Le SD1 de Sigma sera disponible en magasin le 10 juin.  Après une gestation assez longue (il fut annoncé à la photokina 2010), nous attendions le boîtier pour le CP+ en février dernier, mais ce fut partie remise. 

sigma SD1

Ce nouveau boîtier a pour principale originalité de reposer sur un capteur APS-C (25,5x15,7mm) triple couche. Chaque couche de 15 millions de pixels enregistre une couleur (rouge,vert ou bleu) par pixel, au lieu d'interpoler les trois couleurs sur un seul pixel comme c'est le cas sur les capteurs traditionnels avec la matrice de Bayer (cf. nos explications sur le fonctionnement du capteur X3 FOVEON). Ce qui permet d'avoir en tout 45 millions de pixels par interpolation, alors que la taille de l'image est de 15 Mpx (4800x3200 pixels). 
Pour traiter les informations recueillies par ces capteurs le SD1 embarque deux processeurs TRUE II. 
L'autofocus est confié à un module AF 11 points et est couplé à la mesure d'exposition sur 77 segments. 

Le boîtier en magnésium et tropicalisé dispose d'un viseur 98%, d'une plage de sensibilité ISO allant de 100 à 6400 et peut fonctionner en rafale à 5 images par seconde et enregistre les images en RAW 12 bits ou en JPEG sur des cartes Compact Flash type I (les types II ne sont pas compatibles). Il renferme enfin un écran LCD 3 pouces de 460 000 points.  

Le tout sera disponible pour un tarif officiel de 7 000 € TTC. Une somme plutôt rondelette.

Pour patienter avant les tests, vous pouvez d'ores et déjà consulter les images (JPeg) réalisés par quelques photographes et proposées par Sigma en pleine définition (3136x4704 px). Aucune d'entre elles ne dépasse 200 ISO...

Sigma SD1 reflex foveon 45 Mpx galerie d'images

Premier avis:

Son prix astronomique semble à priori être le gros handicap de ce boîtier. Il sera justifié (on non) principalement par la performance de con capteur triple couche que nous espérons tester très prochainement. Si les précédents modèles n'ont pas laissé un souvenir impérissable (le SD15 est plutôt lent et les images rapidement bruitées), le nouveau capteur X3 FOVEON n'a apparemment plus rien à voir. Il est déjà un peu plus grand et propose une définition spatiale largement plus importante : chaque couche passe de 5 à 15 Mpx. Le gain est conséquent. Reste à voir comment il se comporte in situ. Pour le reste le SD1 a tout du SD15 poussé à fond: plus de collimateurs d'autofocus, sensibilité ISO accrue, puissance de traitement revue sensiblement à la hausse. Mais à côté de cela la visée reste à 98% et les RAW ne sont codés "que" sur 12 bits. Toutefois, sur tous les tableaux la concurrence parvient à proposer un équipement plus riche, pour prix équivalent. Dans ces gammes de prix on trouve une concurrence redoutable et qui a fait ses preuves avec des capteurs 24x36 qui donne un rendu photographique : le Canon EOS 1Ds MkIII et le Nikon D3x sont tous deux moins chers, et excellents. La performance du capteur Sigma est-elle aussi impressionnante que cela ? Nous sommes impatients de le découvrir !

Canon 1Ds Mark III Nikon D3x


 


Source : Sigma France


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation