Samsung lève ce matin le voile sur un nouveau compact à objectifs interchangeables le NX200. Celui-ci est accompagné d'une flopée d'optiques pour le système NX.

Samsung NX200 et nouvelle gamme d'optiques
Le Samsung NX200 et quelques nouvelles optiques NX.

Le chemin de Samsung sur les terres du compact à objectifs interchangeables est plutôt chaotique. Après un premier essai plutôt réussi avec le NX10 (un compact doté d'un bel écran, d'un viseur électronique honnête, d'un flash et d'un grand capteur APS-C 16 Mpx), la marque n'a pas su faire évoluer correctement sa gamme. Le NX11 ne présentait aucune innovation et le NX100, destiné au grand public, mais trop pataud et manquant de réactivité, n'a pas su séduire sa clientèle malgré sa fonction iFn plutôt bien pensée.

Samsung NX200 face
Le Samsung NX200 : un design plus sobre et plus conventionnel que le NX100.

Aujourd'hui, le constructeur coréen présente le NX200 qui succède logiquement au NX100 qui apporte quelques nouveautés intéressantes tout en reprenant certains éléments des précédents modèles.

Fiche technique

Ainsi, vous retrouverez l'excellent écran Oled de 7,5 cm capable d'afficher environ 610 000 pixels. La technologie permet d'obtenir des noirs très profonds avec un bon contraste et des angles de vision larges. La griffe porte-accessoire est toujours présente, mais le flash intégré est toujours aux abonnés absents (un flash est livré en option avec le compact). Le capteur APS-C est un tout nouveau modèle CMOS développé par Samsung. Celui-ci aboute pas moins de 20,3 millions de photodiodes de 4,3 µm de côté...Comme avec tous les nouveaux capteurs, nous sommes impatients de voir les premières images réalisées avec cet imageur, notamment en basse lumière (la plage de sensibilité s'étend de 100 à 12800 ISO). Dans tous les cas, Samsung se replace dans la course avec une définition généreuse, mais toujours en retrait face aux 24 Mpx du NEX-7 de Sony, qui certes ne joue pas dans la même cour. Le nombre conséquent de pixels permet à Samsung de proposer un zoom numérique qui recadre sur le capteur à la prise de vue. Des zooms 1,2x, 1,4x et 2x sont disponibles avec une réduction de la définition de l'image. En zoom 2x, l'image est enregistrée en 5 Mpx. Le CMOS est plutôt rapide et permet des rafales à 10, 15 ou 30 i/s, mais pas en pleine définition (apparemment 5 Mpx). En raw (format .SRW malheureusement propriétaire...), la mémoire tampon bloque l'appareil à partir de 8 images à la cadence de 7 i/s. Le NX200 propose par ailleurs un mode panorama à main levée par balayage que l'on retrouve chez plusieurs constructeurs comme Nikon ou Sony. Un mode photo 3D est également disponible.

Côté vidéo, le NX200 rattrape également ses petits camarades en proposant un mode HDTV 1080 à 30 i/s (la cadence passe à 60 i/s en 1280x720 pixels) dans un fichier .MP4. Le son est enregistré en stéréo (AAC). il est possible de capturer des images pendant l'enregistrement vidéo et le NX200 propose une batterie de fonctionnalités pour éditer les films directement sur l'appareil. 

Samsung NX200 dos

Le nouveau compact adopte les nouveaux filtres créatifs qui permettent d'appliquer des effets optiques (miniature, vignetage, soft focus) ou des effets spéciaux.

Prise en mains

Les premiers contacts avec le NX200 sont plutôt agréables,même si le matériau de construction fait à mon goût un peu trop "plastique". L'interface évolue un peu avec quelques réaménagements et la disparition de certaines fonctionnalités. Ainsi, le port de communication sous la griffe flash disparait (il permettait de connecter un viseur électronique optionnel de piètre qualité 300x244 pixels) tout comme le bouton C (paramétrable) qui se nichait sur le côté du NX100. Le nouveau compact conserve toutefois les deux molettes de réglages (l'une sur le dessus de l'appareil, l'autre au dos, sous la forme d'une roue codeuse). Une touche dédiée à la vidéo vient remplacer la commande de mémorisation de l'exposition (AEL) du NX100. La molette sur le dessus de l'appareil est difficile à atteindre et nous préférons largement un emplacement sur l'avant du boîtier comme sur le Samsung EX1.

Rachel Kim de Samsung présentation NX200
Rachel Kim (Samsung Corée) venue nous présenter le NX200.

Les optiques disposent toujours de la fonction iFn (i-Function) qui permet d'accéder et régler rapidement certaines options à partir d'une touche située sur les optiques. Une simple pression fait apparaître les options et il suffit de tourner la bague de mise au point pour choisir les différentes valeurs. La fonction est désormais personnalisable selon l'objectif utilisé.

Nous avons également pu effectuer des tests sur un modèle de présérie, notamment pour avoir une idée de la réactivité de l'autofocus. Avec le 18-55 mm livré en kit, le NX200 s'est montré plus rapide que les précédents modèles tout en restant moins véloce que le récent Olympus Pen E-P3 accompagné de sa nouvelle optique SMC. Il faudra bien sûr confirmer ses valeurs lors d'un test avec un appareil finalisé. 

Le NX200 équipé de son optique 18-55 mm f/3,5-5,6 OIS sera proposé à 849 euros.

Côté look, le NX200 empreinte grandement à la série NV (compact expert présenté en 2006) avec une ligne sobre, plutôt élégante. 

Notre premier avis

Avec le NX200, Samsung tente de revenir dans la course des compacts à objectifs interchangeables avec plusieurs arguments dont un capteur APS-C à 20 Mpx et une commande iFn toujours aussi pratique. Pourtant, cette mise à jour semble à peine suffisante pour se différencier de la concurrence d'Olympus, de Panasonic ou de Sony. Le NX200 n'offre pas d'écran monté sur rotule (contrairement au compact EX1) ni d'interface tactile. Le viseur électronique et le flash sont toujours absents et le mode vidéo, s'il permet des clips en 1920x1080 pixels, ne propose pas de réglages manuels. Contrairement aux Pen (mais comme tous les autres COI), le Samsung NX200 m'embarque pas de système de stabilisation par déplacement du capteur. Toutefois, Samsung est l'un des rares constructeurs de compacts à objectifs interchangeables à proposer une (petite) gamme d'optiques au format "crêpe", ce qui pourrait séduire certains photographes.

Nouvelles optiques

Nous avons également pu prendre en mains les nouvelles optiques annoncées en février de cette année et notamment le sympathique 16 mm f/2,4 au format pancake.

Gamme optique NX Samsung

Le plus impressionnant reste sans doute l'optique à portrait, le 85 mm f/1,4 plus haut que le NX200 et qui pèse son poids en verre. Une optique très haut de gamme dotée d'une nouvelle motorisation ultrasonique SSA. 

> Samsung NX 16 mm f/2,4 : 399 euros (disponibilité septembre)
> Samsung NX 60 mm macro f/2,8 OIS SSA : 599 euros (disponibilité septembre)
> Samsung 85 mm f/1,4 SSA : environ 1000 euros (fin d'année)
> Samsung 18-200 mm f/3,5-4,5 OIS : disponibilité fin septembre

Samsung lance également plusieurs compacts pour cette fin d'année : 

- WB690 (199 euros) et WB750 (279 euros) : deux compacts à long zoom dont un avec un tout nouveau capteur CMOS BSI à 12 Mpx - voir la news sur Les Numériques
- MV800 (279 euros) : un compact singulier à écran orientable - voir la news sur Les Numériques

Source : Samsung France


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation