vigueur oblige toutefois un revendeur à reprendre votre ancien appareil lors de l'achat d'un produit neuf.

Depuis 2005, les revendeurs ont l'obligation de reprendre votre matériel (quel que soit son état) lors de l'achat d'un appareil neuf afin d'assurer son recyclage et la valorisation des déchets. En dehors des achats (il n'est pas toujours évident de renvoyer par la poste son appareil photo ou son caméscope lors d'un achat sur Internet, il faut bien le reconnaître), vous pouvez apporter vos appareils usagés dans des points de collecte mis en place - normalement - par votre municipalité. 

À la rédaction, nous participons également au magazine eco-techno et, avec Franck, nous hésitons longuement avant de réaliser notre sélection d'appareils photo "responsables" dirons-nous, car il faut bien avouer dans le domaine de l'environnement, peu de marques photo communiquent sur les cycles de vie (fabrication et recyclage) et ne mettent en avant de véritables arguments pour leurs modèles. Seul Canon semble communiquer sur l'aspect environnemental de la production de certains produits. Ainsi, les verres de reflex ne contiennent plus de plomb et les écrans LCD des calculatrices sont composés en partie avec les déchets de fabrication des prismes de visée.

Faute de mieux, nous sélections des appareils qui consomment peu (les Casio ont des batteries exceptionnelles dans ce domaine) ou qui peuvent remplacer un caméscope en proposant un véritable deux en un.
Écologiquement parlant, faut-il privilégier un appareil fonctionnant avec des piles AA (rechargeables ou non) que l'on trouve facilement et qui ne seront pas obsolètes dans quelques années ? Doit-on conseiller un appareil à zoom intégré de type bridge polyvalent ou un appareil à objectifs interchangeables dont on ne changera que le boîtier au fur et à mesure des évolutions (sachant qu'il faudra sans doute acheter plusieurs optiques pour rivaliser avec les 28-840 de certains appareils) ? Les questions restent nombreuses et les réponses ne sont ni simples ni évidentes.

eco-système et déchet DEEE
Solutions alternatives : apporter vos anciens appareils en fonctionnement à Emmaüs ou dans les chaînes de revente d'occasion.

Est-il alors envisageable que les constructeurs de notre petit monde de l'image numérique se responsabilisent et mettent en place des stratégies pour que nos appareils durent plus longtemps ?

Le succès des appareils résistants aux chocs (et étanches) n'est sans doute pas un hasard. Mieux fabriqués, plus robustes, ces appareils sont construits pour durer...Un argument certes économique, mais qui a toute sa place dans une démarche de consommation raisonnée.

Pourquoi ne pas opter pour un système de recharge universel (comme pour la téléphonie avec Micro USB ?), pourquoi ne pas prendre en compte nos remarques concernant certains produits (je pense notamment à Epson et son système de purge d'encre pour les cartouches noir mat / noir photo, qui occasionne un important gâchis d'encre) et pourquoi ne pas proposer et surtout communiquer sur un programme de récupération et de recyclage (un véritable recyclage et non pas seulement un désossage sauvage dans un pays voisin) des anciens appareils comme le font les principales marques de téléphonie ? 

Lire également :
> La grande illusion
> Éco-système

PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Et si nous parlions du recyclage ?

NOS FORMATIONS

FOCUS NUMERIQUE & RDV Photo vous proposent toute l'année des formations photos.

Contact LES RDV PHOTOS