En allant à l'IFA, et même si rien n'était annoncé, on espérait avoir quelques nouvelles du Samsung NX. La réponse coréenne aux Panasonic G1 et GH1 a en effet été officiellement présentée en mars dernier, et la chronologie paraissait appropriée pour un lancement avant Noël...


En fait, la question a bien été posée à la conférence de presse du constructeur, qui a botté en touche : le NX arrivera quand il sera prêt, et a priori pas avant le début 2010.

Plusieurs NX sont toutefois présentés sous cloche. Les dimensions semblent similaires à celles du GH1, mais la poignée est moins prononcée.


De dos, on retrouve une disposition assez classique. On note l'écran AMOLED, petite spécialité très appréciée de Samsung (cf. le test du WB1000), qui devrait facilement devenir un point fort face aux LCD des concurrents mais n'est hélas pas monté sur rotule.

On note également la rupture avec l'héritage Pentax des reflex GX à certains détails : la molette de réglages passe derrière le déclencheur, comme chez Canon, plutôt que sous le pouce ; plus étonnant, les accès directs sur le pavé directionnel sont modifiés, la balance des blancs passant de gauche à droite et la sensibilité de droite en bas. Hormis le plaisir de dire «ceci n'est pas un Pentax» et de désorienter les possesseurs de GX20, on ne voit pas l'intérêt de cette modification.

Enfin, l'absence de second déclencheur, déjà visible sur les images dévoilées en mars, est confirmée : le NX ne permettra pas de passer à la volée de la photo à la vidéo comme le font les Panasonic GH1 et GF1.


Le principal intérêt de cette présentation est donc la présence de trois optiques, dont on sait désormais un peu plus : si leurs ouvertures étaient toujours masquées, on connaît maintenant leurs focales.

Le zoom standard est donc sans surprise un 18-55 mm. Il est un peu plus compact que les trans-standard de reflex, mais moins que le Panasonic 14-45 mm livré avec le G1. Un 50-200 mm l'accompagne, aux dimensions tout à fait ordinaires.


Enfin, le «pancake» largement vu lors de la présentation du concept est un 30 mm, objectif standard pour le capteur utilisé (dont on ignore toujours tout, sauf qu'il est au format APS-C). On l'espère lumineux, puisque sa focale lui offre le rôle du classique 50 mm des reflex 24x36, mais le diamètre de sa lentille frontale laisse peu d'espoir de le voir dépasser f/2...

À propos des optiques toujours, on note sur le fût des zooms deux interrupteurs. L'un permet classiquement d'activer ou non l'autofocus, l'autre est marqué OIS. Samsung a donc choisi une stabilisation optique et non mécanique ; là encore, un signe flagrant de la prise d'autonomie vis-à-vis de Pentax, qui utilise pour sa part une stabilisation mécanique sur l'ensemble de ses boîtiers reflex.

Espérons que Samsung sera plus disert dans les mois qui viennent, et que le NX sera à la hauteur de l'attente.
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation