Au lendemain des évènements dramatiques du 13 novembre, le salon de la vidéo et du broadcast - SATIS - a ouvert ses portes au hall 5.2 à porte de Versailles. L'occasion de prendre le pouls.

SATIS 2015 ouverture

La foule est dense à l'entrée du salon en ces premières heures d'ouverture. Malheureusement, si la file d'attente s'étire sur plusieurs dizaines de mètres ce n'est pas en raison de l'affluence, mais de la fouille au corps opéré par les vigiles à l'entrée. Une fois à l'intérieur, les allées commencent à se remplir doucement.


Prise de vue en retrait

Après un rapide tour dans les allées, quelques tendances se dégagent de cette édition 2015.. On assiste à une désaffection de quelques grands noms de la vidéo comme Sony, Black Magic ou Panasonic. Pour découvrir la nouvelle Sony FS5 ou la Panasonic DVX200, il faudra donc se rendre chez les revendeurs comme Cirque Photo / Vidéo, Vidéo Plus ou Objectifs Bastille.

Stand JVC 360° au SATIS 2015 #theta360 - Spherical Image - RICOH THETA

JVC, avec sa caméra 4K GY-LS300 est bien présent et accompagne encore Canon et Nikon au niveau de la prise de vue. Pas de nouveau chez Nikon, mais un beau stand où il est possible d'essayer les différents reflex en conditions réelles sur un plateau avec des comédiens. Chez Canon, c'est la petite XC10 et son enregistrement 4K qui intrigue toujours. Bien sûr, la C300 Mark II est également présentée et est désormais disponible dans le commerce.  La caméra "hyper" sensible de Canon, la ME20F, est également présentée, mais sous cloche. Dommage. Il est également possible de voir la CION d'AJA.

SATIS 2015 AJA Cion
L'Aja Cion toujours aussi impressionnante.

Au niveau de la prise de vue, c'est l'Osmo de DJI qui faisait sensation un peu partout sur le salon. La petite caméra montée sur un stabilisateur motorisé et pilotée à l'aide d'un smartphone filme en 4K pour moins de 650 euros. Nous attendions la nouvelle version dotée d'un capteur 4/3" à monture interchangeable Micro 4/3, mais peine perdue, il faudra encore patienter.

SATIS 2015 OSMO DJI
Le DJI Osmo en vente au SATIS.

L'accessoire roi

Les grands gagnants sont les accessoiristes qui présentent un peu partout de nouvelles solutions pour l'éclairage, la stabilisation ou l'enregistrement des vidéos. Ainsi, chez Objectif Bastille, nous avons (re)découvert le système à Led Exalux. Un astucieux système de Briks qu'il est possible d'assembler afin de créer un éclairage personnalisé. La première Briks peut accueillir une batterie Canon LP-E6 pour alimenter les autres modules qu'ils soient fixés ou distants (fil). Les autres modules, X100 (9 x 9 cm), diffuse une lumière réglable entre 2 900 et 6 000 K avec un IRC de 90 à 5 600 K.

Stand Objectif Bastille au SATIS. #theta360 - Spherical Image - RICOH THETA

Chez Cirque Photo / Vidéo, MMF-Pro présente un éclairage Led (encore oui...) souple de chez Westcott baptisé Flex à l'intensité variable. Comme les panneaux Aladdin Flex Lite, ceux-ci sont très fins, légers et facilement transportables. Des arguments de "poids" pour les photographes / vidéastes nomades.

WestCott Flex

Chez Cartoni, la Led est également omniprésente avec des éclairages maison, mais également des démonstrations des enregistreurs Atomos dont le modèle 4K Shogun. Il est également possible d'essayer différents systèmes de stabilisation.

Stand Cartoni 360° au SATIS 2015 #theta360 - Spherical Image - RICOH THETA

Dans les autres tendances du salon, nous retiendrons la forte présence de solutions immersives. Ricoh est présent avec son Theta S (les 360° sont réalisés avec), nos voisins de DV Mobile sont là pour vous présenter leurs solutions 360°, tout comme Giroptic dont nous attendons toujours (depuis des années maintenant) les premières caméras pour des tests. Un festival du film 360° est également en cours de création avec une remise des prix au Screen4All Forum 2016.

Stand VR au SATIS 2015. #theta360 - Spherical Image - RICOH THETA

Des écrans HDR sont de de plus en plus fréquents sur les stands du SATIS. En plus de l'extension de la palette des couleurs (Wide Gamut), des fréquences plus rapides (HFR High Frame Rate), le HDR est une voie dans laquelle les grands constructeurs semblent s'orienter. Reste encore à définir quelques normes pour régir la diffusion des images.

Du côté des optiques, c'est le nom Xeen qui revient le plus souvent dans les conversations. Elles intriguent par leur qualité de fabrication et leur prix très doux. Nous sommes sur les rangs pour tester les premières versions !


Stand Canon 360° au SATIS #theta360 - Spherical Image - RICOH THETA


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation