Alors que les stands du SATIS 2014 (Salon des techniques de l'image et du son) sont en train d'être démontés porte de Versailles, il est temps de faire un point sur cette édition.

SATIS 2014

Le salon qui s'est tenu dans une partie des halls 5.2 et 5.3 opère un "retour aux sources" en se focalisant sur les solutions de diffusion (broadcast), la numérisation des contenus et la généralisation des solutions sur IP.
Alors que les précédentes éditions faisaient encore la part belle aux drones et aux systèmes de stabilisation, ceux-ci étaient beaucoup plus discrets cette année.

Le trait dominant était toutefois positif et le marché professionnel de la vidéo se porte plutôt bien. Les solutions sont de plus en plus simples à utiliser et de moins en moins chères. Si le marché de la diffusion requiert encore du matériel couteux, le vidéaste indépendant peut désormais s'orienter vers du matériel beaucoup plus abordable, délivrant une qualité d'image exceptionnelle et conforme à la norme broadcast.

La 4K en toile de fond

Bien sûr, la 4K est omniprésente au SATIS, mais de manière assez ironique, on parle encore beaucoup de HDTV 1080, qui reste pour l'instant le format le plus utilisé et le plus pratique à mettre en œuvre. La 4K est surtout là pour pérenniser les investissements et capturer les moments les plus exceptionnels, susceptibles de présenter encore un intérêt dans les années à venir.

Si la 4K est importante, les vidéastes s'inquiètent également de la facilité d'utilisation du matériel et de l'intégration dans un flux de travail déjà existant. Ainsi, les connexions Wi-Fi se multiplient tant pour le transfert des fichiers vers des serveurs FTP ou de streaming que pour le pilotage à distance sans fil.

Ainsi, chez JVC, nous avons pu découvrir les deux nouveaux caméscopes GY-HM170 et HM200 : deux caméscopes pouvant filmer en 4K TV (3840 x 2160 px), mais aussi (et surtout ?) en HDTV 1080 50p en 4:2:2 8 bits. Un connecteur USB permet d'utiliser un module Wi-Fi pour transférer rapidement les données.
Les deux caméras seront disponibles en mars 2015, à respectivement 1 900 et 2 400 €.

Satis 2014, JVC GY-HM170 et HM200

La petite star JVC était la GY-LS300, une caméra à objectif interchangeable dévoilée à l'IBC et visible pour la première fois en France. Faisant suite au rachat d'un fabricant de capteurs, AltaSens, cette caméra est la première dont JVC maîtrise à la fois le processeur de traitement des données et le capteur. Côté technique, le capteur Super35 de la LS300 filme en 4K Ciné et TV sur carte UHS-I U3 et la caméra peut recevoir à la fois des optiques Micro 4/3 et PL via un adaptateur.
Elle sera disponible au début de l'année prochaine pour 3 500 € environ.

JVC GY-LS300

Le SATIS est l'occasion unique en France de rencontrer les plus grands constructeurs et même si les stands étaient beaucoup moins ostentatoires qu'auparavant, tous avaient répondu présents, à l'exception notable de Panasonic. 

Chez Canon, vous pouviez prendre en main la C100 Mark II. Une belle évolution attendue, avec notamment un autofocus (Dual Pixel AF) par corrélation de phase sur le capteur, un écran orientable Oled et une connexion Wi-Fi.
La caméra sera disponible en début d'année (janvier probablement) pour environ 4 000 €.

Canon C100 Mark 2
Canon C100 Mark II.

Canon C100 Mark 2 de dos
Canon C100 Mark II de dos.

L'exceptionnel était présent sur le stand de Canon avec le CN20x50 utilisable pour la première fois en France. Une plage focale ahurissante pour la vidéo, mais également pour la photo. En effet, l'optique est disponible en monture EF-S (capteur APS-C). Sachez qu'un doubleur permet de passer d'un simple basculement d'un 50-1000 mm à un 75-1500 mm ! En vidéo, un bloc motorisé permet de programmer des mouvements de zooming fluides ou de rappeler rapidement des focales précises. Le prix ? 60 000 €.

Canon optique 50-1000 mm avec doubleur

Chez Sony, c'est naturellement la FS7 qui a fait l'attraction (la bestiole est actuellement entre les mains de J.C. Fouché pour notre test). N'ayons pas peur des raccourcis : la "petite" caméra Super35 4K est en quelque sorte une F5 bridée. Il était possible de la prendre en main avec le nouveau zoom motorisé 28-135 mm f/4 OSS (non visible sur la photo ci-dessous).

Sony FS7 satis 2014
La Sony FS7.

Bien plus petite, mais encore plus maniable et légère, la PXW-X70 et son capteur 1" ont beaucoup séduit les visiteurs du stand. Si la 4K devrait arriver en option payante au printemps 2015, c'est surtout la capacité de filmer en HDTV 1080 4:2:2 10 bits (50 Mbps) qui fait tout l'intérêt de cette caméra. En outre, elle dispose d'une connectique assez complète pour l'audio : XLR, prise MI-shoe.

Sony PXW-X70.
Sony PXW-X70 en action.

Côté accessoires, nous avons également découvert chez nos amis francophones de Shape un gimbal (cardan) motorisé pour caméra d'action ou téléphone intelligent (les fameux smartphones...) : l'ISEE I. Celui-ci est alimenté par deux batteries Canon LP-E6, de quoi assurer une bonne autonomie.

Shape ISEE 1, gimbal motorisé pour action cam
Shape ISEE I.

Un SATIS sans vidéo ne serait pas un véritable SATIS, place donc à notre reportage avec David aux manettes...



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation