Satis 2012 : Créé en 1982 alors que la VHS est en plein «boom» et que le format Betacam apparaît, le Satis fête cette année son 30e anniversaire. Le salon a toujours su répondre aux attentes des visiteurs curieux de comprendre les dernières nouveautés du monde de la vidéo et de l'audio.

SATIS 2011
Le Satis en 2011 avec en guest star : la Canon C300.

Malgré un changement de lieu (halle Freyssinet - Paris) qui est toujours un élément perturbant, l'édition Satis 2011 fut un vrai succès avec pas moins de 16 000 visiteurs et plus de 3000 participants aux conférences. Cette année l'orientation du salon change-t-elle ? Nous avons posé la question à Laurent Eydieu, Directeur Division Nouvelles Technologies de Reed Expositions en charge du Satis.

Michael Burnhill Canon Europe
Laurent Eydieu / Satis.
Focus Numérique
: À qui s'adresse le Satis ?

Laurent Eydieu : Le salon est un lieu de rencontre pour les professionnels. Nous souhaitons toucher toutes les personnes de la communauté audiovisuelle qu'elles viennent de la télé, la radio ou le Web. Ce que nous leur proposons, c'est de découvrir les technologies qui sont dédiées à leurs métiers. Les visiteurs viennent au Satis pour découvrir, tester, comprendre ces nouveaux moyens de production, mais également échanger avec leurs pairs. La production corporate (webTV, présentation de produits, communication d'entreprise...) devient de plus en plus importante au sein du salon.

Focus Numérique : Avec le changement de lieu, avez-vous changé radicalement l'orientation du salon ? Ce n'est plus un simple lieu de découverte ?

Laurent Eydieu : Effectivement, depuis l'année dernière nous souhaitons que le Satis devienne un endroit pour apprendre et échanger. Depuis 2011, le Satis n'est plus un simple lieu d'exposition, c'est un formidable atelier de découverte. Le Satis a la volonté de devenir un lieu d'enrichissement et de partage de savoir et d'expérience.

Focus Numérique : Comment cela se traduit-il ?

Laurent Eydieu : Certaines sociétés (Adobe, Avid...) ne proposent plus seulement des stands, mais de véritables Classroom. Il y a également beaucoup de conférences. Sur les 3 jours de l'évènement, nous avons plus de 60 heures de conférence. Nous avons mis en place une infrastructure lourde avec 5 espaces pour la tenue de ces conférences avec des espaces thématiques, notamment pour l'audio. Sony, entre autres, propose un cycle de Master class sur son stand. Le Satis n'est plus un salon traditionnel, il est beaucoup plus dynamique.

Focus Numérique
: En 2010, la 3D était le maître mot de l'édition. En 2011, la 4K pointait le bout de ses pixels et les drones envahissaient le lieu. Quelles sont les grandes orientations du salon pour 2012 ?

Laurent Eydieu : Vous l'avez dit, la 4K arrive et elle sera de plus en plus présente sur le salon. Il pourrait même y avoir des surprises cette année. La tendance DSLR est encore lourde et cette année, Nikon aura un stand pour présenter les D800 et D4. La miniaturisation est également une tendance importante et avec, la possibilité de télécommander la prise de vue. Les camera action sont encore très en vogue. Les productions se diversifiant, les outils sont de plus en plus variés.

Satis
13-15 novembre 2012
Halle Freyssinet
55 boulevard Vincent Auriol             
PARIS 13e
www.halle-freyssinet.com

> Le site Internet du Satis





Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation