Ce n'est une surprise pour personne, le salon du SATIS qui réunit la communauté de l'audiovisuel pendant trois jours fait la part belle à la vidéo 3D.

Salon SATIS 2010
Le SATIS est une occasion unique pour voir et essayer du matériel vidéo et audio professionnel.

En 2010, pas un produit n'échappera à la déferlante 3D. Les moniteurs bien sûr, mais aussi les caméscopes et les logiciels de montage. C'est désormais toute la chaîne de production audiovisuelle qui s'est convertie à l'image en relief. Il faut dire que les fabricants mènent une véritable campagne de propagande depuis un an comme si la 3D était une technologie révolutionnaire alors qu'elle existe depuis des décennies (on voyait déjà des films 3D dans les années 60). De ce point de vue, la haute définition était plus innovante et l'arrivée du format 4K sur les futurs caméscopes déjà remarqués à Canon Expo marquera sans doute la prochaine étape.

Pour l'heure, les fabricants fournissent de nouveaux équipements de tournage pour les productions 3D. Certains se contentent de jumeler deux caméras côte à côté comme ici avec des Sony PMW-EX3 :
Deux caméras Sony PMW-EX3 sont jumelées pour un tournage en 3D
D'autres proposent une caméra tout-en-un comme Panasonic avec son caméscope 3D, l'AG-3DA1, annoncé depuis le début de l'année et désormais commercialisé 19 000 euros ttc chez les revendeurs.

L'AG-3DA1 filme en AVCHD en 1080/50i/25p et en 720/50p/25p sur 2 cartes SD (une pour chaque flux HD). Pour produire l'image en 3D, il est doté d'une double optique f/1,8 couvrant une focale de 47,1 - 264 mm, de deux capteurs TriMOS 1/4 de pouce, et de deux processeurs pour la numérisation. Enfin, il possède une sortie HD-SDI pour les moniteurs broadcast.

De son côté Sony s'est contenté d'annoncer un prototype de caméscope 3D prévu pour 2011. Il ne porte pas de nom, mais une maquette a été présentée au salon IBC en septembre dernier pour recueillir les premières impressions sur son ergonomie.

La marque a en revanche dévoilé son nouveau logiciel de montage Vegas 10 qui est le premier à gérer la 3D. Et Sony n'a pas fait dans la dentelle puisque Vegas 10 gère tous les formats 3D. Il contient en prime un module pour ré-appairer les lentilles au montage en cas de désynchronisation. Le logiciel détecte aussi la nature des clips en relief et les affiches en 2D sur la timeline tout en les affichant en relief (ici avec des lunettes) sur votre moniteur externe 3D.

Le stand de Sony présentait Vegas 10 optimisé pour le montage en 3D.

Autre fonction intéressante, Vegas 10 gère parfaitement le montage AVCHD en natif et notamment les clips filmés avec des Reflex (Canon 5D/7D). Vegas décode en fait les clips AVCHD à la première visualisation pour les afficher de façon totalement fluide par la suite. Il n'y a donc plus de saccades en lecture et même les effets de transition sont visibles. Un module de stabilisation d'image est également intégré dans Vegas qui s'est révélé d'une efficacité redoutable durant la démo. Un plan "bougé" semble être filmé quasiment sur trépied grâce à cette fonction. Nous vous présenterons bientôt cette nouvelle version dans un test complet.

Les reflex bien présents

L'autre tendance du salon était l'omniprésence des reflex qui ont débarqué sur le marché de la vidéo depuis le lancement du Canon 5D Mark II en 2009. Une première au SATIS qui ressemblait parfois à un salon de la photo. Quasiment tous les stands des revendeurs présentaient un 5D en démo, le plus souvent accompagné d'accessoires comme une Mattebox 35 mm, un Folow-focus ou un adaptateur XLR. Le 5D Mark II suscite d'ailleurs un vif débat dans les allées du SATIS où l'on critique plus ou moins justement cet appareil qui fait de l'ombre aux "vrais" caméscopes et dont l'utilisation reste assez ardue en tournage. Canon n'a jamais prétendu vendre un caméscope. Ce sont les professionnels de l'audiovisuel (comme Sébastien Devaud) qui ont élevé ce reflex au rang de caméra "35 mm" en produisant des films d'une qualité exceptionnelle.

Les accessoires pour les reflex type 5D Mark II sont proposés chez tous les revendeurs (ici des adaptateurs XLR chez Digistore).

Canon a plutôt mis en vedette ses deux nouveaux caméscopes sur son stand : l'excellent XF300 (testé) sorti en juin et le nouveau XF100 plus compact qui sortira début 2011 (ci-dessous).

Le Canon XF100
Pour cette édition 2010, le SATIS semble avoir retrouvé son dynamisme grâce à l'engouement pour la 3D. Il est toutefois amusant de constater un tel mélange des genres sur les salons. Les revendeurs présentent des reflex au SATIS, et les fabricants d'appareils photo vantent leur mode vidéo à la Photokina...

Info pratiques :
http://www.satis-expo.com/
Du 19 au 21 Octobre 2010 - Paris - Porte de Versailles - Pavillon 7.3
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
SATIS 2010 : le règne de la 3D



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation